Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Héros wasquehaliens, vainqueurs lillois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 427
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 11:43:58 (2011)    Sujet du message: Héros wasquehaliens, vainqueurs lillois Répondre en citant

Les Wasquehaliens ont joué crânement leur chance face au leader de la L1, qui ne doit son salut qu'à De Melo (1-0). Et le jeu a repris ses droits après une quinzaine mouvementée.




GAËLLE LAURENT-DRIDI > gælle.laurent@nordeclair.fr
Leur victoire, les Wasquehaliens la tiennent. Et avec les honneurs. S'ils ne participeront pas aux 8e de finale de la coupe de France, battus par une formation lilloise qui a su rester maître de la partie, la pluie d'hommages qui a accompagné leur sortie de la compétition hier en dit long sur la qualité de leur parcours et de leur équipe. Le match s'est d'ailleurs terminé par la visite de certains joueurs du LOSC (Rami, Mavuba, Debuchy, Cabaye, Hazard et Landreau) dans le vestiaire wasquehalien pour conclure ensemble l'un des plus beaux matches de gala de l'histoire de l'Entente.


« On pense qu'on est passé à côté de quelque chose, souffle l'expérimenté Guillaume Benon. Le haut niveau, ça se ressent : il y a une différence mais on n'a pas été ridicule. À la mi-temps, on s'est dit qu'à 1-0, il y a toujours un peu de rêve à aller chercher ».
Et ce « peu de rêve » n'a pas tenu à grand chose, finalement. Regroupée en défense mais avide de jeu, l'Entente a fait bien plus que résister aux Lillois, contraints, de leur côté, de faire circuler le ballon entre les pieds de leurs défenseurs. Benon, sur un corner de Lorthiois, a bien failli pousser Rozehnal à la faute (14e); Mayombo, lui aussi, aurait pu faire flancher le défenseur tchèque (35e). Et finalement, c'est De Melo qui, après avoir été rattrapé en fond de cours par Debuchy frère (36e), a trouvé la faille sur un coup franc d'Obraniak. En prenant le dessus sur Benon, l'attaquant lillois s'offrait une belle ouverture ; le poteau droit de Géré donnait un coup de pouce au Brésilien, brisant soudainement les espoirs wasquehaliens (1-0, 40e).

Penalty oublié
À quelques minutes de la mi-temps, le moment était mal choisi pour les hommes de Régis Bogært, qui ont bien senti le soufflé retomber. Mais hors de question de baisser les bras. Les Wasquehaliens repartaient à l'abordage dès le retour des vestiaires, déterminés à reproduire le même scénario que face à Auxerre.
Sauf que Landreau, peu sollicité mais concentré, sauvait son camp face à l'intenable Merveillie (52e) et que Rozehnal, en pompier de service, intervenait de manière autoritaire sur Mayombo (53e). L'orage « jaune et noir », sans le noir pour le coup, n'était pas encore passé.
Merveillie, fauché par Rami dans la surface, n'obtenait pas le penalty de l'espoir (54e). À défaut, l'attaquant de l'Entente est tout de même reparti du Stadium avec le maillot et le short de l'international français.
Une maigre consolation cependant pour une équipe d'amateurs qui aurait pu espérer beaucoup mieux. Et qui s'est battue jusqu'au bout, à l'image de cette intervention de Grégoire Debuchy sur sa ligne (68e) ou de ce retour à grandes enjambées de Delacourt sur De Melo, parti en contre sur une sortie trop audacieuse de Géré (78e). L'entrée en jeu de Robert (80e), qui avait provoqué le penalty de la victoire face à Auxerre, ne changeait plus grand chose. Les Wasquehaliens commençaient à souffrir de crampes, au contraire de Gervinho, qui s'en allait encore buter face au formidable Geré (86e). « Ça fait chaud au coeur de savoir que les Lillois ont souligné ma performance, sourit le gardien de l'Entente. J'étais dans mon match, plus libéré que face à Auxerre ». Mais l'aventure s'est arrêtée sur la pelouse d'un Stadium qui a connu les plus belles heures de l'ES Wasquehal. Le match d'hier, malgré la défaite, en fait désormais partie.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Jan - 11:43:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 427
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 11:44:14 (2011)    Sujet du message: Héros wasquehaliens, vainqueurs lillois Répondre en citant

Régis Bogært avait préparé le rendez-vous face à des Lillois qu'il connaît par coeur avec sérieux. Son plan de jeu a bien failli faire déjouer le LOSC, qui n'est parvenu qu'à inscrire qu'un seul but hier. Il s'est consolé autrement. Il était presque mal à l'aise face aux nombreux micros qui l'attendaient en salle de presse du Stadium Lille-Métropole. Et pourtant, Régis Bogært avait largement sa place à cette table que tant d'entraîneurs de Ligue 1 ont occupée. « On est déçu, bien sûr, a-t-il lancé dans un demi-sourire. On a manqué de maîtrise pour remonter le ballon et à partir du moment où on a été mené au score, Lille a géré son match. De toute façon, même si c'est face à la grande équipe de Lille, on joue pour ne pas perdre ». L'entraîneur wasquehalien est un grand supporter du LOSC et ne le cache pas. Ses propos transpirent le respect et l'humilité. Et avoue volontiers son faible pour Eden Hazard, dont l'absence a été un élément déterminant, selon lui. « Ce que j'ai vu d'entrée, c'est qu'Eden ne jouait pas, explique-t-il. C'est clairement un détonateur de moins dans cette équipe. Pour moi, Eden, il est de classe mondiale et je n'ai pas hésité à lui dire ». « J'ai croisé Eden, je suis fan » Le système défensif à cinq derrière mis en place par les Wasquehaliens ne les a pourtant pas empêchés de développer leur jeu. Loin de défendre sans réfléchir, ils avaient une tactique précise, qui a d'ailleurs failli faire mouche. « On voulait jouer à cinq pour pouvoir avancer dans le jeu , explique le coach. Nos deux extérieurs sont allés chercher les latéraux, ce qui nous a permis de limiter le jeu lillois vers l'avant. Après, cela nous a obligés à jouer à trois milieux contre quatre mais dans l'ensemble, on a plutôt pas mal fait les choses, notamment dans l'intelligence du jeu ». Rudi Garcia, son homologue lillois, n'a pas hésité à souligner la grosse performance des voisins métropolitains : « Je souhaite rendre un hommage appuyé à nos adversaires. Ils ont été courageux et n'ont rien lâché. On est aussi tombé sur un très bon gardien, qui a fait un gros match ». Et lorsque Wasquehal a jeté ses dernières forces dans la bataille, notamment en milieu de seconde période, l'entraîneur lillois a surtout « réfléchi à faire les bons choix, notamment en ce qui concerne Mathieu (Debuchy) ». « Comme il était diminué, il ne fallait pas faire le troisième changement tout de suite, en cas de prolongation », souligne-t-il. Les deux entraîneurs avaient donc la bonne formule. Pour le perdant de la soirée, une consolation tout de même: « On est peut-être tombé contre le futur champion de France, glisse Régis Bogært. Et puis, j'ai croisé Eden. Je suis fan, vraiment ». Un bonheur simple, que seule la coupe de France peut procurer.
Revenir en haut
MSN
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 427
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 11:44:26 (2011)    Sujet du message: Héros wasquehaliens, vainqueurs lillois Répondre en citant

Emmenée par un collectif solide, l'Entente a livré un match à la hauteur de l'événement. Mention spéciale pour le gardien, Claude Geré. Benon et Merveillie se sont aussi illustrés. À Lille, seul De Melo a trouvé la faille. Lille LANDREAU Mickaël (6,5/10) : peu sollicité, il sauve son équipe devant Merveillie (52e). DEBUCHY Mathieu (6/10) : beaucoup d'activité en dépit d'une petite blessure aux quadriceps. RAMI Adil (5/10) : sa faute sur Merveillie aurait dû être sanctionnée d'un penalty. L'international n'était pas dans un grand jour. ROZEHNAL David (6/10) : il n'a pris aucun risque mais ses interventions ont été décisives. EMERSON (5/10) : un soutien offensif intéressant mais beaucoup de ballons perdus. MAVUBA Rio (5/10) : il a rempli sa tache avec sérieux. BALMONT Florent (6,5/10) : encore un gros travail de récupération et des relances de qualité. Remplacé par CHEDJOU (90e ). GERVINHO (6/10) : quelques éclairs, qui se sont concrétisés par des occasions dangereuses. OBRANIAK Ludovic (5/10) : intéressant sur les coups de pied arrêtés, il s'est efforcé de distribuer le jeu proprement. Remplacé par SOW (80e). FRAU Pierre-Alain (3,5/10) : rarement bien placé, il a été remplacé par CABAYE (66e). DE MELO Tulio (6,5/10) : son gabarit a pesé sur la défense wasquehalienne et a fini par faire la différence juste avant la mi-temps. Wasquehal GERE Claude (8/10) : un bon timing sur les sorties aériennes, des prises de balle de qualité et de sérieux sauvetages en seconde période. Une sortie hasardeuse hors de surface mise à part (78e), il a été un dernier rempart de grande qualité. DEBUCHY Grégoire (6,5/10) : beaucoup d'envie et des retours courageux jusqu'à la fin du match. BENON Guillaume (7/10) : l'expérience a parlé, sa présence a été indispensable hier. ENYEAMA Aniekan (6/10) : une tour de contrôle digne de ce nom. N'DONG Rémi (6/10) : de solides interventions et un placement sûr. RENARD Nicolas (6/10) : il a animé son couloir avec panache. Remplacé par DELACOURT (52e), auteur d'un fantastique retour sur Gervinho alors que Géré avait déserté ses cages (78e). VANDENDRIESSCHE Kevin (6,5/10) : accrocheur, il n'a pas lâché le ballon facilement. Remplacé par ROBERT (81e). COULIBALY David (6,5/10) : une grande mobilité et une technique certaine. LORTHIOIS Lilian (6,5/10) : une grosse présence physique et un jeu de tête impressionnant. MERVEILLIE Julien (7/10) : de superbes occasions et un penalty oublié en sa faveur. Très en vue. MAYOMBO Heredia (5,5/10) : face à la doublette Rami-Rozehnal, il s'est battu comme il a pu. Remplacé par DERVILLE (65e). Note du match : 12/20.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:41:40 (2017)    Sujet du message: Héros wasquehaliens, vainqueurs lillois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com