Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

R.I.P
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Upyr
Joueur Ligue 2
Joueur Ligue 2

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2012
Messages: 671
Localisation: lille
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s): 0

MessagePosté le: Sam 1 Oct - 21:03:03 (2016)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

j'ai su trop tard le décès de René MARSIGLIA
j'en suis attristé car je l'ai vu jouer ici à Lille arrière latéral dans mon jeune temps
nos grandes années
beaucoup de nostalgie et de tristesse pour un homme jeune parti
la victoire de ce soir est pour lui même si elle est pas très belle
RIP
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Oct - 21:03:03 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 094
Localisation: Ronchin
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Dim 2 Oct - 09:27:03 (2016)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Belle minute de silence très bien respectée hier soir au GSPM.
Très émouvant avec la photo de Marsiglia à l'écran.
_________________
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mar 22 Nov - 12:40:21 (2016)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Sur l'Equipe.

René Vignal est décédé
Le 22/11/2016 à 12:34:00
L'ex-gardien de l'équipe de France et du Racing Paris est mort ce mardi à l'âge de 90 ans.



René Vignal est décédé mardi à l'âge de 90 ans. (L'Equipe)

L'ancien gardien emblématique de l'équipe de France et du Racing Paris, René Vignal, également connu pour avoir été condamné à quinze ans de prison à la suite de plusieurs braquages, est décédé ce mardi à l'âge de 90 ans.

Ses obsèques seront célébrées lundi à Quint-Fonsegrives (Haute-Garonne).


Je savais pas pour cette histoire de braquage...

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
renelelillois
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 25 403
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

MessagePosté le: Mar 22 Nov - 12:57:30 (2016)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

27 braquages le pépère 
Revenir en haut
Skype
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 16:24:44 (2016)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Un beau geste de gardien, plongeon qu'on voit de moins en moins.




.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 01:04:35 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Sur l'Equipe.

L'ancien président du Losc Paul-Mary Delannoy est décédé
Publié le mardi 10 janvier 2017 à 17:50 | Mis à jour le 10/01/2017 à 17:55
Président de Lille entre 1973 et 1977, Paul-Mary Delannoy est décédé à l'âge de 86 ans.

twitter-tweet a écrit:
⚫️ Décès de Paul-Mary Delannoy, ancien président du #LOSC (1973-1977) https://t.co/GAmJ1NQA4A
— LOSC (@losclive) 10 janvier 2017

Paul-Mary Delannoy est décédé à l'âge de 86 ans. Il avait présidé le Losc de 1973 à 1977. Dès sa première saison, Lille, alors en D2, avait réussi à monter dans l'élite. « Je regrette le décès d'un homme chaleureux qui a pris beaucoup de risques pour permettre au club de grandir. Tout en rigueur, il nourrissait de grandes ambitions pour le Losc et fut un des premiers à lui donner des impressions professionnelles. Son travail sert aujourd'hui de fondation et le club peut grandement le remercier», a confié le président du Losc Association Patrick Robert sur le site des Dogues.





C'était une période ou on ne rigolait pas tous les jours au stade HJ.


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 12:18:50 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Le Belge François Van der Elst, ancienne gloire d'Anderlecht, est décédé
Publié le mercredi 11 janvier 2017 à 11:20
Gloire du football belge, François Van der Elst est décédé mardi à l'âge de 62 ans.

François Van der Elst a été international 44 fois. (L'Equipe)

L'ancien attaquant belge François Van der Elst est décédé mardi, à l'âge de 62 ans. Légende d'Anderlecht (1971-1980), il possède l'un des plus beaux palmarès des Mauves avec deux Championnats, quatre Coupes de Belgique et deux Coupes d'Europe. Il a également joué au Cosmos de New York (1980-1981), où il a fréquenté pendant un an l'Allemand Beckenbauer. François Van der Elst a été international 44 fois.


Jusqu'aux années 70/80, c'était encore le temps ou des "petites" équipes pouvaient gagner un titre européen...


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 094
Localisation: Ronchin
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 22:32:30 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

L'ancien président du Losc Paul-Mary Delannoy est décédé


Président de Lille entre 1973 et 1977, Paul-Mary Delannoy est décédé à l'âge de 86 ans.

Paul-Mary Delannoy est décédé à l'âge de 86 ans. Il avait présidé le Losc de 1973 à 1977.
Dès sa première saison, Lille, alors en D2, avait réussi à monter dans l'élite.
« Je regrette le décès d'un homme chaleureux qui a pris beaucoup de risques pour permettre au club de grandir. Tout en rigueur, il nourrissait de grandes ambitions pour le Losc et fut un des premiers à lui donner des impressions professionnelles. Son travail sert aujourd'hui de fondation et le club peut grandement le remercier», a confié le président du Losc Association Patrick Robert sur le site des Dogues.


_________________
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 22:40:37 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Les anciens s'en souviendront. Il a fait partie de la merveilleuse équipe d'Ajax a son apogée.

Mort de Piet Keizer, légende de l'Ajax et des Pays-Bas
Publié le samedi 11 février 2017 à 12:34 | Mis à jour le 11/02/2017 à 14:47


Piet Keizer, l'ailier gauche du grand Ajax, est mort vendredi.

Piet Keizer face à Jules Zvenka lors d'un Ajax-OM en Coupe d'Europe, en 1971. (L'Equipe)

Après Johan Cruyff, disparu le 24 mars dernier, Piet Keizer, autre légende de l'Ajax, est décédé vendredi à l'âge de 73 ans, a confirmé le club néerlandais, samedi matin, après une annonce à la télévision publique NOS. Keizer était le capitaine de l'Ajax et son ailier gauche à la grande époque des triomphes européens du club d'Amsterdam. Et même sa star avant l'éclosion de Cruyff.


twitter-tweet a écrit:
Cruyff and Keizer together created one of the greatest forward lines football has ever seen. Reunited again. pic.twitter.com/vTprQP2QF6
— Football-Oranje.com (@football_oranje) 11 février 2017


Keizer, qui a succombé des suites d'une brève maladie, a été l'homme d'un seul club, l'Ajax, entre 1961 et 1974. Triple vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions (1971, 1972 et 1973), il a aussi remporté six titres de champion des Pays-Bas et 4 Coupes nationales. Il est le 5e buteur du club en Championnat avec 146 réalisations (sur un total de 189) en 364 matches. Piet Keizer a aussi porté à 34 reprises le maillot de la sélection entre 1962 et 1974 (11 buts). Il avait joué son dernier match avec les Oranje lors de la Coupe du monde 1974 contre la Suède (0-0), sans participer à la finale perdue contre l'Allemagne (2-1).






R.I.P Piet Keizer
490 Ajax matches, 189 goals
34 Netherlands caps, 11 goals
3 European cups
6 Eredivisie titles
4 KNVB Cups


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 11:45:36 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Raymond Kopa, légende du foot français, est décédé
Publié le vendredi 3 mars 2017 à 09:21 | Mis à jour le 03/03/2017 à 10:00


Décédé ce vendredi à l'âge de 85 ans, Raymond Kopa était un monument du foot français, symbole du grand Reims, triple vainqueur de la Coupe d'Europe avec le Real Madrid, acteur majeur de l'épopée des Bleus au Mondial 1958 et Ballon d'Or la même année.

Raymond Kopa au centre d'entraînement de Reims en 1959. (L'Equipe)

Le football français vient de perdre une de ses légendes, l'aîné de ses quatre Ballons d'Or (avec Platini, Papin et Zidane). Raymond Kopa est décédé ce vendredi à l'âge de 85 ans, selon Le Courrier de l'Ouest. «Il est décédé à 08h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche», a précisé son gendre Willam Boucher. Récompensé en 1958, à une époque où seuls les joueurs européens pouvaient être sacrés, l'ancien leader d'attaque des deux plus grands clubs de son époque (Reims et le Real Madrid) a été le premier grand champion de football de notre pays.

Cette année-là, lors de la Coupe du monde mythique où Pelé s'est révélé à la face du monde et où Just Fontaine a marqué son intouchable nombre de buts (13), c'est Kopa qui est élu meilleur joueur du tournoi pour avoir guidé les Bleus jusqu'à la troisième place.

Celui qu'un journaliste anglais a un jour surnommé «Le Napoléon du football» est alors à l'apogée d'une éblouissante carrière. Issu d'une famille d'immigrés polonais venus travailler dans les mines du nord de la France – lui aussi commencera galibot et y perdra deux phalanges -, Raymond Kopaszewski apprend à manier le ballon à Nœux-les-Mines où il est né en octobre 1931. Repéré à l'occasion d'un concours national, celui du jeune footballeur dont il finit deuxième en 1949, l'attaquant, après deux années à Angers, signe à Reims, où il vivra cinq glorieuses saisons.

Sous la houlette de son entraîneur et père spirituel, Albert Batteux, Kopa remporte deux titres de champion de France, atteint la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions et contribue à créer le football-champagne, un concept qui passera à postérité. La France se met à follement aimer l'«enchanteur» aux dribbles étourdissants. «On dirait que cet artiste merveilleux cherche à modeler le ballon. Il le conduit au gré de son inspiration. Comme un sorcier chassant les esprits mauvais», écrira France Football quelques années plus tard.
Raymond Kopa et Ferenc Puskas sous le maillot du Real Madrid en 1958. (L'Equipe)
Recruté à prix d'or (52 millions de francs de l'époque, environ 1M€ constants) par le grand Real Madrid en 1956, «Kopita» – comme l'appelleront les supporters madrilènes en raison de sa petite taille (1,68 m, la même que Messi) – se construit une réputation et un palmarès de géant. Deux titres nationaux et surtout trois Coupes d'Europe (1957, 1958 et 1959), dont une remportée contre Reims, en trois ans.

Aux côtés de Di Stefano, Gento et de son idole Puskas, le Français, qui figurera sur le podium du Ballon d'Or pendant quatre années consécutives, produit un des plus beaux footballs de l'histoire, dans un stade Santiago-Bernabeu toujours plein à craquer, où le Real ne perd pas un match de Championnat en trois ans.
Raymond Kopa lors d'une rencontre avec L'Equipe en 2015. (L'Equipe)

En 1959, à l'âge de 28 ans, cet attaquant polyvalent, capable de jouer avant-centre ou sur le côté droit mais jamais aussi bon que quand on lui laisse les commandes du jeu, retourne là où il a construit sa légende. Il vit les huit dernières saisons de sa carrière à Reims, y remporte deux derniers titres de champion de France avant que le club, sans Batteux, n'entame son déclin. A 35 ans, il prend sa retraite mais poursuit une carrière de footballeur amateur jusqu'à ses 70 ans, tout en réussissant sa reconversion dans le business du sport.

Kopa, c'était aussi une personnalité très forte, dont l'histoire avec l'équipe de France (45 sélections, 18 buts) a parfois été tumultueuse, un pionnier qui s'est engagé dans des combats syndicaux pour que son métier ait un statut – en 1963, il est suspendu six mois pour avoir déclaré «Les footballeurs sont des esclaves» - et a su commercialement tirer profit de sa célébrité. Le premier footballeur moderne en quelque sorte.

Hommages à Raymond Kopa: «Une légende nous a quittés»
Publié le vendredi 3 mars 2017 à 09:56 | Mis à jour le 03/03/2017 à 11:03


L'aura de Raymond Kopa était immense dans le football. Les premières réactions qui ont suivi l'annonce de son décès en attestent.

Début janvier, Raymond Kopa s'était rendu au stade Santiago-Bernabeu de Madrid. (S. Mantey/L'Equipe)

twitter-tweet a écrit:

Le SDR en deuil avec la disparition de son Président d'honneur et légende Raymond Kopa. Plus que le SDR, le football perd une grande étoile pic.twitter.com/cK4D8UCML9
— Stade de Reims (@StadeDeReims) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Hommage à Raymond Kopa qui est décédé ce matin. Le 1er Ballon d'or ?? était considéré comme un des 3 plus grands joueurs de foot français. pic.twitter.com/mNjMUSe9e3
— FFF (@FFF) March 3, 2017


twitter-tweet a écrit:

Raymond Kopa est parti mais il restera dans notre mémoire, dans notre coeur comme l'un des plus grands footballeurs français de l'histoire.
— Bixente Lizarazu (@BixeLizarazu) March 3, 2017


twitter-tweet a écrit:

Le football français est en deuil. L'immense Raymond #Kopa est décédé à l'âge de 85 ans https://t.co/sKv3loZDNz pic.twitter.com/qnLqZe5JSc
— FIFA.com en Français (@fifacom_fr) March 3, 2017


twitter-tweet a écrit:

Une légende est partie. Le Red Star présente ses condoléances à la famille et aux proches de Raymond Kopa, en photo avec le maillot du Red ? pic.twitter.com/2FHhJ1MAsa
— Red Star FC (@RedStarFC) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Une légende nous quitte. Nous rendrons hommage ce week-end à Raymond Kopa en @Ligue1 et @DominosLigue2 pic.twitter.com/TysjZnIZwf
— Didier Quillot (@DidierQuillot) March 3, 2017


twitter-tweet a écrit:

Immense tristesse à l'annonce du décès de Raymond Kopa. Un ami d'une fidélité absolue. Que de beaux souvenirs. Pensées pour Christiane.
— Roselyne Bachelot (@R_Bachelot) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

??
Le SCO, qui avait eu la chance de voir Raymond Kopa évoluer sous sa tunique, présente ses condoléances à sa famille et à ses proches... pic.twitter.com/uAi9W6YEHU
— Angers SCO (@AngersSCO) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

RIP RAYMOND KOPA?? #legende #SDR
— Lucas Deaux (@LucasDeaux) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Hommage à Raymond Kopa, premier ballon d'or français, un grand footballeur et un amoureux du beau jeu
— Bernard Cazeneuve (@BCazeneuve) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

.@UNFP présente ses condoléances à la famille, aux amis de Raymond Kopa, monument de notre football, qui avait choisi la cause des joueurs. pic.twitter.com/uKxINH3Evi
— UNFP (@UNFP) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Une pensée au premier grand footballeur Raymond kopa certains clubs vont se l arracher la haut pour leur Match... ???????
Julian Palmieri (@jpalmieri_15) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Raymond #Kopa, un grand monsieur du foot français, est décédé...

Toutes nos pensées à sa famille et ses proches ? #WeAreLOSC pic.twitter.com/ciWbFxH0VL
— LOSC (@losclive) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Une légende nous a quitté. Adieu Monsieur Kopa. pic.twitter.com/XJEZjjSsUn
— FCGirondins Bordeaux (@girondins) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

RIP Legend "Mr Raymond Kopa ? ??? @StadeDeReims ?? pic.twitter.com/nCREzTk4O7
— Chris Mavinga (@Chris_Mavinga) 3 mars 2017


twitter-tweet a écrit:

Adieu à Raymond Kopa, #légende du football français et européen, Ballon d'Or 1958, qui nous a quittés. #RIP pic.twitter.com/UQPjvuAFDe
— Olympique Lyonnais (@OL) 3 mars 2017



Disparition Kopa : Une minute de silence sur les terrains de L1 et L2
Publié le vendredi 3 mars 2017 à 10:50


Une minute de silence sera observée ce week-end sur les terrains de L1 et L2 en hommage à Raymond Kopa.

Raymond Kopa n'est plus. (S. Mantey/L'Equipe)

La LFP a tenu à rendre hommage à Raymond Kopa, disparu ce vendredi à l'âge de 85 ans. «Troisième de la Coupe du Monde avec l'équipe de France en 1958, quatre fois champion de France et finaliste de la Coupe des Clubs Champions avec le Stade de Reims, triple champion d'Europe avec le Real Madrid et Ballon d'Or en 1958, Raymond Kopa incarna la première grande star du football français, indique l'instance dans un communiqué. En hommage à Raymond Kopa, une minute de silence sera observée ce week-end sur tous les terrains à l'occasion de la 28e journée de Ligue 1 et de Ligue 2.»


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
rick
Joueur Ligue 2
Joueur Ligue 2

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2014
Messages: 701
Localisation: laventie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 12:00:11 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

dommage c'était un type bien.
mes parents connaissaient bien sa famille a Noeux les mines(62)
ne pas oublier son vrai nom : KOPACHEWSKI fils d'émigrés polonnais.
_________________
l'homme jeune marche plus vite que l'ancien,mais l'ancien connaît la route.
Revenir en haut
renelelillois
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 25 403
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 14:33:15 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant




Revenir en haut
Skype
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 602
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 15:03:17 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

J'ai vu ça, ça fait bizarre.
Revenir en haut
hayabusa
Joueur Ligue 2
Joueur Ligue 2

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2016
Messages: 784
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 19:33:57 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

p**** je rentre du taff, je me connect et boum la première info que je vois c'est ça
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 035
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 08:15:54 (2017)    Sujet du message: R.I.P Répondre en citant

Pour son ancien équipier Bernard Chiarelli, Raymond Kopa “c'était un génie”
Bernard Chiarelli (à gauche, sous le maillot du LOSC) a joué avec Raymond Kopa (à droite) en équipe de France. / © MaxPPP







Ancien joueur de Valenciennes, du RC Lens et de Lille, le Nordiste Bernard Chiarelli a disputé la Coupe du Monde 1958 en Suède avec Raymond Kopa. Un homme qu'il admirait. 

Par YF avec Alain Méry Publié le 04/03/2017 à 12:34 Mis à jour le 04/03/2017 à 12:38





Après l'annonce vendredi du décès de Raymond Kopa, Bernard Chiarelli, 83 ans, a accepté de nous recevoir chez lui à Trith-Saint-Léger (Nord). Cet ancien milieu de terrain a joué à Valenciennes, au RC Lens puis au LOSC. Il a surtout disputé la Coupe du Monde 1958 en Suède, avec Kopa, Fontaine et Piantoni. Un épopée glorieuse pour les tricolores qui finirent la compétition à la 3e place, après avoir été battu en demi-finale par le Brésil de Pelé au terme d'un match épique. 





"Raymond, on dit que c'était une légende, c'était un génie", estime-t-il. "C'était le premier joueur en France qui a obtenu le Ballon d'Or. Il a été élu meilleur joueur de la Coupe du Monde 1958 alors que l'équipe de France, à cette époque-là... quand on est parti en Suède, beaucoup de gens nous disaient qu'on allait rester huit jours. Parce que c'est vrai que je me rappelle que lors du dernier match de préparation qu'on avait fait chez nous, on avait fait 1-0 contre la Suisse au Parc des Princes et on n'avait pas été transcendants. Raymond, qui était déjà au Real Madrid à cette époque-là, il nous amené... tout ! En dehors de toutes ses qualités de footballeur, sur le plan humain, c'était quelqu'un de formidable. On sentait qu'il avait toujours ce côté fils de mineur des gens du Nord avec nos valeurs. Des valeurs que nous, les gens du Nord, on a toujours eues et qui sont venus d'accoupler avec son génie. C'était un génie, c'était quelqu'un sur le terrain... il a permis au football français de retrouver tout ce qu'il avait perdu. Je me rappelle de la dernière Coupe du Monde de 1954 en Suisse, ça avait été une catastrophe. Et Raymond a apporté par son génie, sa classe sur le terrain, ce qui a fait que le footbal français a repris de sa valeur".      

Les anciens de l'équipe de France 1958 reçus au Racing Club de Lens en 2009. / © MaxPPP
Lors de cette Coupe du Monde 1958, ils étaient cinq "ch'tis" en équipe de France : Raymond Kopa de Noeux-les-Mines, Bernard Chiarelli de Valenciennes, Maryan Wisniewski de Calonne-Ricouart (et joueur du RC Lens), Jean Vincent de Labeuvrière et Yvon Douis, joueur du LOSC. Ce qui a renforcé les liens de camaraderie entre équipiers. 


Kopa, un chien avec un chapeau qui l'arrêtait dans la rue, il discutait avec lui, il était copain avec lui", se souvient Bernard Chiarelli. "Il ne s'imaginait pas Raymond qu'il était quelqu'un dans le monde du football qui était une personnalité, un monstre. Il était resté Kopa, fils de mineurs, avec un doigt en moins. Il aimait nous raconter et nous faire voir son doigt en disant : "ça, c'est à la mine que j'ai eu le doigt coupé". Quand on discutait entre nous, quand on discutait de Kopa, on discutait bien sûr de ses qualités footballistiques mais aussi de son côté humain, de ce qu'il pouvait apporter humainement au groupe par sa camaraderie. Il est allé au Real, je me disais : "le Real, Puskas, Di Stefano, je vais lui dire bonjour monsieur". Mais quand il arrivait, il te mettait à l'aise : "ça va t'chiot ?". Ça, c'était Kopa".

.



Bernard Chiarelli : "Il était resté Kopa, fils de mineurs"
.
"Kopa, un chien avec un chapeau qui l'arrêtait dans la rue, il discutait avec lui, il était copain avec lui", se souvient Bernard Chiarelli. "Il ne s'imaginait pas Raymond qu'il était quelqu'un dans le monde du football qui était une personnalité, un monstre. Il était resté Kopa, fils de mineurs, avec un doigt en moins. Il aimait nous raconter et nous faire voir son doigt en disant : "ça, c'est à la mine que j'ai eu le doigt coupé". Quand on discutait entre nous, quand on discutait de Kopa, on discutait bien sûr de ses qualités footballistiques mais aussi de son côté humain, de ce qu'il pouvait apporter humainement au groupe par sa camaraderie. Il est allé au Real, je me disais : "le Real, Puskas, Di Stefano, je vais lui dire bonjour monsieur". Mais quand il arrivait, il te mettait à l'aise : "ça va t'chiot ?". Ça, c'était Kopa".






Bernard Chiarelli : "Il était resté Kopa, fils de mineurs"
Entretien Alain Méry et Emmanuel Quinart.
"Kopa, un chien avec un chapeau qui l'arrêtait dans la rue, il discutait avec lui, il était copain avec lui", se souvient Bernard Chiarelli. "Il ne s'imaginait pas Raymond qu'il était quelqu'un dans le monde du football qui était une personnalité, un monstre. Il était resté Kopa, fils de mineurs, avec un doigt en moins. Il aimait nous raconter et nous faire voir son doigt en disant : "ça, c'est à la mine que j'ai eu le doigt coupé". Quand on discutait entre nous, quand on discutait de Kopa, on discutait bien sûr de ses qualités footballistiques mais aussi de son côté humain, de ce qu'il pouvait apporter humainement au groupe par sa camaraderie. Il est allé au Real, je me disais : "le Real, Puskas, Di Stefano, je vais lui dire bonjour monsieur". Mais quand il arrivait, il te mettait à l'aise : "ça va t'chiot ?". Ça, c'était Kopa". 
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:05:00 (2017)    Sujet du message: R.I.P

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com