Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Les Français de l'étranger
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 27 Jan - 09:45:31 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Benzema-Giroud, un duo d'attaque
Karim Benzema (Real) et Olivier Giroud (Arsenal) ont tous deux marqué ce week-end, entretenant leur excellente dynamique du moment. Pour Kevin Gameiro (FC Séville) et Philippe Mexès (AC Milan) en revanche, l'avenir semble passer par un changement de club. Dès cet hiver ?

Karim Benzema a marqué l'un des deux buts du Real Madrid samedi contre Grenade. (Reuters)



TOP : Benzema tient la grande forme, Giroud «super sub»

À un peu plus de quatre mois du Mondial brésilien (12 juin-13 juillet), Karim Benzema est en pleine réussite avec le Real Madrid. En inscrivant samedi le deuxième but des Merengue, victorieux de Grenade lors de la 21e journée de Liga (2-0), l’attaquant français a signé sa troisième réalisation en une semaine (trois rencontres), sa cinquième, déjà, en 2014. Avec 102 buts en 213 matches au Real, Benzema pointe à deux unités, seulement, du Brésilien Ronaldo (104 en 177 matches entre août 2002 et janvier 2007). Surtout, il réalise son meilleur début de saison, statistiquement parlant, depuis son arrivée à Madrid, à l’été 2009.


Entré en jeu à la 79e minute vendredi contre Coventry City (4-0), 11e de League One (D3 anglais), en seizièmes de finale de la Cup, Olivier Giroud n’a mis que cinq minutes à se mettre en évidence. À la réception d’un centre de Gibbs, le Français a inscrit son troisième but en cinq rencontres. Surtout, c’est la première fois cette saison qu’il marque après être entré en jeu (sur trois possibilités). Giroud, neuf buts en Premier League, soutient pleinement la comparaison avec son compatriote Karim Benzema. Un duel à distance franco-français qui doit ravir un homme, autant qu'il complique ses futurs choix : Didier Deschamps bien sûr, le sélectionneur des Bleus.

FLOP : Gameiro et Mexès, par ici la sortie



Une semaine après avoir ramené un point de son déplacement à Vicente-Calderon, contre l’Atlético (1-1), le FC Séville est tombé de haut, samedi, en chutant à domicile face à Levante (2-3). Titulaire - une première depuis le 5 janvier-, Kevin Gameiro est resté muet pendant 90 minutes, comme lors de ses sept dernières apparitions avec les Sévillans. L’ancien attaquant du PSG reste bloqué à cinq buts en vingt apparitions en Liga. Il n’a plus marqué depuis le 1er décembre, contre Grenade (2-1). Surtout, c’est son manque de complémentarité avec le Colombien Carlos Bacca (neuf réalisations), meilleur buteur de Séville, qui interpelle. Depuis deux jours, la presse espagnole bruisse d’ailleurs d’une rumeur qui enverrait Gameiro à Monaco dès cet hiver, pour pallier la blessure d’un autre Colombien, un certain Radamel Falcao.

Si Adil Rami était titulaire pour la deuxième fois d’affilée, dimanche contre Cagliari (2-1), Philippe Mexès a lui débuté sur le banc, comme depuis trois matches et l’arrivée, au poste d’entraîneur de l’AC Milan, de Clarence Seedorf. Le défenseur français a bien disputé 54 minutes mercredi, en quarts de finale de la Coupe d’Italie (1-2 contre l’Udinese), mais c’était suite à la sortie sur blessure de Zapata (cuisse gauche). Mexès, cinquième choix de Seedorf derrière Bonera, Zapata, Silvestre et Rami, n’entre plus dans les plans de Milan, qui souhaite se délester de son salaire imposant (quatre millions d’euros annuels). S’il est annoncé à Trabzonspor, où évolue Florent Malouda, Mexès privilégierait l’option monégasque, à défaut de pouvoir prolonger au-delà de l’hiver son séjour en Lombardie.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Jan - 09:45:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 3 Fév - 11:26:05 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Ribéry-Rami, c'est reparti !

Buteurs, Franck Ribéry (Bayern) - également passeur - et Adil Rami (AC Milan) se sont distingués ce week-end. Orphelins de Cabaye, les Français de Newcastle ont sombré contre Sunderland, comme Réveillère et Naples face à l'Atalanta.

Pour son retour à la compétition, Franck Ribéry a marqué un but et délivré une passe décisive. (AFP)



TOP : Ribéry soigne son retour, Rami a tout compris

Franck Ribéry va bien, merci pour lui. Dimanche à l’Allianz Arena, face à l’Eintracht Francfort (5-0), le milieu international français, positionné sur l’aile gauche, a signé de brillante manière son retour à la compétition. En inscrivant le deuxième but de son équipe, son septième de la saison en Bundesliga. Puis en se muant en passeur décisif sur corner - sa huitième offrande de l'exercice 2013-2014 -, pour permettre à Dante d'aggraver la marque (4-0). Absent à Mönchengladbach  (2-0, le 24 janvier), puis à Stuttgart (2-1, le 29), en raison de problèmes au dos et de douleurs musculaires, le Français a rassuré sur son état de forme, lui qui n’avait plus évolué sous le maillot bavarois depuis le 21 décembre, et la finale de Coupe du monde des clubs, contre le Raja Casablanca (2-0). Sa 60e réalisation depuis son arrivée au Bayern, en 2007, est aussi la première depuis la désillusion du Ballon d’Or, le 9 janvier dernier.  En s’illustrant de nouveau sur le terrain, à quatre mois du Mondial, Ribéry prouve qu’il a définitivement ravalé sa déception.





L’AC Milan n’a pris qu’un point, samedi à San Siro face au Torino (1-1), mais le défenseur international Adil Rami en a certainement marqué beaucoup dans l’esprit de Clarence Seedorf. Pour sa quatrième titularisation sous le maillot rossonero, la troisième d’affilée, l’ancien Lillois a rendu une copie très propre, grandement rehaussée par une frappe des vingt mètres, certes déviée, en pleine lucarne. Son premier but sous ses nouvelles couleurs, son premier en Championnat depuis octobre 2011, au Valence CF. Associé en charnière à Bonera, qui s’est fait déposer par… Immobile sur l’ouverture du score du Torino, Rami semble avoir gagné la confiance de son entraîneur. «Adil a un grand potentiel, a d’ailleurs reconnu samedi soir Seedorf. C’est un garçon très positif, doté d’une grande personnalité et qui nous donne un bon coup de main. Mais j’espère qu’il va encore continuer à monter en puissance.»

 

FLOP : Sans Cabaye, les Français de Newcastle sombrent ; Réveillère menacé par Ghoulam ?


Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. La célèbre formule d’Alphonse de Lamartine sied à merveille pour décrire le samedi après-midi catastrophique des Français de Newcastle, à St. James’ Park contre Sunderland (0-3). Orpheline de Yohan Cabaye, victorieux la veille de Bordeaux avec son nouveau club, le PSG (2-0) et menée 0-2 après seulement 23 minutes de jeu, la colonie tricolore a sombré en même temps que tout l’édifice magpie. Loïc Rémy (suspendu) et Yoan Gouffran (blessé) étaient absents du derby du Tyne and Wear, mais Hatem Ben Arfa, était lui titulaire. Trop individuel dans ses choix, l'ancien Marseillais n’est pas parvenu à capitaliser sur la confiance affichée par son entraîneur, Alan Pardew. Newcastle, 8e de Premier League, ne compte qu’un seul succès lors des six dernières journées de Championnat. Preuve que la seule absence de Cabaye ne peut servir d’unique excuse aux difficultés rencontrées par les Toons.




Pour sa neuvième titularisation depuis le 23 novembre, toutes compétitions confondues, Anthony Réveillère a vécu un dimanche après-midi compliqué avec Naples, face à l’Atalanta Bergame en Serie A (0-3). Le Français, reconverti en latéral gauche depuis son arrivée en Italie, n’a certes pas commis d’erreur individuelle, mais deux des trois buts encaissés par son équipe sont venus de son côté gauche. Cela fait désormais six buts encaissés lors des trois dernières sorties napolitaines en Championnat (deux nuls et une défaite). Averti à la 66e minute, l’ancien Lyonnais est sorti dix minutes plus tard, remplacé par un certain Faouzi Ghoulam, désormais ex-Stéphanois.

Fabien MULOT
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
laperuk59
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 6 902
Masculin
Point(s): 333

MessagePosté le: Lun 3 Fév - 14:09:58 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Ha ha ha !!

Le flop de journaliste.. Cabaye.. Ils en sont à 8 matchs sans victoires.. Et un seul match sans cabaye...

Le nouveau journalisisme.. Me fout la
_________________
https://twitter.com/laperuk59
"Je ne les vois pas tout survoler comme l'an dernier. Je suis prêt à parier qu'ils ne feront pas le triplé, et qu'ils vont faire moins bien en C1."TR
"Ceux qui attendent monts et merveilles d'un éventuel rachat vont tomber de haut... "DR
Revenir en haut
carsno


Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2014
Messages: 1
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mar 11 Fév - 01:48:00 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Impatient de France dans la nouvelle année avec de bonnes performances, HA HA, en termes de football, j'aime Football France et maillot de France
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 24 Fév - 11:18:52 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Griezmann et Giroud sortent le grand jeu

Antoine Griezmann, étincelant contre le Barça samedi (3-1), s'est donné les moyens de croire aux Bleus avant la liste de Didier Deschamps jeudi. En difficulté ces dernières semaines, Olivier Giroud a répondu de la plus belle des manières contre Sunderland (4-1).

Antoine Griezmann a été décisif face au Barça samedi. (Reuters)



Les tops : Griezmann, Giroud et Rami

C'est la principale interrogation de la prochaine liste de Didier Deschamps, qui sera dévoilée ce jeudi. Antoine Griezmann, auteur d'une excellente saison avec la Real Sociedad, a continué sur sa lancée face au Barça samedi (3-1) et peut légitimement espérer une première convocation chez les A. Aligné sur le côté gauche, il a donné le tournis la défense catalane, certes privée de plusieurs cadres. Cinq minutes après son quinzième but en Liga, sur un centre de Vela, il a parfaitement servi Zurutuza pour mettre les Basques à l'abri.





Olivier Giroud, lui, a sa place assurée dans le groupe France. Mais avant de se projeter vers les Bleus, et leur match amical face au Pays-Bas, l'attaquant d'Arsenal se devait de retrouver un peu de confiance et d’efficacité. Miné par une affaire privée et installé sur le banc lors des deux dernières rencontres des Gunners, il y est parvenu avec brio face à Sunderland ce samedi (4-1). L'ancien Montpelliérain a rapidement inscrit un doublé, avant d'offrir le troisième but à Rosicky sur une belle action collective.


Si Philippe Mexes ne semble pas avoir la confiance de Clarence Seedorf, nouvel entraîneur de l'AC Milan, ce n'est pas le cas de son ami et compatriote Adil Rami. Déjà titulaire lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions perdu contre l'Atletico Madrid mercredi (1-0), le défenseur de 28 ans a été un des deux seuls joueurs à doubler la mise à Gênes dimanche (2-0). L'occasion pour lui d'inscrire son deuxième but sous le maillot rossoneri et de donner une passe décisive à Taarabt.

Le flop : Mangala

Loin d'être rassurant en Europa Ligue jeudi contre l'Eintracht Francfort (2-2), Eliaquim Mangala a vécu une nouvelle soirée difficile dimanche. Le défenseur central a fait basculer la rencontre de Championnat face à Estoril (0-1) en provoquant un penalty, transformé par Evandro, et en récoltant au passage un carton rouge. Après avoir pris part l’été dernier à la tournée en Amérique du Sud, il n’est pas prêt de goûter à nouveau aux Bleus si Didier Deschamps a jeté un œil sur cette première défaite à domicile des Dragões.
L.V.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 09:36:36 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Sissoko-Nasri, duel à distance
Buteur contre Sunderland, Samir Nasri (Manchester City), pas retenu pour France-Pays-Bas mercredi, est déjà de retour à son meilleur niveau. Son concurrent sur l'aile droite tricolore, Moussa Sissoko (Newcastle), a lui aussi brillé en signant un doublé. Avec Arsenal, tombé samedi à Stoke City (0-1), Laurent Koscielny et Olivier Giroud ont déçu.



Samir Nasri fait tout pour se rappeler au bon souvenir de son sélectionneur, Didier Deschamps. (AFP)


TOP : Sissoko peut viser haut, Nasri c'est reparti
Jeudi dernier, Didier Deschamps a envoyé plusieurs signaux en dévoilant la liste des joueurs convoqués pour le match amical France-Pays-Bas, ce mercredi. La dernière occasion pour les Bleus de briller en sélection, avant l’annonce des 30, le 13 mai, puis des 23 élus pour le Mondial, le 2 juin. Parmi les enseignements à tirer de la composition du groupe tricolore appelé à défier la sélection néerlandaise, la présence de Moussa Sissoko et, a contrario, l’absence de Samir Nasri.


Nasri sera-t-il uniquement jugé sur ses performances sportives ? En concurrence pour une place sur le côté droit de l’attaque française, les deux hommes se sont mis chacun en évidence ce week-end. Auteur d’un doublé à Hull City (10e et 55e) avec Newcastle (4-1), Moussa Sissoko (13 sélections), positionné sur l’aile droite, a donné raison à ''DD'', qui continue d’apprécier son profil polyvalent et lui accorde du crédit. Jusqu’ici, l’ancien milieu toulousain de 24 ans, entré en jeu lors de la dernière demi-heure en Ukraine (0-2, le 15 novembre), n’avait marqué qu’une seule fois, le 30 novembre dernier contre West Bromwich (2-1). Le voilà à trois buts et cinq passes décisives en 28 apparitions en Premier League.

Sur un plan strictement statistique, Samir Nasri lui est supérieur cette saison : le milieu de Manchester City, vainqueur dimanche de Sunderland en finale de la Coupe de la Ligue (3-1) à Wembley, en est à sept réalisations et sept passes décisives en club. Auteur d’une prestation aboutie avec les Citizens, l’ex-Marseillais s’est illustré avec une superbe reprise de l’extérieur du pied droit (2-1, 56e). Déjà revenu à son meilleur niveau, après une blessure au genou, Nasri postule clairement pour une place au Brésil. Mais au moment de faire son choix, Deschamps le jugera-t-il uniquement sur ses performances sportives ?
FLOP : M. Penalty se nomme Koscielny, Giroud en perte de vitesse ?



La statistique est cruelle : depuis son arrivée en Premier League (en 2010), Laurent Koscielny est le joueur ayant concédé le plus de penalties (6). Samedi, à Stoke City (0-1), l’ancien Tourangeau a précipité la chute d’Arsenal, désormais troisième à quatre points de Chelsea, en se rendant coupable d’une main malheureuse dans sa surface de réparation. «Je peux vous montrer dix situations de ce genre dans lesquelles l’arbitre ne siffle pas penalty, car ce n’est pas la main qui va au ballon », pestait après-coup son entraîneur, Arsène Wenger.
Giroud moins performant que Benzema
Giroud, c'est 6 buts lors des trois derniers mois avec Arsenal, 10 entre fin août et fin novembre. Un sale après-midi pour le défenseur tricolore, comme pour ses compatriotes Yaya Sanogo, qui a manqué la balle de l’égalisation dans le temps additionnel (90e+4), et surtout Olivier Giroud, titulaire pour la deuxième fois d’affilée mais muet devant le but des Potters. L’attaquant français, confronté à des problèmes d’ordre privé, marque clairement le pas ces dernières semaines : 6 buts sur les trois derniers mois, contre 10 sur la même période de fin août à fin novembre. Giroud pèse moins sur les défenses adverses et, surtout, il pêche – trop – souvent dans la finition. Son passage sur le banc des Gunners – contre Liverpool (2-1, le 16 février) puis le Bayern (0-2, le 19) -, semblait lui avoir fait du bien, en témoigne son doublé contre Sunderland, le 22 février (4-1). Dans le duel à distance qui l'oppose à Karim Benzema, encore buteur samedi avec le Real contre l’Atlético (2-2), l’ex-Montpelliérain perd régulièrement des points.




.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 08:40:21 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Giroud à la fête, Lloris encaisse

Week-end de contraste pour les Frenchies de Londres. Ceux d'Arsenal se sont régalés en Cup contre Everton (4-1), Giroud inscrivant un doublé. Lloris et Kaboul ont, eux, souffert à Chelsea (0-4). Gameiro (FC Séville), Biabiany (Parme) et Nasri (Man City) ont marqué.


Giroud (doublé) et Sagna (une passe) se sont éclatés contre Everton. (Reuters)




Giroud et Sagna, dans le coup
Entré en jeu à la 81e avec l’équipe de France contre les Pays-Bas, Olivier Giroud n’avait pas pu s’illustrer mercredi. Ce samedi, sous le maillot d’Arsenal, l’attaquant a à nouveau dû débuter sur le banc en Cup contre Everton (4-1). Mais cette fois, l’ancien joueur de Montpellier a parfaitement utilisé les quelques minutes passées sur le terrain après avoir remplacé un Sanogo très discret (61e). Servi par un Sagna en forme (83e) puis par Özil (85e), Giroud a marqué à deux reprises. «Mon terrain de jeu, c’est le rectangle vert et, lorsque je suis ici, je suis le plus heureux. Je me regale», s’est-il réjoui.

Gameiro et Biabiany buteurs


Buteur décisif la semaine dernière face à la Real Sociedad (1-0), Kevin Gameiro a à nouveau trouvé le chemin des filets ce dimanche. Titulaire, le Français a marqué le troisième but du FC Séville à Almeria (3-1). Karim Benzema a, lui, buté sur le portier de Levante (3-0) ou sur la barre lors d’une rencontre ou Raphaël Varane est sorti sur blessure. En Italie, Jonathan Biabiany et Parme carburent. Le Français a ouvert la marque contre l’Hellas Vérone (2-0) et son club n’a plus perdu depuis 15 matches. Paul Pogba a disputé l’intégralité du match contre la Fiorentina (1-0).



Nasri a tout tenté
Comme la semaine précédente en finale de la League Cup, Samir Nasri a sonné la révolte des Citizens dimanche. Mais si Manchester avait réussi à renverser la rencontre face à Sunderland (3-1), le Français n’a pas réussi à éviter la défaite contre Wigan (1-2). Actif tout au long du match, Nasri a réduit le score après l’heure de jeu d’une frappe du gauche. Il ne verra pas pour autant le dernier carré de la Cup.



Lloris et Kaboul ont le Blues
Tout avait bien débuté pour les Frenchies de Tottenham (Lloris, Kaboul, Bentaleb), en déplacement chez le leader Chelsea. Une première période presque sans concéder d’occasions, une solidité défensive apparente. Puis ce bel ensemble s’est écroulé dans les 45 dernières minutes. Eto’o a ouvert la marque, Kaboul a concédé un penalty et s’est fait expulser, les erreurs se sont accumulées et Lloris a finalement encaissé 4 buts, dont un après un dégagement raté.

Hugo Lloris a encaissé 4 buts à Chelsea. (Reuters)


Rédaction
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
joff
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 2 669
Localisation: sur mon siège
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 20:11:49 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

lloris quel flop ce gardien..
_________________
"Arsène Wenger aime avoir la balle, jouer au football, faire des passes… c’est comme un orchestre. Mais le morceau est silencieux, hein?
Moi j’aime le heavy metal" J.Klopp
Revenir en haut
MSN Skype
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 20:53:30 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur les 4, il y en a 2 qui sont vraiment donnés par sa défense, sur le coup il a pas été aidé. Pour les 2 autres, je sais pas je  n'ai pas vu. L'Equipe dit qu'il y en a un sur un mauvais dégagement, donc là c'est entièrement pour lui, surtout que je crois que ce n'est pas la 1ére fois.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
joff
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 2 669
Localisation: sur mon siège
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 21:14:26 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

être gardien en premier league ce 'nest pas une sinécure, mais déja à Lyon je le trouvais moyen
_________________
"Arsène Wenger aime avoir la balle, jouer au football, faire des passes… c’est comme un orchestre. Mais le morceau est silencieux, hein?
Moi j’aime le heavy metal" J.Klopp
Revenir en haut
MSN Skype
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 10:38:13 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Koscielny, c'est fort !

Impérial face à Tottenham dimanche, Laurent Koscielny a grandement contribué au succès des Gunners dans le derby du nord de Londres (1-0). Pogba, Schneiderlin et Rami se sont aussi illustrés. Le week-end des Bleus a également été marqué par la (légère) blessure de Karim Benzema.





Laurent Koscielny a été excellent face à Tottenham dimanche. (Reuters)





Critiqué après avoir concédé un nouveau penalty contre Stoke il y a quinze jours (0-1), Laurent Koscielny réalise pourtant une saison remarquable. Auteur de dix buts dans sa carrière lors des derbies du nord de Londres entre Arsenal et Tottenham, Adebayor l’a appris à ses dépens dimanche (1-0 pour les Gunners). L’attaquant togolais a été parfaitement muselé par le Français qui n’a presque jamais été dépassé. L’ancien joueur de Lorient s’est même sacrifié sur une frappe de Chadli et il aurait pu obtenir un penalty pour une faute de Vertonghen. Du solide ! Sa prestation a impressionné outre-Manche à l’image d’un tweet de Micah Richards (Manchester City), qui le considère comme le meilleur défenseur central cette saison en Premier League.







Schneiderlin et Pogba avaient les crocs




À Southampton, Morgan Schneiderlin continue son petit bonhomme de chemin. Auteur d’une prestation complète samedi face à Norwich (4-2), le milieu de terrain défensif a même ouvert le score. Si le trophée d’homme du match est revenu à Rickie Lambert, Schneiderlin n’était pas loin d’être récompensé.






Pas au mieux ces dernières semaines, Paul Pogba était titulaire dimanche avec la Juve sur le terrain du Genoa (0-1). Critiqué par Conte pour sa nonchalance, le milieu de terrain s’est démené. Appliqué, il a gratté beaucoup de ballons et s’est projeté vers l’avant. Sa passe géniale pour Osvaldo (talonnade entre les jambes) aurait dû être décisive mais son coéquipier a été signalé hors-jeu, à tort.



Rami se mue en buteur, en vain

Adil Rami est, avec Adel Taarabt, la seule lueur d'espoir qui entoure un Milan de plus en plus inquiétant en 2014. Face à Parme dimanche, le défenseur central, entré juste après la mi-temps, a redonné espoir aux siens en marquant rapidement de la tête. Un but qui n'aura finalement servi à rien, les Rossoneri s'inclinant finalement 4-2 à San Siro. Un fait suffit à comprendre les difficultés actuelles des Milanais : avant la tête victorieuse de Rami, leur dernier but en Serie A remontait au 23 février dernier à Gênes face à la Sampdoria (2-0). Et il était l'oeuvre de... Rami. Côté parmesan, Jonathan Babiany a inscrit à Milan son deuxième but en deux semaines, lui qui avait déjà marqué face à l’Hellas Vérone le week-end précédent.



Benzema, a priori, opérationnel pour le Clasico

Sorti sur blessure à la demi-heure de jeu à sa demande contre Malaga (1-0), l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema ne souffre que d'une béquille à la cuisse droite. Si l'international français ne peut disputer le 8e de finale retour de Ligue des champions mardi face à Schalke 04, il devrait en revanche être opérationnel pour le Clasico dimanche. En l’absence de Sergio Ramos, suspendu, Raphaël Varane a joué en défense centrale et passé une soirée tranquille, sans plus.
Romain BERGOGNE

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 14:59:53 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Benzema brille, Koscielny coule
Auteur de deux buts contre le Barça (3-4), Karim Benzema s'est mis en valeur lors du Clasico mais n'a pas empêché la défaite du Real. Laurent Koscielny et les joueurs d'Arsenal ont été surclassés à Chelsea (0-6) pour la 1 000e de Wenger sur le banc des Gunners.



Karim Benzema a trompé à deux reprises la défense barcelonaise. (L'Equipe)


Les Tops
Le Real s’est certes incliné lors d’un choc crucial face au Barça (3-4) dimanche soir. Mais Karim Benzema n’a pas tout perdu dans ce choc. L’attaquant s’est en effet particulièrement mis en valeur, comme souvent en ce moment (8 buts et 3 passes décisives sur le 8 derniers matches). Très en jambes, tranchant sur ses contrôles, le Français s’est d’abord montré dangereux dès la 13e dans la surface. Dans tous les bons coups, il a égalisé de la tête (20e) puis donné un premier avantage d'une belle frappe après un contrôle de la cuisse (24e). Piqué puis Valdès l’ont ensuite privé d’un triplé. L’ancien joueur de Lyon compte désormais 17 buts en Liga.


Franck Ribéry a de son côté permis au Bayern de faire un pas de plus vers le titre de champion d’Allemagne. L’ailier a donné une passe décisive (sa 11e de la saison en Bundesliga) à Mario Götze contre Mayence (2-0). Anthony Modeste a été décisif pour Hoffenheim. L’attaquant a inscrit à la 89e minute le but de la victoire contre le Bayer Leverkusen (3-2).


Les flops
Ce devait être la fête d’Arsène Wenger. L’entraîneur français d’Arsenal a finalement vécu «l’une des pires journées de sa carrière» samedi pour sa 1000e sur le banc des Gunners à Chelsea (0-6). S’il a assumé son erreur tactique (la titularisation d’Oxlade-Chamberlain à la place de Flamini), l’Alsacien n’a pas été aidé par ses joueurs, notamment ses compatriotes. Très en vue la semaine dernière, Laurent Koscielny a laissé s’échapper Eto’o sur l’ouverture du score, n’a pas stoppé Schürrle sur le deuxième et n’a pas non plus été en valeur sur le l’action du penalty. Wenger l’a ainsi remplacé à la mi-temps. Touché à un mollet, il est douteux pour le match contre Swansea.

Sagna était aussi titulaire dans cette défense en souffrance. Olivier Giroud est passé près de l’ouverture du score dès la 4e, puis a totalement disparu de la circulation. Rentré au retour des vestiaires, Mathieu Flamini n’a pas stoppé l’hémorragie. Vingt-quatre heures plus tard, Hugo Lloris et Younès Kaboul ont également été en difficultés, concédant deux buts contre Southampton (3-2), où Morgan Schneiderlin était blessé.
Y.S.

 
Koscielny a du souci à se faire pour le Brésil, il ira mais pour jouer c'est autre chose, Varane va déjà monopoliser une place, reste plus qu'un DC à trouver.  Qui entre Sacko ? le jeune de Porto ? Rami ? (m'étonnerait lui), qui d'autre ?

.
.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 31 Mar - 08:03:16 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Laporte a souffert, Kaboul aussi
Fautif sur le deuxième but concédé par son équipe et expulsé en fin de match, Aymeric Laporte n'a pas été à son avantage face à l'Atlético Madrid (1-2), samedi soir. Transparent face à City (1-1), Olivier Giroud n'a pas fait mieux.



Aymeric Laporte a été expulsé face à l'Atlético Madrid de Diego Costa. (Reuters)



Les Flops

Aymeric prend Laporte
Grand espoir du football français, Aymeric Laporte a connu un samedi compliqué face à l’Atlético Madrid de Diego Costa (1-2).  S’il n’est pas fautif sur l’égalisation de l’international espagnol, le défenseur de l’Athletic Bilbao s’est, en revanche, fait devancer par Koke sur le second but inscrit par les Rojiblancos. Averti à deux reprises en l’espace de quinze minutes pour deux fautes sur Diego Costa, il a assisté à la fin de la rencontre depuis les vestiaires.

Le naufrage de Kaboul
Un c.s.c au bout de deux minutes de jeu, un tacle manqué devant Suarez sur le deuxième but des Reds auquel on pourrait ajouter une intervention en retard sur la frappe de Coutinho, auteur du 3-0… A l’image de son équipe, Younes Kaboul a vécu un après-midi cauchemardesque face à Liverpool (0-4), dimanche à Anfield. Averti pour une faute sur Sturridge à la 32e, l’ancien Auxerrois aurait pu coûter un quatrième but à son équipe suite à une perte de balle, mais Lloris a claqué la tête de Suarez sur son poteau. Cela n’a pas empêché les Reds de marquer une quatrième fois grâce à une frappe d’Henderson. Sur celle-là, Kaboul ne pouvait rien…


Giroud, porté disparu
Une tentative de lob, une tête non cadrée, une frappe à côté…  Et ? C’est tout. Le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’Olivier Giroud s’est fait très discret lors du nul concédé samedi par Arsenal face à Manchester City (1-1). Esseulé devant, l’ancien Montpelliérain a eu un mal à fou à exister face à la défense des Citizens et notamment Demichelis. A son actif tout de même : il a provoqué un carton jaune pour Kompany. Il a été remplacé à la 85e par Sanogo.

Les Tops

Ribéry, toujours lui
Freiné en début d’année par des douleurs au dos, puis par un hématome au niveau du fessier, Franck Ribéry a retrouvé son rythme de croisière, celui qui lui avait permis de postuler au FIFA Ballon d’Or 2013. Après avoir inscrit un but lors du sacre acquis sur la pelouse du Hertha Berlin, l’international français a délivré à Pizarro sa douzième passe décisive de la saison face à Hoffenheim (3-3), ce qui fait de lui le meilleur passeur du Championnat. Insuffisant toutefois pour permettre au Bayern d’enchaîner un vingtième succès d’affilée en Bundesliga.

Rami, le Milan lui va bien
Après une première partie de saison plombée par un conflit avec les dirigeants de Valence, Adil Rami revit sous les couleurs de l’AC Milan. Auteur de trois buts depuis son arrivée, l’ancien Lillois a été décisif sur le premier but de son équipe face au Chievo Verone (3-0), samedi : un centre à mi-hauteur repris victorieuse par Balotelli. Il s’est également montré solide en défense.
E. T.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 7 Avr - 08:25:59 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Benzema-Giroud, y'a pas photo!
Une nouvelle fois convaincant avec le Real Madrid samedi, Karim Benzema a connu un week-end plus agréable que son concurrent en équipe de France, Olivier Giroud, encore à la peine avec Arsenal. Kevin Gameiro et Samir Nasri se sont eux aussi illustrés.


Karim Benzema confirme semaine après semaine qu'il est l'avant-centre numéro 1 des Bleus. (Reuters)



LES TOPS

En l'absence de Cristiano Ronaldo, touché au genou gauche, Karim Benzema a pris ses responsabilités à la pointe de l'attaque du Real. Même s'il n'a pas marqué lors du festival madrilène à Anoeta face à la Real Sociedad (4-0), l'attaquant français s'est montré percutant en pointe. Associé à Bale et Isco sur le front offensif, l'avant-centre des Bleus a posé beaucoup de problèmes à la défense basque. Avant la mi-temps, il a armé une jolie frappe, repoussée par le portier adverse, mais Asier Illarramendi avait suivi pour ouvrir le score. Il a également trouvé la barre sur une tentative limpide du gauche (65e). De bon augure pour la fin de saison du Real, qui s'annonce très chaude sur tous les tableaux.

En Espagne, un autre attaquant français se fait remarquer ces dernières semaines. Auteur d’un doublé face à l’Espanyol Barcelone (4-1), dont un magnifique enchainement contrôle poitrine-volée, Kevin Gameiro a inscrit ses 10e et 11e buts  de la saison en Liga avec le FC Séville. Il avait déjà inscrit un doublé face à Valladolid le 16 mars dernier. À titre de comparaison, Benzema n'en avait marqué que 8 pour sa première saison en Espagne avec le Real Madrid en 2009-2010.


«Plus pessimiste qu'optimiste» pour aller au Brésil avec les Bleus cet été, comme il l'a dit lui-même sur le plateau du Canal Football Club dimanche dernier, Samir Nasri continue pourtant de sortir de bonnes prestations avec Manchester City. Samedi, face à Southampton (4-1), le  milieu offensif a marqué son 5e but de la saison en Premier League, son premier depuis un doublé le 1er décembre face à Swansea (3-0). Il était aussi à l'origine du 3e but en décalant Kolarov dans la surface. Epanoui depuis l'arrivée de Manuel Pellegrini sur le banc, l'ancien Marseillais réalise sa meilleur saison avec les Citizens.

LES FLOPS

Ne stigmatiser que lui dans la déroute des Gunners dimanche à Everton (3-0) serait injuste. Il n’empêche, Olivier Giroud, à l’image d’Arsenal, patine. Une nouvelle fois, l’avant-centre français n’a pas pesé dans un grand match. Isolé à la pointe de l’attaque, il a touché très peu de ballons et a peiné à se démarquer. Emoussé, l’ancien Montpelliérain semble touché physiquement, lui qui enchaîne les matches, faute de concurrence sérieuse à son poste. La seule alternative en pointe s’appelle Yaya Sanogo. Certains fans verraient bien Podolski prendre la relève. À 3 mois de la Coupe du monde, Giroud n’a pas la cote outre-Manche.


Egalement titulaire à Everton, Bacary Sagna a vécu un calvaire. Aligné à gauche de la défense, le latéral droit de formation s'est rendu coupable de deux erreurs qui ont coûté cher à Arsenal. Son vis-à-vis Leighton Baines a ainsi pu centrer tranquillement sur l'ouverture du score des Toffees. Et c'est une perte de balle du Français, provoquée par Kevin Mirallas au centre du terrain, qui est à l'origine du troisième but encaissé par les Gunners.
R.Be.


.

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 030
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Sam 12 Avr - 18:20:07 (2014)    Sujet du message: Les Français de l'étranger Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Griezmann marque à nouveau



Muet depuis le mois de février et sa superbe prestation contre le Barça (3-1), Antoine Griezmann a refait parler de lui ce samedi. Sur la pelouse du Celta Vigo, l'attaquant tricolore a redonné l'avantage à la Real Sociedad d'une belle volée qui a heurté la barre avant de rentrer. Il aurait ensuite pu inscrire son 17e but de la saison mais il a perdu son duel avec Rodriguez. Réduit à dix au retour des vestiaires après l'expulsion d'Aurtenetxe, le Celta n'a pas baissé les bras et a arraché le nul grâce à Santi Mina, entré vingt minutes plus tôt (2-2, score final). Vigo prend provisoirement la 12e place du classement alors que la Real pointe à deux unités du FC Séville avant le derby contre le Betis dimanche.


16  buts quand même  et pas dans un championnat de seconde zone...Celui là, s'il ne va pas au Brésil, j'y comprend plus rien. Il a plus sa place que Payet par exemple.


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:40:16 (2017)    Sujet du message: Les Français de l'étranger

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com