Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

VDN:Mavuba : « On sait qu'on a le potentiel »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tobby
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Dim 6 Mar - 10:44:53 (2011)    Sujet du message: VDN:Mavuba : « On sait qu'on a le potentiel » Répondre en citant

Cette semaine, juste avant la sieste, le capitaine a pris quelques minutes pour évoquer l'ambition de son club pour la fin de saison et sa volonté de jouer crânement sa chance au Vélodrome, ce soir à Marseille. C'est selon lui un sommet à ne pas négliger, avant la descente et la dernière ligne droite.

PROPOS RECUEILLIS PAR ANTOINE PLACER sports@lavoixdunord.fr

- Rio, une semaine après Lyon au Stadium (1-1), le Vélodrome et l'OM vous attendent. Un point vous suffirait-il encore ?

« Un point, ça peut être une belle opération, il faudra voir la physionomie de la rencontre. On ne va pas cacher qu'on aimerait bien gagner là-bas, mais il ne faut pas être trop gourmands. C'est un match important mais pas déterminant. Et on peut déjà dire qu'on a fait mieux contre ces deux équipes que lors des matchs aller (rires)... » - Vous êtes moins performants en février, vos adversaires l'ont souligné...

Le Vélodrome vous offre un joli coup de pub pour vous relancer, non ?

« C'est vrai que c'est un bon endroit pour montrer qu'on est toujours là. En février, on n'a pas pris beaucoup de points, c'est sûr, mais il faut aussi voir le contexte. On a eu un calendrier chargé avec les deux coupes, même si ce n'est pas une excuse, et à Montpellier (0-1), sur la physionomie, cela n'aurait pas été un scandale si on avait pris un point... »

- Même après la prolongation disputées mercredi contre Lorient en Coupe de France, Rudi Garcia a balayé l'argument de la fatigue. Et vous, qu'en pensez-vous ?

« Je pense que c'est plus une histoire de mental. La fatigue est là, on ne peut pas le nier, mais c'est un aspect qu'il faut savoir dépasser. Il faut compenser dans les têtes. À titre personnel, je préférerais toujours jouer tous les trois jours que m'entraîner... Alors, c'est vrai que les 120 minutes disputées face à Lorient tombent mal, mais la qualification aide à évacuer tout ça. Contre l'OM, ça va se jouer avant tout dans la tête. On sera là. »

- L'OM, c'est plus fort que Lyon ?

« Ce sera différent de Lyon, qui est une équipe qui procède en contre. L'OM, c'est une formation avant tout efficace et réaliste, avec une grosse expérience de ces matchs-là. Ils sont costauds, ils vont mettre de l'impact, ce ne sera pas facile. Mais on a des arguments à faire valoir et il ne faut surtout pas aller là-bas pour subir. Ils vont peut-être jouer dur dans les duels, mais on ne doit pas tomber dans le panneau. On va répondre présent et on ne doit pas être intimidés, ni dans le tunnel, ni sur le terrain. »

- Aujourd'hui, après avoir passé autant de temps à la tête du championnat, ne pas être au moins sur le podium à la fin, ce serait une grosse désillusion ?

« Une désillusion, sans doute. On sait qu'on a le potentiel pour. Mais l'année dernière, on était à un cheveu de la deuxième place et on a fini quatrièmes : ça, on ne l'a pas oublié. C'est difficile de se projeter. Si on peut faire le vide et se retrouver dans quelques semaines à trois équipes au lieu de cinq... Mais il est trop tôt pour présager de tout ça. »

- Un mot sur la grève des arbitres et la nomination d'un trio inexpérimenté pour ce soir ?

« C'est surprenant. C'est vrai qu'il y a eu pas mal de coups de gueule ces derniers temps, mais il y a une telle pression... En même temps, il faut aussi conserver une certaine liberté d'expression. Des deux côtés, on doit faire des efforts. Le plus important, pour les arbitres comme pour les dirigeants ou les joueurs, c'est de reconnaître ses erreurs. »

- Il y a eu beaucoup de prolongations de contrat ces derniers temps, dont la vôtre, et donc beaucoup d'augmentations salariales. Allez-vous mettre le groupe en garde contre un certain confort ?

« C'est vrai que c'est important de veiller à ça, il ne faut pas qu'on s'endorme. C'est mon rôle aussi. Mais je crois que ces prolongations devraient nous motiver encore plus. Le club nous montre qu'il compte sur nous, on doit lui rendre sa confiance. Et pourquoi pas en gagnant un trophée qui fait défaut au club depuis un moment ? » •

- La Voix des Sports
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Mar - 10:44:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tobby
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Dim 6 Mar - 10:45:32 (2011)    Sujet du message: VDN:Mavuba : « On sait qu'on a le potentiel » Répondre en citant

L'OM joue moins bien... Et alors ?

- La Voix des Sports

L'entraîneur marseillais, Didier Deschamps, diminue l'enjeu de cette confrontation directe pour le titre face à Lille. PHOTO DELPHINE PINEAU

Marseille joue moins bien que Lille ou Paris. C'est Didier Deschamps « himself » qui le dit.

« Ce qu'on a de plus que les autres ? Rien de spécial. De moins ? Certaines équipes jouent beaucoup mieux que nous... Lille notamment, voire Paris et Lyon, parfois. Mais on est là ... », a estimé le coach des champions de France vendredi. Ironique, « DD » ? « Non, non, pas du tout. Je ne suis ni envieux, ni ironique. Je suis d'accord, ils jouent mieux, mais on est là. » On pourrait presque déceler une pointe de satisfaction chez l'entraîneur marseillais, éduqué au foot en Italie, où l'efficacité supplante tout le reste.

Son défenseur Souleymane Diawara le suit sans souci : « Lille, ils sont bien beaux, ils sont premiers, mais le plus important c'est nous... Vous savez, la saison dernière, Lille c'était déjà le Barça du Nord et ils ont fini quatrièmes, c'est ça ? Ils jouent bien, tant mieux, mais on verra qui aura le plus beau sourire à la fin... »
Diawara : « Moussa ?

Je ne suis pas étonné »

À Marseille, on cultive le sens des résultats. Et, il faut le reconnaître, avec un certain talent : plus une seule défaite depuis le 9 janvier, trois succès lors des quatre derniers matchs de L1, une qualification en finale de la Coupe de la Ligue et un match nul arraché à Manchester United en Ligue des champions (0-0)...

Mais Deschamps et Diawara se méfient tout de même de cette drôle d'équipe de Lille et de son attaque de feu. « On connaît leurs qualités,affirme "DD". On avait huit points de retard, on n'en a plus qu'un, mais ça n'enlève rien au danger que peut représenter cette équipe.

Elle n'a rien à perdre ici : ça ne fera pas la une des journaux si Lille tombe à Marseille, alors que l'inverse... » « Ils ont de la qualité devant, ça devrait nous offrir un bon match avec de bons duels, glisse Diawara. Ce sera la meilleure attaque contre la deuxième défense... » Le Sénégalais a déjà une « victime » en ligne de mire : un certain Moussa Sow, qu'il côtoie en sélection. « J'ai la chance de bien le connaître. Il a d'énormes qualités. Je ne suis pas étonné de le voir réussir. Des choix d'entraîneur ont fait qu'il n'a pas pu s'exprimer avec Antonetti(à Rennes), mais là il est tombé sur un coach qui lui fait pleinement confiance. Et puis il a des joueurs qui jouent pour lui. Je ne l'ai pas encore eu au téléphone, mais on va avoir le temps avant le match de se "BBM" (1)... » Didier Deschamps, qui a perdu Mamadou Niang à l'intersaison, n'a plus de profil de buteur sur lequel se reposer. Il lutte avec d'autres armes, cette saison : Brandao, Rémy, Ayew, Valbuena et Gignac se relayent. Gignac, qui commençait d'ailleurs à trouver ses marques, sort tout juste de l'infirmerie.

Valbuena, lui, est convalescent. mais ça n'inquiète pas le coach marseillais pour ce soir.

« C'est une confrontation directe, oui, mais le mois de mars ne sera pas décisif, c'est mon avis. Il le serait si on se plantait complètement, mais je n'y crois pas. Contre Lille, ce sont des points importants, mais pas plus... »

A. P.

1. Messagerie instantanée présente sur les téléphones Blackberry.
Revenir en haut
MSN
Tobby
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Dim 6 Mar - 10:45:58 (2011)    Sujet du message: VDN:Mavuba : « On sait qu'on a le potentiel » Répondre en citant

Un arbitre de Fédérale 3 au sifflet

- La Voix des Sports

Les arbitres de l'élite ont été mis sur la touche.

Johan Hamel a 30 ans. Il ne fait pas partie des 23 arbitres qui composent notre élite, ceux de la Fédérale 1, ni des 17 qui composent l'antichambre, ceux de la Fédérale 2. Il a pourtant été désigné pour diriger OM - Lille, ce soir, un match énorme qui va peser sur ses frêles épaules inexpérimentées.

Depuis que ses collègues de l'élite ont déclenché une grève contournée par la Fédération (FFF) et la Ligue (LFP), qui ne digèrent pas la pratique, il a bien fallu trouver qui prendrait en main la direction des matchs du week-end. Après avoir songé à un trio italien, qui a repoussé l'offre par solidarité avec ses collègues français, la 3F s'est rabattue sur les jeunes pousses qui officient principalement en National (3e division), mais aussi en tant que quatrièmes arbitres sur les matchs de L1.

Johan Hamel en possède quatre au compteur cette saison : Nice - PSG (0-3), Arles-Avignon - Lille (0-1), Monaco - Toulouse (0-0) et Marseille - Caen (1-2). Un meilleur souvenir pour les Lillois que pour les Marseillais. Mais, ce soir, dans un Vélodrome bouillant, le jeune homme en noir aura d'autres responsabilités. « On essayera de le soutenir plutôt que de l'enfoncer », avait jugé Garcia vendredi, sans connaître l'heureux élu.
Revenir en haut
MSN
Tobby
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Dim 6 Mar - 10:46:11 (2011)    Sujet du message: VDN:Mavuba : « On sait qu'on a le potentiel » Répondre en citant

Rio Mavuba : "Au Vélodrome, le mental sera déterminant"

Chaque veille de match, LaProvence.com vous propose l'avis de l'adversaire des Olympiens. Aujourd'hui, Rio Mavuba décrypte l'affiche de la 26e journée de Ligue 1 entre l'OM et Lille.

Un match nul entre l'OM et Lille satisferait le capitaine du Losc, ici à la lutte avec Mathieu Valbuena. Pour Rio Mavuba, "cette rencontre n'est pas encore un tournant du championnat".

Chaque veille de match, LaProvence.com vous propose l'avis de l'adversaire des Olympiens. Aujourd'hui, Rio Mavuba décrypte l'affiche de la 26e journée de Ligue 1 entre l'OM et Lille. Capitaine du Losc, l'ancien Bordelais évoque le choc au sommet, la ferveur du Vélodrome, la leçon du match aller et l'ambition des Dogues.

Comment le groupe lillois prépare-t-il ce déplacement à Marseille ?
Rio Mavuba : On a déjà bien pensé à récupérer après le match de coupe de France contre Lorient (0-0, 5 TAB à 3). On sait que ce sera un gros match. L'OM est à la maison et fera tout pour gagner; le Losc voudra répondre présent donc ça va vraiment être une partie disputée et engagée.

Que représente un match au Vélodrome pour vous ?
R.M. : C'est toujours énorme. Le Vélodrome est un des plus beaux stades de France et possède l'une des meilleures ambiances. Ce sont souvent des matches que nous, joueurs, nous voulons disputer à tout prix. C'est pour cela que nous faisons ce métier. En plus, depuis quelques années, l'OM tourne vraiment très bien donc ce sera une belle affiche.

Quelle sera la clé de la rencontre contre l'OM ?
R.M. : Il faudra être fort mentalement et efficace. On l'a vu au match aller (défaite 1-3, ndlr). On méritait de gagner mais on a manqué de réalisme. L'OM, de son côté, n'a pas forcément été bon, mais il a empoché la victoire. Et c'est le plus important. C'est donc surtout sur ces deux points qu'il faudra répondre présent. Le mental sera l'élément déterminant car il va falloir faire des efforts. Et quand le Vélodrome pousse son équipe, avec tous ses supporters, ça peut être très impressionnant... Il faudra donc se méfier.

Le retournement de situation du match aller (1-0 à la pause, défaite 1-3) vous est-il resté en travers de la gorge ?
R.M. : Non. Bien au contraire ! Cela nous a surtout servi pour les matches suivants. Et puis, regardez contre Lyon : on en a pris trois au match aller mais on a accroché le nul au retour (1-1). En plus, on méritait de gagner ! Si on pouvait faire la même opération contre l'OM...

Pensez-vous qu'il s'agisse d'un tournant du championnat ?
R.M. : Ce n'est pas un tournant. C'est un match important mais pas décisif, dans le sens où il n'y aura pas de gros écarts. Certes, on peut mettre l'OM à quatre points si on gagne... Mais rien ne sera fait après cette journée et il restera beaucoup de points à prendre. Ce sera juste bénéfique psychologiquement.

Le Losc va arriver gonflé à bloc avec toutes les prolongations de contrat signées ces dernières semaines (Béria, Mavuba, Landreau, Debuchy, Hazard). C'est bon pour la confiance ?
R.M. : C'est important pour tout le groupe. Le fait que Lille parvienne à conserver tous ses joueurs, en améliorant l'effectif chaque année, prouve l'ambition du club. Le Losc est vraiment en train de franchir un palier. C'est très important pour ceux qui sont dans l'effectif, mais aussi et surtout pour ceux qui nous rejoindrons dans le futur.

Propos recueillis par Jean-Claude LEBLOIS (jcleblois@laprovence-presse.fr
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:49:49 (2017)    Sujet du message: VDN:Mavuba : « On sait qu'on a le potentiel »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com