Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

" Cette montagne, gravissez-là ensemble "

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 427
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 11:43:09 (2011)    Sujet du message: " Cette montagne, gravissez-là ensemble " Répondre en citant

Hier, le compte à rebours a démarré dès 11 heures pour les Wasquehaliens. Nous les avons suivis pas à pas dans ces derniers instants précédant la rencontre, dans l'intimité du groupe.



VALÉRIE AUBERT-RAMBAUX > valerie.rambaux@nordeclair.fr
11 heures. Ambiance studieuse dans la salle de réunion du club. Les dix-huit joueurs retenus pour le match sont plongés dans la lecture de la presse régionale. Leur entraîneur Régis Bogaert leur accorde quelques minutes, et souffle : « C'est une journée exceptionnelle que l'on doit rendre encore plus exceptionnelle. Cela fait trente ans que j'entraîne et cela fait trente ans que j'entraîne pour vivre deux moments comme ceux-là, contre Auxerre le 8 janvier et contre Lille cet après-midi ». Les joueurs se remettent à feuilleter les journaux. Jean Antunes, le coach-adjoint, leur recommande de s'hydrater : « Buvez de l'eau, les gars... ».
11 heures 30. Régis Bogaert reprend la parole : « Maintenant que vous avez gravi le Mont-Blanc - Auxerre -, on va vous présenter l'Everest. Cette montagne-là est une montagne encore plus importante ». Les « jaune et noir » écoutent sans mot dire. Le coach poursuit la métaphore : « Ce qui est important, c'est le camp de base que l'on va mettre en place pour préparer les choses. S'il y a de la tempête, elle finira par se calmer et on pourra sortir du camp. Les moments favorables dureront peu de temps, mais quand il y en aura, il faudra y aller vraiment » . Régis Bogaert est convaincu que ses hommes sont « capables d'aller jusqu'en haut planter le drapeau ». À eux d'y croire aussi : « Celui qui ne croit pas n'aura pas les forces nécessaires pour y aller », prévient-il. « Cette montagne, surtout, gravissez-là ensemble ».


11 heures 45. Chaque joueur est invité à exprimer son ressenti à quelques heures de ce 16e de finale de coupe de France face au LOSC. « J'ai envie de profiter un maximum de cette journée. On va tous se lâcher et faire un grand match et aller les bousculer, mais il faudra savoir se faire mal », exhorte Guillaume Benon. Un certain de nombre de ses coéquipiers abordent ce rendez-vous comme une petite revanche personnelle : « Quand on m'a viré du LOSC à 16 ans, j'ai voulu arrêter le foot, confie Yassine Delbergue. Trois ans plus tard, je me retrouve face à Lille. Il faut l'avoir cet esprit de revanche pour tous ceux qui ont été virés, mais ce n'est pas la guerre, c'est une motivation de plus. » D'autres, comme Lilian Lorthiois, sont sur un nuage : « Je ne vais pas vivre un match, je vais vivre un rêve : jouer une Ligue 1, à 19 ans ! » Kevin Vandendriessche, l'un des derniers à s'exprimer, glisse une note d'humour : « J'en ai rêvé toute la nuit. Par contre, je n'ai pas rêvé du résultat ! ».
12 heures 40. Après une petite pause, les joueurs sont à nouveau réuni autour de la table. Le maire Gérard Vignoble passe les encourager. Le coach leur propose une petite séance vidéo en ciblant les éléments clés du jeu lillois.
13 heures 30. Déjeuner dans un hôtel-restaurant de Wasquehal. Un repas sans fioritures : crudités, pâtes aux beurre et escalope de dinde, tarte aux pommes.
15 heures 15. Après une promenade digestive, les joueurs écoutent les ultimes recommandations du coach : « Ayez l'esprit Coupe, apprenez à vous sublimer sur un match (...) Les choses sont prévues pour qu'on que si on va jusqu'au bout, on y aille ensemble, de manière construite. » 15 heures 35. Les joueurs quittent le complexe Lucien Montagne. Désormais, leur avenir leur appartient.
19 heures 15. Stéphane Lannoy siffle la fin de la rencontre. La bande à Enyeama quitte la Coupe avec les honneurs. Mais les joueurs avouent leur déception : « On se dit qu'on aurait pu faire quelque chose de mieux dans ce match... » Chacun s'en retourne de son côté. Samedi, ils iront à Arras pour le compte de la 14e journée du groupe B de CFA 2
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Jan - 11:43:09 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com