Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie)
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 368
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 13:52:31 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

MJ G N P BP BC Pts
Pays-Bas
3 3 0 0 10 3 9
Chili
3 2 0 1 5 3 6
Espagne
3 1 0 2 4 7 3
Australie
3 0 0 3 3 9 0


Sur l'Equipe.fr

Ramos et Piqué associés



Vicente del Bosque a profité du deuxième entraînement de son équipe au Brésil, mardi à Curitiba, pour tester le duo Gerard Piqué et Sergio Ramos en charnière centrale, après avoir associé ce dernier à Javi Martinez la veille. Environ 2 000 personnes étaient présentes pour assister à une opposition entre deux équipes espagnoles, dont l'un préfigure ce que pourrait être le onze titulaire, vendredi (21h00) à Salvador de Bahia contre les Pays-Bas (groupe B).
L'équipe alignée par Del Bosque :
Casillas - Azpilicueta, Ramos, Piqué, Alba - David Silva, Xavi, Busquets, Fabregas - Pedro, Torres.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Juin - 13:52:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 500
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 19:09:26 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

1er match Espagne - Pays-Bas... la revanche ?
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 368
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 14:25:31 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Le vaincu pourra serrer les fesses. Même si normalement les 2 devraient passer

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 766
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 13:44:40 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

4 (GPE A) / ESPAGNE - PAYS-BAS - Publié le 13/06/2014 à 08h05

Les compos probables d'Espagne - Pays-Bas
Championne du monde en titre, l'Espagne sera opposée aux Pays-Bas pour son premier match au Brésil. La Roja, qui a remporté ses 6 derniers matchs en Coupe du Monde, a la faveur des pronostics.


CM 2014 / GROUPE B - Vendredi 13 juin à 21h00 (3h au Japon)

Arbitre: M.Rizzoli (ITA)

Arena Fonte Nova - (55 000 places)

Espagne - Pays-Bas, c’est le remake de la finale de l’édition 2010 et accessoirement le premier gros choc de cette Coupe du Monde au Brésil. Auteur d’une phase de qualification parfaite (6 victoires, 2 matchs nuls et aucune défaite), les Espagnols font partis des favoris au même titre que l’Allemagne, le Brésil ou encore l’Argentine. Malgré quelques cadres vieillissants, la Roja reste impressionnante offensivement et surtout défensivement. L’Espagne a gardé sa cage inviolée lors de ses 4 derniers matchs de Coupe du Monde. De son coté, les Pays-Bas, entrainé par Louis van Gaal, le futur coach de Manchester United, sont moins impressionnants qu’il y a quatre ans. Plombés par les blessures de Kévin Strootman et Rafael van der Vaart, la sélection « oranje » pourra néanmoins compter sur Arjen Robben et surtout sur Robin Van Persie, qui a terminé meilleur buteur des éliminatoires de la zone Europe avec 11 réalisations. A noter que les deux formations ne se sont rencontrées qu’une seule fois en Coupe du Monde, c’était un certain 12 juillet 2010, où l’Espagne s’est imposée 1 but à 0.
Les équipes probables

Espagne : Casillas (cap) - Azpilicueta, Piqué, Sergio Ramos, Jordi Alba - Sergio Busquets, Xavi, Xavi Alonso - David Silva, Diego Costa (ou Fabregas), Iniesta

Pays Bas : Cillessen - Janmaat, Vlaar, De Vrij, Martins Indi, Blind - Clasie, De Jong - Sneijder - Robben, Van Persie


Ils ont dit

Vincent Del Bosque (Espagne) : « Le premier match est celui qui me préoccupe le plus. Les Pays-Bas sont une sélection bien organisée, bien dirigée et qui va sûrement nous poser beaucoup de difficultés »

Wesley Sneijder (Pays-Bas) : « Nous avons confiance en nous et en notre système de jeu. Lors des trois matchs amicaux (Equateur, Ghana et Pays de Galles), nous n’avons concédé aucune occasion en 270 minutes et nous nous sommes procurés de nombreuses possibilités en contre »

Les stats à retenir (avec OPTA)

L’Espagne et les Pays-Bas ont un bilan parfaitement équilibré dans leurs confrontations, avec 4 victoires chacun et 1 nul, l’Espagne gagnant leur unique rencontre en Coupe du Monde, lors de la finale de 2010 (1-0).
C’est la première fois que les 2 finalistes en titre se retrouvent ensuite directement lors du tournoi suivant depuis 1990, lorsque l’Allemagne a battu 1-0 l’Argentine en finale (et après s’être déjà rencontrés en 1986).
Seulement 3 de 10 derniers matchs d’ouverture d’un champion en titre en Coupe du Monde ont été gagné par celui-ci (4 nuls, 3 défaites), l’Italie faisant match nul contre le Paraguay 1-1 en 2010.
La Roja a perdu son match d’ouverture lors de la Coupe du Monde 2010, face à la Suisse (0-1), mais est devenue la première équipe à remporter la Coupe du Monde après avoir perdu son premier match.
L’Espagne a gagné ses 6 derniers matches en Coupe du Monde, sa meilleure série dans le tournoi et la meilleure série en cours. Ses 4 dernières victoires ont été sur le score de 1-0.
L’Espagne, tenante du titre (son 1er dans le tournoi), va participer à sa 14eme Coupe du Monde.
Les Pays-Bas participent à leur 10eme Coupe du Monde, la 3eme d’affilée.
Les Pays-Bas ont atteint la finale le plus de fois sans jamais la gagner (1974, 1978 et 2010). Les Oranje ont toujours franchi la phase de poules de la compétition.( )
L’Espagne a terminé en tête du groupe I en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 zone Europe. Son bilan: 6 succès, 2 nuls, 0 défaite.
L’Espagne a terminé en tête du groupe I en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 zone Europe. Son bilan: 6 succès, 2 nuls, 0 défaite.
Les Pays-Bas ont fini en tête du groupe D des éliminatoires du Mondial 2014 zone Europe, avec 9 succès et 1 nul. Ils n’ont plus perdu en éliminatoires de Coupe du Monde depuis septembre 2001.
L’Espagne a gardé sa cage inviolée lors de ses 4 derniers matchs de Coupe du Monde, plus longue série en cours. Seuls l’Italie (5 en 1990) et la Suisse (5 entre 2006 et 2010), ont eu des séries plus longues.
Les Pays-Bas n’ont perdu que 2 de leurs 27 matchs de poules en Coupe du Monde , pour 16 succès et 9 nuls.
David Villa, le joueur espagnol détenant le record de buts marqués pour la Roja en phases finales (8), est directement impliqué dans 7 des 9 derniers buts de l’Espagne dans le tournoi (6 buts, 1 passe décisive).
Pedro a terminé meilleur buteur espagnol des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 (4 réalisations).
Johnny Rep est le meilleur buteur néerlandais Coupe du Monde avec 7 buts.
Robin van Persie a terminé meilleur buteur des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 zone Europe avec 11 réalisations.
Wesley Sneijder est impliqué dans 5 des 7 derniers buts néerlandais en Coupe du Monde (4 buts, 1 passe décisive). S’il dispute ce match, ce sera sa 100eme sélection avec les Pays-Bas.
Vicente Del Bosque a perdu un seul de ses 25 matchs à la tête de la sélection espagnole, en incluant les matches qualificatifs (22 victoires, 2 nuls). C’était contre la Suisse en 2010 (0-1). Tête de ninja saisie
Louis van Gaal va disputer son 1er tournoi majeur avec les Oranje, lui qui avait échoué à qualifier son pays pour la Coupe du Monde 2002.


Dernière édition par Thierry Roland le Ven 13 Juin - 14:26:45 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
joff
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 2 669
Localisation: sur mon siège
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 13:45:50 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

beau match en perspective  Okay
_________________
"Arsène Wenger aime avoir la balle, jouer au football, faire des passes… c’est comme un orchestre. Mais le morceau est silencieux, hein?
Moi j’aime le heavy metal" J.Klopp
Revenir en haut
MSN Skype
Dieu Roustan le vrai !!!
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2012
Messages: 2 329
Localisation: En chacun de vous .
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 13:56:30 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Le Chili pour moi , c'est la grosse interrogation .
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible à la santé.
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 766
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 14:18:41 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Pour ceux qui voit les Pays Bas aller loin, à lire :

Van Gaal, révolution Oranje

Depuis deux ans, les Pays-Bas sont passés sous l'égide de Louis van Gaal après le fiasco de l'Euro 2012. Le technicien néerlandais a tout chamboulé, des joueurs cadres au système de jeu. Une révolution Oranje.

Exit le 4-3-3 séculaire des Pays-Bas, bienvenue au 3-5-2 (ou 5-3-2). Depuis un mois, Louis van Gaal a donné une nouvelle identité de jeu à la sélection néerlandaise. Une révolution récente qui a tiré son essence du forfait de Kevin Strootman, l’un des cadres des Oranje. Un joueur considéré comme indispensable par le technicien de 62 ans. « Je n'ai plus qu'à tirer un trait sur un an et demi de préparation, avait-il admis après l’annonce de l’absence du joueur de la Roma. J'ai du mal à le digérer. » Digestion effectuée, le prochain manager de Manchester United a retrouvé un appétit relatif à quelques heures de l’entrée en lice des Pays-Bas. Peu habitué à adapter le jeu de son équipe en raison de l’indisponibilité d’un seul joueur, van Gaal se retrouve confronté à un sérieux problème avant de croiser l’Espagne. « Je n'ai jamais été confronté à ce genre de problème parce que j'ai toujours eu un numéro deux en place, expliquait-il il y a quelques mois. Mais nous n'avons pas de deuxième Strootman. Il avait une dynamique capable d'instaurer un équilibre dans le milieu de terrain. J'avais envie de jouer avec un milieu de terrain créatif, un qui soit dynamique et un qui joue un rôle défensif. Je dois maintenant y renoncer. Nous ne pouvons plus jouer comme j'en avais l'intention. Je dois trouver une autre approche et pour l'instant, je réfléchis. »
Dix-huit titres majeurs remportés

Le dernier mois de compétition a livré son verdict : les Pays-Bas évolueront bien dans un nouveau système de jeu. Au sein du pays qui a vu éclore et grandir le « football total », ce changement est vécu comme une trahison. Une trahison à l’ADN du football batave. Mais Louis van Gaal n’est pas du genre à plier sous la pression populaire. Lui, c’est un pragmatique. Son expérience et sa réussite plaident en sa faveur. Dix huit titres majeurs remportés avec l’Ajax Amsterdam, l’AZ Alkmaar, le FC Barcelone et le Bayern Munich, cela vous dresse un personnage. Son franc-parler est souvent décrié, ses méthodes critiquées mais les résultats sont là. Après l’échec de l’Euro 2012, tout le pays attend un retour au premier plan de la sélection néerlandaise. Comme en 2010 où Bert van Marwijk avait emmené les siens jusqu’en finale du Mondial sud-africain. C’est d’ailleurs l’Espagne qui avait mis fin aux rêves des Pays-Bas, qui n’ont jusqu’ici jamais remporté le moindre titre mondial. A priori, cela semble compliqué de les voir déjouer les pronostics. Même van Gaal semble assez dubitatif quant aux chances de son équipe. Encore un coup de comm’ du sorcier néerlandais.
Robben, van Persie et Sneijder sont encore là

Reste que les Pays-Bas ont bien changé depuis quatre ans et la finale perdue en prolongation face à la Roja. Certains joueurs d’exception sont encore là comme Arjen Robben, Robin van Persie et Wesley Sneijder. Mais la nouvelle génération a pris de l’importance. Contre l’Espagne, Louis van Gaal ne s’en cache pas, il compte défendre à huit. Et tant pis pour le spectacle. « J'ai une totale confiance dans le choix de l'entraîneur d'évoluer de la sorte, a confié Wesley Sneijder. Lors des trois derniers matchs amicaux (Equateur, Ghana et Pays de Galles), nous n'avons concédé aucune occasion en 270 minutes et nous nous sommes créés de nombreuses possibilités en contre. » Voilà donc le nouveau visage des Oranje. Qu’importe les grincements de dents provoqués au pays, van Gaal reste sur son principe de jeu. Tout nouveau mais pas forcément tout beau, c’est une évidence. « J'ai joué en 4-3-3 avec l'Ajax, en 2-3-2-3 avec Barcelone et avec l'AZ, je peux utiliser le 4-4-2. Je suis flexible, déclarait-il dans une interview accordée à la FIFA. La philosophie, elle, reste la même. » En un mot : gagner.
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 766
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 14:23:15 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Les compos probables de Chili-Australie
Tombés dans le groupe de l'Espagne et des Pays-Bas, le Chili et l'Australie ont peu de chances de se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Australiens, qui n'ont jamais battu le Chili, devraient souffrir.

CM 2014 (GROUPE B) / CHILI-AUSTRALIE :




CM 2014 / GROUPE B - Vendredi 13 juin à 00h00 (7h au Japon)

Arbitre: M.Doué (CIV)

Arena Pantanal–Cuiabá (42 968 places)


Considérés comme l’un des outsiders de la compétition, le Chili démarre en douceur face à l’Australie. Il y a quatre ans, les hommes de Jorge Sampaoli, avaient atteints les huitièmes de finale en Afrique du Sud. Avec Arturo Vidal, Alexis Sanchez et le prometteur Eduardo Vargas, le Chili détient quelques armes offensives qui devraient faire trembler la défense australienne. De son coté, l’Australie, qui a concédés deux 6-0 cinglants face à la France et le Brésil en match de préparation, ne devrait pas faire long feu cette année. Équipe la moins bien classée du mondial (62eme), les « Socceros » pourront néanmoins compter sur Tim Cahill, leur meilleur buteur en Coupe du Monde avec trois réalisations. Une chose est sûre, on devrait voir des buts. Le Chili a encaissé 1.55 buts lors des éliminatoires alors que les Australiens n’ont gardé qu’une seule fois leur cage inviolée en Coupe du Monde.
Les équipes probables

Chili : Bravo (cap) - Isla, Medel, Jara, Mena - Aranguiz, M.Diaz, Vidal (ou Gutierrez) - Valdivia - A.Sanchez, E.Vargas

Australie : Ryan - Franjic, Spiranovic, Wilkinson, Davidson - Milligan, Jedinak - Leckie, T.Cahill (cap), Oar - Vidosic


Ils ont dit

Ange Postecoglou, sélectionneur (Australie) : « Nous n’avons ni Lionel Messi, ni Cristiano Ronaldo mais on va tout faire pour se qualifier. On a envie de rendre le peuple australien fier. »

Alexis Sanchez (Chili) : « Je pense que le Chili va gagner la Coupe du Monde. Si je ne le croyais pas, je serai chez moi devant ma télévision. »

Les stats à retenir (avec OPTA)

L’Australie n’a jamais battu le Chili en match officiel (1 nul, 3 défaites).
Le premier point remporté par l’Australie en Coupe du Monde remonte à juin 1974 contre… le Chili (0-0). Ce match reste la seule fois où elle a gardé sa cage inviolée en 10 matches de phase finale de Coupe du Monde.
Le Chili dispute sa 9e Coupe du Monde. C’est seulement la 2e fois de son histoire que la Roja va participer à deux Mondiaux d’affilée (après l’enchaînement 1962-1966).
La meilleure performance du Chili est une 3e place en 1962, en tant que pays organisateur. Le reste du temps, la nation sud-américaine n’a jamais fait mieux que les 8e de finale.
L’Australie participe à sa 4e Coupe du Monde (après 1974, 2006 et 2010).
L’Australie n’a franchi la phase de groupes qu’une seule fois en 3 participations à la Coupe du Monde, c’était lors de l’édition 2006 - 8e de finaliste éliminée par l’Italie.
L’Australie est actuellement 62e au classement FIFA, soit l’équipe la moins bien classée parmi les 32 prenant part à la Coupe du Monde 2014.
Le Chili a terminé 3e des éliminatoires de la Coupe du Monde zone Amsud, derrière l’Argentine et la Colombie.
L’Australie a terminé en tête de son groupe lors du 3e tour des éliminatoires de la zone Asie avant de se classer 2e derrière le Japon lors du 4e tour.
Depuis sa 3e place en 1962, le Chili a gagné seulement 2 de de ses 17 matches de Coupe du Monde (6 nuls, 9 défaites).
Le Chili a perdu contre un futur finaliste lors de ses 3 dernières Coupes du Monde (Allemagne en 1982, Brésil en 1998 et Espagne en 2010).
Les Socceroos ont gagné seulement 2 de leurs 10 matches de Coupe du Monde (3nuls, 5 défaites): contre le Japon Rolling Eyes en 2006 (3-1) et la Serbie en 2010 (2-1).
Les 8 derniers matches de l’Australie en Coupe du Monde ont produit 7 cartons rouges (4 pour les Australiens, 3 pour leurs adversaires).
Le Chili n’a jamais marqué plus d’un but lors de ses 7 derniers matches de Coupe du Monde. Il faut remonter au 11 juin 1998 contre l’Italie (2-2) pour le voir marquer plus d’une fois..
Le Chili a encaissé une moyenne de 1.56 but par match lors des éliminatoires, plus quetoute autre des 32 équipes participantes à la phase finale cette année.
6 des 8 buts de l’Australie en Coupe du Monde ont été marqués à partir de la 69eminute de jeu.
L'Australie n'a gardé sa cage inviolée qu'une seule fois en 10 matches de Coupe du Monde, c'était le 22 juin 1974 contre le Chili (0-0).
Joshua Kennedy a fini meilleur buteur australien des éliminatoires de la Coupe du Monde zone Asie (5 réalisations). Il sera absent de la compétition.
Tim Cahill est le meilleur buteur des Socceroos en Coupe du Monde (3 buts). Il était également le premier joueur australien à marquer dans la compétition, contre le Japon le 12 juin 2006.
Arturo Vidal et Eduardo Vargas ont terminé meilleurs buteurs chiliens des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 zone Amsud (5 buts chacun).
Leonel Sanchez et Marcelo Salas sont les meilleurs buteurs chiliens de l'histoire de la Coupe du Monde (4 réalisations chacun).
Depuis sa prise de fonction en décembre 2012, l’Argentin Jorge Sampaoli n’a perdu qu’un seul de ses 7 matches en éliminatoires de la Coupe du Monde zone Amsud (5 succès, 1 nul).
Nommé en remplacement d’Holger Osieck le 23 octobre 2013, le sélectionneur australien Ange Postecoglou est l’entraîneur en poste depuis le moins longtemps parmi les participants. S’il gagne, il deviendra le 1er entraîneur australien à gagner à la tête de son pays en Coupe du Monde.
Les membres suivants remercient Thierry Roland pour ce message :
nicolasmag (13/06/14)
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 766
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 14:28:03 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

L'Espagne sur une jambe ?
Pour avoir présenté deux équipes en finale de la Ligue des Champions et offert un final époustouflant en Liga, l'Espagne aborde la Coupe du Monde avec un effectif épuisé et qui pourrait souffrir du poids des années.


Que reste-t-il de cette Espagne qui n’a plus rien laissé traîner en route depuis six ans ? La question est sur toutes les lèvres en ces premières heures de cette si attendue Coupe du Monde brésilienne. Vainqueur des deux derniers Euro, propulsée au sommet du football mondial en Afrique du Sud, l’Espagne fait comme le Brésil figure d’immense favori de cette vingtième édition. Pourtant, elle ne semble plus présenter les atouts pour tout écraser. D'abord parce que les joueurs de Vicente Del Bosque n’ont plus vingt ans. Ils approchent même tous les trente ans pour la plupart (avec 27,8 ans de moyenne d’âge, l’Espagne a la quatrième sélection la plus âgée du tournoi). Quand ils ne l’ont pas dépassée allégrement... N’est-ce pas Messieurs Xavi (34 ans), Casillas (33), Xabi Alonso (32) ou David Villa (32) ?
La plus veille après l’Argentine, le Portugal et l’Uruguay

Vieillissante, cette Roja, souvent considérée comme « Furia » (furieuse) est également usée. Et pour cause. Qu’ils soient issus de l’Atlético Madrid, le champion, du FC Barcelone, le dauphin, ou du Real Madrid, troisième de Liga cette saison, tous les joueurs ont connu une saison extrêmement éprouvante. Une saison à rallonge qui a vu le triomphe de l’Atlético aux dépens du Barça lors de l’ultime journée et qui a confirmé la domination du pays sur la scène européenne (la finale a vu la victoire du Real face à l’Atlético). Mais une saison qui a surtout obligé les ténors à puiser dans leurs ultimes ressources pour tenir la cadence. Les organismes ont beaucoup souffert, les joueurs ont laissé beaucoup d’influx et nombreux sont ceux qui ont terminé l’exercice sur une jambe ou blessé. Diego Costa et Juanfran, mis à rude épreuve toute la saison avec l’Atlético, auraient d’ailleurs pu manquer ce Mondial.
Humiliée par le Brésil en Coupe des Confédérations


Comme tous leurs coéquipiers, les champions d’Espagne ont fini la saison éreintés, au point de ne plus pouvoir lutter en prolongation avec le Real en finale de la C1. Héroïques ce soir-là, les Madrilènes ont de leur côté énormément donné pour enfin décrocher leur dixième Ligue des Champions. Même constat pour les Barcelonais, certes stoppés prématurément en Coupe d'Europe mais qui ont cravaché jusqu’à la dernière journée pour tenter de déloger l’Atlético du fauteuil qui lui était promis. A l’arrivée, avec une majorité de joueurs à court de forme et d’autres en quête de leur meilleur football, l’Espagne n’aborde pas cette Coupe du Monde dans les meilleures dispositions. Elle reste en plus sur une claque humiliante face à la Seleçao en finale de la Coupe des Confédérations (3-0) l'été dernier. Première réponse face aux Pays-Bas vendredi soir.
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 766
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 14:29:57 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

L'Espagne vise un exploit d'un autre temps
Par Eurosport
Dans cet article


Espagne
Dernière mise à jour Il y a 7 heures - Publié le le 12/06/2014 à 21:23
Face aux Pays-Bas, l'Espagne débute une campagne qui peut lui permettre de rejoindre le Brésil avec deux titres mondiaux consécutifs. Un demi-siècle plus tard.

C'est l'une des grandes questions de cette Coupe du monde. L'Espagne va-t-elle parvenir à conserver son titre Mondial et égaler la performance unique du Brésil, sacré en 1958 et 1962 ? La "Roja" a confiance en ses armes: forte d'un enchaînement inédit Euro-Mondial-Euro entre 2008 et 2012, elle dispose d'une expérience sans égale et d'un jeu de passes bien huilé, ce fascinant "toque" fait de passes courtes et de banderilles. Mais ces qualités sont à double tranchant, car les joueurs les plus expérimentés sont par définition vieillissants et le style de jeu espagnol, si déstabilisant il y a six ans, est peut-être devenu prévisible pour l'adversaire.

Pire, l'Espagne a hérité d'un groupe B très relevé (Pays-Bas, Chili, Australie) et pourrait manquer de fraîcheur après l'éprouvante saison de ses clubs, entre un championnat indécis jusqu'au bout et la qualification du duo madrilène Real-Atletico en finale de la Ligue des champions. "L'équipe a pris quelques années de plus, le regard des joueurs n'est plus le même. Il y a des joueurs clés qui commencent à décliner", a expliqué à l'AFP Alfredo Relano, directeur du quotidien sportif madrilène As, ciblant le Barcelonais Xavi (34 ans) et le Madrilène Xabi Alonso (32 ans). Ses craintes sont fondées: l'été dernier, une "Roja" aux jambes lourdes avait été balayée par les jeunes pousses du Brésil en finale de la Coupe des confédérations (3-0).
Neymar marque avec le Brésil face à l'Espagne en finale de la Coupe des Confédérations 2013.
Neymar marque avec le Brésil face à l'Espagne en finale de la Coupe des Confédérations 2013. - Panoramic
Un nouvel atout : Diego Costa

Et l'étincelle a souvent manqué en attaque pendant la campagne de qualification au Mondial, achevée néanmoins avec la meilleure défense de la zone Europe. Equipe à abattre, la sélection N.1 au classement Fifa se heurte désormais à des défenses très resserrées, avec le risque récurrent d'une possession de balle stérile. "Notre qualité, c'est d'avoir de la patience, de conserver le ballon, nous n'allons pas subitement appeler ça un défaut", avait dédramatisé en octobre le sélectionneur Vicente Del Bosque.

Mais ce dernier en est conscient: depuis le Brésil (1958, 1962), personne n'a réussi à remporter deux Coupes du monde consécutives et les conquêtes passées de la "Roja" ne lui offrent aucune garantie cet été. Le sélectionneur a donc choisi de diversifier ses munitions offensives avec la convocation, très polémique au Brésil, de l'Hispano-Brésilien Diego Costa, dont le style batailleur fait merveille avec l'Atletico Madrid. "Nous avons considéré qu'il pourrait nous aider à être meilleurs", a résumé Del Bosque. Avec l'ingénieux Cesc Fabregas en "faux N.9" ou le fougueux Costa en pointe, l'Espagne dispose de deux armes très complémentaires, ce qui a apaisé les inquiétudes que générait auparavant ce poste.
Diego Costa (Espagne)
Diego Costa (Espagne) - Panoramic
De Gea, Azpi, Koke : Place à la génération émergente

L'autre casse-tête de Del Bosque ces derniers mois, à savoir l'identité du gardien de but titulaire, s'est lui aussi dissipé au fil de la saison: son capitaine Iker Casillas (33 ans), bien que remplaçant en Liga avec le Real Madrid, a brillé à chaque fois qu'il a joué en Coupe du Roi et en C1. La grave blessure du portier barcelonais Victor Valdes (32 ans) a permis en outre de préparer l'avenir avec la convocation de David De Gea (23 ans). Le gardien de Manchester United est le symbole d'une génération émergente, sacrée dans les catégories de jeunes et qui commence à prendre de l'assurance. Dans la liste figurent ainsi le latéral Cesar Azpilicueta (24 ans, Chelsea), le milieu défensif ou défenseur Javi Martinez (25 ans, Bayern Munich) ou encore Koke, le milieu à tout faire de l'Atletico (22 ans).

Avec ce sang neuf, avec la vieille garde des conquêtes passées, avec les petits gabarits maîtres du ballon (Xavi, Andres Iniesta, David Silva...), l'Espagne espère entretenir son appétit de conquête. Certes, elle devra affronter d'entrée les Pays-Bas le 13 juin pour une revanche de la finale de 2010, avec le risque, en cas de deuxième place du groupe B, de croiser en huitièmes le Brésil à domicile. Mais si les conquistadors espagnols veulent devenir les premiers Européens à gagner un Mondial sur le sol américain, il leur faudra de toute façon réussir des prouesses d'un autre temps.
Les membres suivants remercient Thierry Roland pour ce message :
nicolasmag (13/06/14)
Revenir en haut
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 15 766
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 14:30:27 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Voilà pour ma revu de presse, en espérant que ce soit lu et utile. Pas ma faute
Revenir en haut
joff
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 2 669
Localisation: sur mon siège
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 14:38:31 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

moi j'ai lu en tout cas, thanks  Okay
_________________
"Arsène Wenger aime avoir la balle, jouer au football, faire des passes… c’est comme un orchestre. Mais le morceau est silencieux, hein?
Moi j’aime le heavy metal" J.Klopp
Les membres suivants remercient joff pour ce message :
Thierry Roland (13/06/14)
Revenir en haut
MSN Skype
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 368
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 16:17:50 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Mi aussi, j'l'ai lu.

Pour le coup de mou des Espagnols, un bon steak et c'est reparti pour un tour (pas de France). Ouuuuuh, là c'est fort ! Après celle-là, j'peux aller voir le match.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
joff
Dogue

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2012
Messages: 2 669
Localisation: sur mon siège
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 16:33:15 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

l'espagne je vois pas comment ou par qui ils peuvent se faire jeter, ils ont gagné en experience, en maturité, ca court moins vite peut etre mais ca reste très solide.
_________________
"Arsène Wenger aime avoir la balle, jouer au football, faire des passes… c’est comme un orchestre. Mais le morceau est silencieux, hein?
Moi j’aime le heavy metal" J.Klopp
Revenir en haut
MSN Skype
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 368
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 19:43:56 (2014)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie) Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Diego Costa titulaire !



Vicente Del Bosque a choisi d'aligner un véritable attaquant de pointe avec Diego Costa et non Cesc Fabregas face aux Pays-Bas (21h00, en direct commenté). Le reste de l'équipe est sans surprise, avec la triplette Busquets, Xabi Alonso et Xavi au milieu. En défense, l'ancien Marseillais César Azpilicueta débute à droite et le Barcelonais Jordi Alba à gauche, autour de Piqué et Sergio Ramos. En attaque, Silva et Iniesta occupent les ailes.
Pour les Pays-Bas, c'est bien la composition annoncée. Louis van Gaal aligne une défense à cinq avec Janmaat, Vlaar, de Vrij, Martins Indi, Blind. Nigel De Jong, le meilleur ami des Espagnols depuis la finale de 2010, est titularisé au milieu avec De Guzman et Sneijder, qui sera en soutien de Van Persie et Robben.
Les compositions de départ
Espagne : Casillas - Azpilicueta, Ramos, Piqué, Alba - Busquets, Xavi, Xabi Alonso - Iniesta, Diego Costa, Silva.

Pays-Bas : Cillessen -  Janmaat, Vlaar, de Vrij, Martins Indi, Blind - de Jong, de Guzmán, Sneijder - Robben, van Persie.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:08:24 (2017)    Sujet du message: Brésil 2014 : Groupe B (Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com