Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Un match, Un stade: Munich

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Nostalgie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Remfoot
Joueur CFA
Joueur CFA

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2012
Messages: 63
Localisation: AVELIN
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 12:28:30 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Mercredi 07 novembre 2012 à 20h45  Bayern Munich-Lille




Historiques des stades du Bayern de Munich
Grünwalder Stadium (1925 à 1972)

Construit et inauguré en 1911, il est à l'époque le plus grand stade de Munich.
Le Stade appartenant au TSV Munich 1860 , ce dernier décida de l'agrandir en 1925 pour le faire
passer de 6 000 à 24 000 places puis à 35 000 places.






Pour financer la construction,  Le TSV dû louer le stade d'autres clubs de Munich.
C'est ainsi que le Bayern de Munich devient en 1925 sous-locataire du Grünwalder Stadium
Cela jusqu'à la vente du stade à la mairie en 1937 par le TSV 1860 suite à un endettement colossal.






En 1943, le stade subit deux bombardements par la Royal Air Force 
Il fût remit en état entre 1945 et 1947 par des réparations sommaires
Plusieurs phases de rénovations furent effectuées en 1926, 1939, 1951, 1961, 1971, 1979







Le record de fréquentation au  Grünwalder Stadium  s'élève à plus de 50.000 au cours de la saison 
1961/62 contre 1 FC Nuremberg
Les principaux utilisateurs du stade aujourd'hui, sont  les  équipes B  de 1860 et le Bayern Munich






Stade Olympique (1972 à 2005)



Il a été construit pour accueillir les Jeux olympiques d'été de 1972.
Après l'achèvement du stade, le Bayern en devient résident. 





La capacité du stade stade est alors de  69.200 spectateurs lors des matchs nationaux et 59.000 
pour les matchs internationaux.
Pour des raisons de confort, le club supprime de la vente 6.000 places qui n'offraient pas de vision claire du terrain de jeu







En 1995, le TSV 1860 Munich joue ses matchs à  domicile au Stade olympique.
Le Stade olympique est de plus en plus critiquée pour être modifié pour les matchs de football de haut niveau.
Il n'y avait aucune loge, le stade n'était couvert que d'un seul côté, la piste de course mettait une distance importante 
entre le public et le terrain ne donnant pas une  "atmosphère football" réelle.


















Alianz Arèna (depuis 2004)
surnommée le « Schlauchboot » (canot pneumatique)



La désignation de l'Allemagne comme organisateur de la coupe du monde 2006 lança les 
travaux de l'Alianz Arèna
Le FC Bayern Munich et le TSV 1860 Munich porterons le coût du stade, alors que la ville de Munich et de la Bavière 
payerons les coûts de l'infrastructure



Le FC Bayern Munich et le TSV 1860 Munich détiennent chacun une participation de 50% dans la société qui est 
propriétaire du stade et de l'aréna
Comme le TSV 1860 Munich rencontre encore une fois des difficultés financières, il vendent leur 50% de part.
selon une option de rachat initialement négocié avec le Bayern.
 Ainsi, le stade passat sous le contrôle exclusif de la FC Bayern Munich.


Construit d'octobre 2002 à 2005 Le stade a une capacité de 71 000 spectateurs pour les matchs de Bundesliga,
(y compris 2 200 Places d'affaires et environ 400 sièges de presse ) et 68 000 places en configuration internationale
C'est le stade des équipes de TSV Munich 1860 et Bayern de Munich  depuis la saison 2005/2006.


La FIFA ne permet pas la publicité des stades.
Pour cette raison, le stade portera le nom de Fußball-Arena München lors des compétitions organisées par l'UEFA.














Sa façade brille de trois couleurs : blanc pour les matchs internationaux, rouge pour le Bayern de Munich et bleu
pour les matchs du TSV Munich 1860.







Le toit, composé de 2.874 coussins gonflables, couvre 64.000 m2 : c'est la plus grande toiture en matière 
synthétique du monde










Les parkings





9.800 places de stationnement dans quatre parkings de 4 étages (le plus grand parc d'Europe)
Hauteur de l'entrée: 2,00 mètres.
1200 places de parking VIP sur 2 niveaux dans le stade
350 autocars (240 dans le Nord et 110 dans le port méridional de l'Esplanade)
130 places de stationnement pour personnes handicapées








  

Les membres suivants remercient Remfoot pour ce message :
Kara (21/10/12), Ignacio (21/10/12), Monseigneur Kirby (22/10/12)


Dernière édition par Remfoot le Dim 21 Oct - 12:45:46 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct - 12:28:30 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
renelelillois
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 25 411
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 12:43:18 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

alors la
Revenir en haut
Skype
Kara
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 017
Localisation: Tombouctou
Masculin
Point(s): 75

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 13:07:22 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Excellent

Les vus aérienne du stade olympique, je trouve ça excellent. On a vraiment l'impression qu'il y a un coté sans tribune et que le stade donne direct accès aux espaces verts
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nicolasmag
Arbitre
Arbitre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 13:14:52 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Citation:

Après ça on se dit que tout est possible

Citation:

Au mon dieu, le Stadium

Le stade de 72 aurait plus à Kenny avec sa verdure et son lac
_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 604
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 14:00:10 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Extraordinaire. Putain, ce que je manque là. pourkouwa

Par contre les sièges gris y sont tout aussi laids. Pas ma faute
Revenir en haut
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 427
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 18:20:09 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

ケンシロウ a écrit:

Extraordinaire. Putain, ce que je manque là. pourkouwa

Par contre les sièges gris y sont tout aussi laids. Pas ma faute


Le stade sert aussi pour l'autre équipe de Munich qui joue en bleu , a mon avis c'est pour ça que les sièges sont gris
Revenir en haut
MSN
nicolasmag
Arbitre
Arbitre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 18:43:00 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

En revanche c'est pas mal le changement de couleur du stade (rouge, bleu, blanc)
_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 604
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 01:25:52 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Tobby a écrit:

ケンシロウ a écrit:

Extraordinaire. Putain, ce que je manque là. pourkouwa

Par contre les sièges gris y sont tout aussi laids. Pas ma faute



Le stade sert aussi pour l'autre équipe de Munich qui joue en bleu , a mon avis c'est pour ça que les sièges sont gris
Exact, là au moins c'est justifié. Mais je réagissais surtout à la photo où l'on voit les tribunes remplis de supporteurs du Bayern, sans aucune rangée vide comme au Gris Stade, tous aux couleurs de leur équipe, mais là encore nettement dilué par obscurité des sièges.
nicolasmag a écrit:

En revanche c'est pas mal le changement de couleur du stade (rouge, bleu, blanc)

En effet, simple, classe et réussi.
Revenir en haut
Monseigneur Kirby
Joueur de Ligue 1
Joueur de Ligue 1

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 3 867
Localisation: Au bout du rouleau
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Point(s): 0

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 10:09:28 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Perso j'aimais beaucoup l'Olympiastadion. Bon ... la piste d'athletisme gachait tout evidemment, mais j'aimais vraiment l'environnement de celui-ci.
L'Allianz Arena est juste parfait de l'exterieur, on voit tout de suite que ce n'est pas Eiffage qui s'est occupé du projet.


Merci Remfoot. 
_________________
Pour l'unification du fofo foot national et mondial.
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 604
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 12:04:30 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Monseigneur Kirby a écrit:

Perso j'aimais beaucoup l'Olympiastadion. Bon ... la piste d'athletisme gachait tout evidemment, mais j'aimais vraiment l'environnement de celui-ci.
L'Allianz Arena est juste parfait de l'exterieur, on voit tout de suite que ce n'est pas Eiffage qui s'est occupé du projet.


Merci Remfoot. 
A fond, honnêtement je ne connaissais ce stade que par les retransmissions de match, donc j'avais plus retenu la piste qu'autre chose. Mais le site et l'architecture sont juste inouïe, c'est exactement ce que j'aurais souhaité pour le Gris Stade.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 17:54:00 (2012)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Un p'tit historique sur un stade que les anciens ont bien connus à Lille.

http://uneautrehistoiredufoot.blogs.lequipe.fr/2012/10/22/lille-son-stade-d…

Lille, son stade d’autrefois

http://uneautrehistoiredufoot.blogs.lequipe.fr/2012/10/22/lille-son-stade-d…

Jour de grand match dans le nouveau stade de Lille (Lille-Bayern Munich). L’occasion de se souvenir de la première enceinte lilloise, où l’Olympique puis le L.O.S.C. ont vécu leurs grandes heures dans la première moitié du XXe siècle. Photos à l’appui.
A sa création en 1902, l’Olympique lillois joue sur un terrain situé avenue de Dunkerque, à l’ouest de la ville, à la limite de Lambersart, sur l’autre rive de la Deûle par rapport à la citadelle, et près de l’hippodrome. C’est dans ce stade que l’équipe de France joue pour la première fois un match en province, le 25 janvier 1914, contre la Belgique (4-3). La lecture du journal L’Auto nous informe des moyens de transport en commun pour se rendre au stade: « Les tramways I et M, partant de la gare de Lille et passant à la Grand’Place, s’arrêtent face à l’entrée du terrain. Un service spécial, à deux minutes d’intervalle, sera organisé. »





Les tribunes en bois du stade, bientôt baptisé du nom de Victor Boucquey, un ancien vice-président du club, sont très caractéristiques. La contenance du stade est de 5 000 places, volume important pour l’époque (4 813 spectateurs assistent au France-Belgique de 1914). En voici une photo, qui date de 1921.





C’est dans ce stade que jouent les grands joueurs de la première génération. Pierre Six, Paul Chandelier, Jean Ducret, Jean Degouve, Albert Eloy sont les premiers internationaux français de l’Olympique, champion de France de l’U.S.F.S.A. en 1914. De nombreux autres suivront entre les deux Guerres Mondiales (voir les internationaux de l’Olympique Lillois).
  • Les grands derbys des années 1930

Le stade Victor-Boucquey attire des spectateurs de plus en plus nombreux, surtout à partir des années 30 et de l’avènement du professionnalisme (1932) où il arrivera que quatre clubs de la métropole Lille-Roubaix-Tourcoing participent au championnat de division 1: l’O.L. et le S.C.Fives côté lillois, l’Excelsior et le Racing à Roubaix. Cela donne lieu à des derbys enfiévrés à partir de 1936. Dans L’Auto du 18 février 1936,  au lendemain de deux grands matches de division 1 (Lille-Sochaux, 2-3 et Excelsior-Fives, 4-3) et un de division 2 (R.C.Roubaix-Dunkerque, 6-1) disputés simultanément dans la région, on peut lire la description de l’ambiance au stade Victor-Boucquey dans un article titré « L’incroyable succès du football dans le Nord »:



« Le stade Victor-Boucquey, qui ressemblait à une grande enceinte fortifiée envahie par des miliiers et des milliers de défenseurs, regorgeait de monde. Il y en a partout, au sommet des palissades, sur le toit des vestiaires et de la conciergerie, sur les piliers décoratifs qui masquent, çà et là, des ouvrages de soutien. Au dehors, une véritable invasion de voitures occupant les deux côtés de la chaussée, une partie des trottoirs et tout ce que les environs de terrains vagues, libres, inoccupés. On se croirait à une foire d’automobiles. Le stade Victor-Boucquey engouffre. (…) Où peuvent-ils donc se loger ?
Voici la réponse: l’abcès crève. Une partie du grillage qui maintient la foule cède et des milliers de gens se répandent sur les bandes qui séparent les tribunes du terrain. »


Les jours de grands matches, les abords du stade ressemblent à ceci:



Les spectateurs endimanchés se pressent aux guichets:



 
En 1938, le stade Victor-Boucquey accueille un match de Coupe du monde (Hongrie-Suisse, 2-0). 14 000 spectateurs y assistent. Le reporter du Miroir des sports constate: « Jamais n’a été plus nettement démontrée l’insuffisance du stade Victor-Boucquey pour une grande ville telle que Lille. »
  • 17 février 1946: une tribune s’effondre 

La vétusté du stade sera regrettée des années. Après la Guerre, le L.O.S.C., résultat de la fusion de l’Olympique avec l’Iris Club Lillois puis le S.C.Fives, dispute toujours ses matches du championnat 1945-46 dans le vieux stade. Mais le 17 février 1946, lors du derby Lille-Lens, une tribune s’effondre sous le poids de spectateurs grimpés sur le toit. On déplore 53 blessés.





Le L.O.S.C. doit émigrer, pendant plus d’un an, au stade Jules-Lemaire, en attendant la reconstruction de son stade, rebaptisé Henri-Jooris, du nom du président historique de l’O.L., décédé en 1940. C’est dans le stade de Fives que le L.O.S.C. achève la saison, au cours de laquelle il remporte son premier titre de champion de France.
Le nouveau stade est ouvert le 31 août 1947, à l’occasion du derby Lille-Roubaix (4-0) auquel assistent 20 600 spectateurs. L’envoyé spécial de L’Equipe, Jacques de Ryswick (lui-même lillois qui, enfant avait assisté au match international de 1914) est satisfait par cette réalisation: « D’un stade vétuste, [les dirigeants lillois] ont fait une arène moderne et accueillante ».



  • Fermeture en 1975

C’est donc dans ce stade que le L.O.S.C. va connaître ses grandes heures: champion de France en 1946, il le sera de nouveau en 1954, mais c’est en Coupe de France que le grand club nourrit son palmarès. Il est victorieux en 1946, 1947, 1948, 1953 et 1955, et perd les finales en 1945 et 1949. C’est aussi là qu’il connaît le déclin, une première descente en division 2  en 1957, suivi d’un long passage de 1960 à 1964, et même un passage en championnat de France amateurs en 1969-70.
Le stade lui-même vieillit mal. Ses gradins en bois sont d’un autre temps. La vieille enceinte de l’avenue de Dunkerque est abandonnée en 1975. Le stade est démolli dans le cadre d’un plan de réaménagement du canal de la Deûle.
Lui succède, de l’autre côté de la citadelle, un nouveau stade inauguré le 28 octobre 1975. Au nom de Henri Jooris, s’ajoute celui de Félix Grimonprez, un ancien international de hockey sur gazon mort au combat en 1940.
Le football lillois ouvre alors un autre chapitre de son histoire. Et naît aussi la nostalgie du vieux stade…



_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:58:01 (2017)    Sujet du message: Un match, Un stade: Munich

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Nostalgie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com