Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

les commentaires des journaux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
renelelillois
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 25 414
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 08:59:07 (2011)    Sujet du message: les commentaires des journaux Répondre en citant

La leçon du champion

Emmenés par un Hazard des grands jours, les Lillois ont dominé de la tête et des épaules des Stéphanois réduits à dix mais trop timorés

Fermé à double tour : c’est la première impression que donnèrent les premières minutes ente deux équipes à l’organisation stricte. Jusqu’à ce Rozenhal trouve la clé… pour ouvrir la mauvaise porte. Il catapulta au ras du poteau de Landreau un centre de Lemoine (7e).

Les données n’étaient plus les mêmes. Surtout pour les Lillois. Les hommes de Garcia ne s’affolèrent pas, s’appuyèrent sur leur science du jeu, leur métier pour prendre doucement l’ascendant. Un premier centre de Hazard mit la défense stéphanoise en alerte. Un second, de Debuchy, fut manqué d’un crampon par Sow.

L’ASSE se trouvait dans une situation favorable pour utiliser une arme qu’elle affectionne : le contre. Sans vraiment perturber le champion de France. Mavuba et ses compères fermaient les espaces, ne se livraient aveuglément, misaient sur leur métier pour revenir au score. Cela donnait un match âpre, serré faute d’être emballant. Les occasions étaient rares et plutôt nordistes. Beria surprit Néry, devança Ruffier mais ne put ajuster son tir (30e).

La pression lilloise s’accentuait. Hazard se multipliait, Debuchy et Béria, les deux latéraux, se dédoublaient en permanence. Les Verts tentaient de contrer l’engagement nordiste. Néry y mit trop d’ardeur et fut logiquement expulsé pour une faute sur Béria (35e). Lemoine redescendit d’un cran. Réduits à dix les hommes de Galtier ne parvenaient plus à conserver le ballon, à passer le milieu de Terrain. Ruffier intervint avec a propos devant Sow (44e).

Au retour des vestiaires, Nicolita remplaça numériquement Saadi. Aubameyang évoluait seul en pointe avec l’espoir de glaner les rares miettes laissées par les Lillois. Payet se souvint de ses exploits dans le Chaudron sans connaître la réussite qui faut la sienne la saison dernière. Seul devant Ruffier il manqua le cadre (47e). Aubameyang, lancé par Lemoine buta sur Landreau (51e). Deux minutes plus tard Ruffier se détendit à l’horizontale sur un tir de Hazard. L’international belge avait des jambes de feu. Il se joua de toute la défense stéphanoise, il est vrai bien statique, pour égaliser (54e). Logique. Les Stéphanois couraient depuis de longues minutes derrière un ballon insaisissable et le talent avait fait la différence.

Les Lillois pouvaient respirer et levèrent alors un peu le pied même si Ruffier dut plonger dans les pieds de Sow sur un centre de Hazard (68e). Le jeu s’équilibra… jusqu’à ce Hazard illumine une nouvelle fois Geoffroy-Guichard de son talent. Il échappa à ses gardes du corps pour s’en aller placer le ballon, dans un angle réduit, sous la transversale e Ruffier (72e). Superbe. Celui que tous les grands clubs européens observent avec une attention soutenue, a fait basculer la rencontre du côté du plus fort. Les champions en titre ont régné sur Geoffroy-Guichard avec maîtrise. Il est vrai que l’opposition proposée par l’ASSE fut plus que timorée. Sauf durant les dix dernières minutes au cours desquelles Aubameyang obligea Landreau à son premier arrêt alors que Sako, sur coup franc, toucha du bois. Mais Lille montra les crocs aussitôt. Joe Cole se joua de la défense verte pour offrir le troisième but à Obraniak. Un score qui reflète davantage l’écart de classe entre les deux équipes. Et le carton rouge de Néry est très loin de donner une explication rationnelle.

Jacky Clavel

Le Progrès
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Sep - 08:59:07 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
renelelillois
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 25 414
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 09:01:54 (2011)    Sujet du message: les commentaires des journaux Répondre en citant

nord matin


Hazard et Cole terrassent les Verts


Hazard (à droite) a encore fait des merveilles hier soir et a sauvé son équipe d'une bien mauvaise passe en seconde période.

Le prodige Eden Hazard, auteur d'un doublé, et la recrue star Joe Cole, auteur d'une magnifique passe décisive à Ludovic Obraniak pour ses premiers pas en Ligue 1, ont terrassé Saint-Étienne (3-1) et permis à Lille de renverser le cours d'un match mal engagé, hier lors de la 5e journée.

La mini-trêve internationale a visiblement coupé les jambes du champion de France, qui est passé tout près de la catastrophe face à des Verts pourtant réduits à dix au bout de 34 minutes de jeu. Mais le LOSC ne doit pas trop s'inquiéter : avec des artistes comme Hazard et Cole, il ne craint pas grand chose tant les deux joueurs possèdent cette faculté de faire basculer une partie comme celle disputée à Geoffroy-Guichard. À quatre jours des retrouvailles avec la Ligue des champions et la réception du CSKA Moscou, la nouvelle ne peut que réjouir l'entraîneur Rudi Garcia.
Le but gag encaissé dès la 7e minute de jeu (dégagement raté de Rozenhal dans ses propres filets) avait pourtant donné le ton d'une partie où rien n'a fonctionné au départ pour les Nordistes, surtout au sein d'une défense orpheline de Basa, blessé aux adducteurs et forfait. Mais heureusement, Lille possède dans son effectif un joyau de 20 ans nommé Eden Hazard. Le meilleur joueur de L1 en 2010-11 a sauvé son équipe d'une bien mauvaise passe en seconde période avec d'abord un slalom à l'entrée de la surface puis un tir limpide qui n'a laissé aucune chance à Ruffier (54e).


Du grand art et une action de rêve pour rendre un peu plus présentable un déplacement qui était bien parti pour être un beau fiasco côté lillois. Sur le deuxième but, Hazard a laissé la finesse de côté pour fusiller le malheureux Ruffier et mettre les siens sur la voie du succès (72e).
La suite fut même inespérée. Entré en jeu peu après l'heure de jeu (64e), Cole, que l'on disait à court de forme et de préparation, a imité Hazard en déboulant coté droit pour adresser un centre à ras de terre parfait à destination d'Obraniak (85e). La messe était dite.
Mais il faut bien reconnaître que sans le carton rouge infligé à Nery, coupable d'un tacle très dangereux sur Béria (34e), Lille aurait sans doute connu toutes les peines du monde pour se montrer aussi dominateur. Longtemps, le seul Lillois à avoir tenté de secouer ses troupes aura été Eden Hazard alors que Payet a été transparent face à son ancien club, étant même incapable de concrétiser une occasion en or, seul devant Ruffier (47 e).
L'ancien Nantais doit prendre garde car, après les grands débuts en Ligue 1 de Joe Cole, c'est un sacré client qui risque de venir le concurrencer pour une place de titulaire. L'international anglais, prêté par Liverpool, manque de temps de jeu. Mais sur ce qu'il a montré en quelques minutes, il risque de former une paire d'enfer avec le magicien Hazard.

Le défenseur de Lille Aurélien Chedjou souffre d'une élongation à une cuisse. Le joueur devrait passer des examens dans les prochains jours pour déterminer la gravité de sa blessure, qui tombe très mal à quatre jours de la réception du CSKA Moscou en Ligue des champions, alors qu'un autre défenseur central lillois, Marko Basa, souffre des adducteurs.
Revenir en haut
Skype
renelelillois
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 25 414
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 09:02:51 (2011)    Sujet du message: les commentaires des journaux Répondre en citant

la voix du nord


Des exploits d'Hazard et de Cole extirpent les Lillois d'un mauvais piège

- La Voix des Sports


Scène de joie méritée pour les Lillois, notamment Hazard et Cole qui ont marqué la rencontre.

| FOOTBALL LIGUE 1 (5e journée) |

Les Lillois ont enchaîné, hier soir à Saint-Etienne, avec une troisième victoire consécutive qui les propulse sur le podium. Un succès qu'ils doivent avant tout au talent de leur jeune attaquant belge.

À SAINT-ÉTIENNE, PAR OLIVIER FOSSEUX

sports@lavoixdunord.fr PHOTOS STÉPHANE MORTAGNE

C'est le genre de frayeur que le LOSC devra s'éviter à l'avenir s'il ne veut pas laisser du carburant et des points en route. Car les Lillois n'auront pas toujours la supériorité numérique pendant près d'une heure, un adversaire qui ne peut assurer son pressing qu'une période, un peu de réussite (poteau de Sakho, à la 82e) et... Eden Hazard.

Le jeune Belge a en effet, tout seul, comme un grand, réussi à renverser une situation bien mal engagée pour le LOSC. Il s'est d'abord frayé un chemin au milieu d'une forêt de jambes vertes (55e), puis a piqué un sprint de trente mètres (73e) et, plein de sang-froid, il n'a jamais tremblé devant Ruffier. Son premier doublé sous le maillot lillois, en Ligue 1, est splendide.
Expulsion de Néry

Les entrées de Joe Cole, autre dribbleur de qualité, et de Ludovic Obraniak, finisseur reconnu, sont venues embellir encore un peu plus le tableau nordiste.

Ce troisième succès consécutif des Nordistes les ramène ce matin sur le podium. Une préparation idéale avant la réception du CSKA Moscou. Seule ombre sur la toile : si la cheville de Franck Béria a résisté au tacle ninja de Néry, Aurélien Chedjou était fortement inquiet sur l'état du quadriceps de sa cuisse droite (élongation ?). Il a pris un coup sur une action et sa présence au Stadium pour le match de mercredi est très incertaine.

Les Lillois auraient aussi pu ne pas gagner ce match où ils ont eu la possession du ballon pendant près des trois quarts du temps (72,5 %), où leurs adversaires ont cadré leur première frappe à dix minutes du terme. L'avantage au score des Verts était davantage un cadeau du ciel que le fruit d'un début de rencontre tonitruant. Ou plutôt un cadeau de Rozehnal dont le pied droit n'était pas à l'endroit pour ses premières minutes en championnat cette saison (0-1, 7e).

Il n'y a donc pas que la chaleur étouffante du Forez qui expliquait le mauvais début de match des Dogues. Car en plus d'être mous, ils étaient maladroits dans leurs passes et pas franchement inspirés dans leurs déplacements. Du pain bénit pour les Stéphanois qui se mirent à défendre férocement leur avance.

Trop quand on revoit ce tacle de Néry qui l'envoya aux vestiaires prématurément. Un vrai tournant.

Le LOSC reprit rapidement du poil de la bête. Ruffier intervenait efficacement dans les pieds de Sow (44e) avant de voir, autre miracle, une reprise de Payet passer à côté de son poteau alors qu'il était couché (46e). Six minutes plus tard, Hazard effectua un dernier réglage en cadrant, des vingt-cinq mètres, la première frappe nordiste. Les deux autres firent mouches. Deux bijoux... •
Revenir en haut
Skype
nicolasmag
Arbitre
Arbitre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 22:19:51 (2011)    Sujet du message: les commentaires des journaux Répondre en citant

good dear rené
_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57:35 (2017)    Sujet du message: les commentaires des journaux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com