Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Course au titre en Ligue 1: Analyse complète des 5 prétendan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dog passion
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2010
Messages: 1 360
Localisation: Fâches-Thumesnil
Masculin Poissons (20fev-20mar) 羊 Chèvre
Point(s): 1

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 13:24:36 (2011)    Sujet du message: Course au titre en Ligue 1: Analyse complète des 5 prétendan Répondre en citant

Après 25 journées de Ligue 1, il apparaît désormais évident que les cinq premiers du classement, à savoir le LOSC, le Stade Rennais, l'Olympique de Marseille, le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais se disputeront le titre de champion de France. Le suspense demeure entier, alors que ces cinq écuries se tiennent en quatre petits points. 
 
 
 
 
 
Petit focus sur les forces et faiblesses de chacun de ces 5 prétendants au titre de champion de France: 
 
LOSC, 1er, 46 points  
 
Lille a l'attaque la plus prolifique du championnat de France, avec quarante-trois buts, possède dans ses rangs la plus fine gâchette de l'Hexagone, en la personne de Moussa Sow, qui a fait tremblé les filets à dix-sept reprises depuis le début de la saison, et, de l'avis de tous, déploie le plus beau jeu.  
Cependant, le club nordiste a montré ses limites en ne parvenant pas à gagner contre ses adversaires directs. Autre argument qui ne plaide pas en faveur des Dogues: son effectif est court, a tel point que Rudi Garcia a été contraint de laisser de côté la Ligue Europa, pour pouvoir continuer à être compétitif en Ligue 1.  
 
Un autre handicap de taille pour le LOSC, la pelouse du Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq. C'est un euphémisme de dire qu'elle est loin d'être un billard, tant elle est dans un état catastrophique. Toutefois, l'élimination en 16e de finale de l'Europa League, et donc la diminution des échéances dans son calendrier sont des atouts importants pour le leader du championnat, alors que dans le même temps les autres cadors (mis à part le Stade Rennais) doivent encore livrer des batailles sur la scène continentale.  
 
Stade Rennais, 2ème, 46 points 
 
Les Rouge et Noir doivent leur bon parcours à une arrière-garde solide, la plus imperméable de l'élite: Nicolas Douchez n'a dû aller chercher le ballon au fond de ses filets qu'à dix-huit reprises depuis le début du championnat. Seulement, l'attaque est beaucoup moins impressionnante, avec seulement trente buts marqués. Le mois de mars nous en dira certainement plus sur la capacité des Bretons à pouvoir se mêler durablement à la lutte pour le titre: les joueurs de Frédéric Antonetti se déplacent tout d'abord au Stade de la Mosson pour y défier Montpellier qui est toujours difficile à manoeuvrer à domicile. Ils accueillent ensuite Marseille, avant de se rendre à Gerland pour faire face à l'OL.  
 
Rennes surfe actuellement sur une vague ultra-positive, avec quatre victoires consécutives. Lors de la journée de clôture du championnat, Yann M'Vila et ses coéquipiers iront sur le terrain de Lille. Pour eux, tout se jouera peut-être sur cette rencontre-là... Meilleure équipe à domicile, où elle reste sur une superbe série de sept succès d'affilée, Rennes, qui n'a plus que le championnat à jouer, n'a toujours pas perdu contre ses adversaires directs, et son antre de la Route de Lorient ne peut que l'aider dans son rêve d'Hexagoal. 
 
Olympique de Marseille, 3ème, 45 points 
 
La rage de vaincre des Marseillais pourrait s'avérer décisive, entre autre au moment d'entamer un mois de mars redoutable, avec les réceptions du LOSC et du Paris Saint-Germain et les périlleux déplacements à Rennes et à Old Trafford. Mais avec un back-four aussi tranquille et un Steve Mandanda qui fait les arrêts qu'il faut, Didier Deschamps peut être serein. Au top de son niveau, le duo de défenseurs centraux que composent Stéphane Mbia et Souleymane Diawara est probablement l'une des meilleures charnières de Ligue 1. 
 
Mais l'envie ne suffira probablement pas éternellement. Sur un plan physique, l'état de forme des phocéens est préoccupant. Dimanche dernier à Marcel Picot, ils ont fini en boitant: Loïc Remy et Stéphane Mbia ont quitté la pelouse après quarante-cinq minutes de jeu seulement, Brandao était dans le groupe mais pas en état de jouer, et l'entraîneur a dû faire avec les moyens du bord. Vitorino Hilton a terminé la rencontre en position de milieu défensif, alors qu'il n'avait plus foulé la pelouse depuis près de cinq mois, Fabrice Abriel, qui n'avait été titulaire que trois fois depuis que la saison a été aligné d'entrée au poste de milieu offensif droit, et c'est Jordan Ayew qui a fini le match en numéro 9. 
 
Paris Saint-Germain, 4ème, 44 points 
 
La principale interrogation demeure dans le fait de savoir si les Parisiens, qui sont en course sur trois tableaux différents (Ligue 1, Ligue Europa, Coupe de France), peuvent lutter jusqu'à la fin de la saison pour être sacrés champions de France. Par contre, les succès laborieusement acquis, à l'instar de de celui face à Toulouse, ne peuvent que faire du bien à un groupe dont la profondeur de banc n'est pas excessive, et donner un coup de fouet à ses ressources morales. 
 
Au niveau des matches contre les adversaires directs, le club de la capitale se rend au Stade Vélodrome, mais à l'avantage de recevoir deux fois (l'OL et Lille). Mais Paris, deuxième meilleur bilan à l'extérieur derrière l'OM, est bien moins brillant au Parc des Princes, avec uniquement, 1,92 points par matchs glanés. Souvent handicapés par ses difficultés dans le domaine offensif, la compétitivité des Parisiens passera par avoir un Nenê au moins aussi bon que lors de la première partie de saison. 
 
Olympique Lyonnais, 5ème, 42 points 
 
Avec quatre unités de moins que le LOSC, l'OL compte un peu de retard mais bénéficie de nombreux avantages par rapports aux autres prétendants. Mis à part celui de l'Olympique de Marseille, aucun effectif de Ligue 1 ne peut rivaliser avec le groupe de Claude Puel. Les Lyonnais ont l'expérience des grands rendez-vous, aussi bien pour remporter des trophées que pour se qualifier en C1. 
Contraint au match nul en 8e de finale aller de la Ligue des Champions par le Real à domicile, le futur de l'OL en Coupe d'Europe semble s'écrire en pointillés, et cela lui permettra d'alléger son calendrier. Seul inconvénient: Claude Puel n'a plus le droit à l'erreur car une troisième saison sans titre pourrait lui être fatale.  

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Mar - 13:24:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com