Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

La L1 au plan financier par rapport aux autres pays

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 657
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 12:35:30 (2014)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr

Dur, dur d'être un club de foot français
L'Union des clubs professionnels de football (UCPF) vient de publier un rapport sur les raisons du grand «décrochage» sportif et économique des clubs français. Focus sur quatre freins majeurs à leur développement.



Des stades qui peinent à se remplir, un frein au développement des clubs français (L'Equipe)




Alors que les affaires de matches truqués et de transferts frauduleux monopolisent l’attention des médias, l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) a publié ce jeudi un rapport intitulé Le décrochage au sujet de la perte de compétitivité sportive et économique des clubs français depuis 20 ans. Bien sûr, le document présente la situation du point de vue des clubs, puisqu’il émane de leurs représentants, et se focalise sur les freins à leur développement en comparant leur situation à celles de leurs homologues européens. Il n’empêche, ce rapport donne quelques points de comparaison factuels et chiffrés, et montre que les clubs français partent avec un sérieux handicap dans plusieurs domaines.

1. La fiscalité, frein numéro 1?
Les présidents de club et dirigeants français se plaignent régulièrement de la fiscalité importante qui pèse sur leurs finances et qui les désavantage par rapport à leurs homologues des autres championnats européens. Le rapport de l’UCPF ne fait que confirmer ce constat connu de toutes les parties prenantes du foot français, mais apporte un éclairage chiffré qui permet de prendre la mesure de l’ampleur du handicap pour les clubs hexagonaux.

En France, les charges sociales pour un joueur dont le salaire annuel brut est de 600 000 euros sont cinq fois supérieures à celles payées au Royaume-Uni, 15 fois plus importantes qu’en Allemagne et 66 fois plus hautes qu’en Espagne. L’écart entre les charges patronales françaises et celles des autres pays pour le même salaire est aussi élevé, et devient plus important encore pour les très gros salaires avec la taxe à 75% sur les revenus de plus d’un million d’euros. Taxe qui prendra fin le 1er janvier 2015.


En février 2011, trois économistes de renom dont les Français Camille Landais et Emmanuel Saez s'étaient penchés sur le rapport entre la fiscalité de chaque pays et l'attractivité de son championnat de football et avaient trouvé que les clubs des pays avec la fiscalité la plus lourde, comme la France, avaient tendance à avoir de moins bons résultats en Coupe d'Europe que les autres.




2. Bière: une abstinence qui plombe
En France, la loi Evin interdit la vente d’alcool dans les stades et la publicité pour des marques d’alcool. Un détail? Pas exactement, puisque la Ligue 1 est le seul grand championnat dans ce cas et que le sponsoring des marques d’alcool représente une manne importante dans plusieurs pays.


En Angleterre, la Premier League est liée à Carlsberg et la Coupe de la Ligue a longtemps été appelée «Carling Cup». Au Portugal, le championnat s’appelle la «Liga Sagres» du nom d’une des plus grandes marques de bières locales. En Allemagne, la Bundesliga est sponsorisée par le brasseur Krombacher et la vente de bière dans les stades rapporte 40 millions d’euros par an aux clubs. 
(L'Equipe)



3. Des stades qui rapportent trop peu
Lors de la saison 2012-2013, Arsenal a empoché 108 millions d’euros de billetterie «jour de match», soit 78% du montant amassé collectivement par les vingt clubs de Ligue 1 (139). Dans ce domaine, le fossé est énorme entre notre Championnat et la Premier League (682 millions d’euros en 2012-2013), la Bundesliga (469) la Liga (402) et même la Serie A (182).



Si les clubs français de l’élite pratiquent les prix les plus bas (176 euros en moyenne pour un abonnement d’entrée de gamme en 2012-2013), bien plus attractifs qu’en Angleterre par exemple (661 euros), ils ne parviennent pas à remplir des stades qui ne leur appartiennent pas. Or, en analysant le classement UEFA du 30 juin 2014, on observe que les 15 premiers clubs européens sont tous propriétaires de leur stade, ou en passe de l’être (Inter Milan, AC Milan, Lyon). C'est un cercle vicieux : à faible spectacle, faible affluence, d'où de faibles recettes billetteries qui sont un frein à la compétitivité économique et, de facto, sportive.



En France, l’Olympique Lyonnais va devenir en 2015 le premier club français propriétaire de son enceinte (stade des Lumières). Les autres formations ont toutes un statut de locataires, encouragées par le système en vogue des partenariats public-privé (PPP). Les précédents Le Mans (MMArena) et Grenoble (Stade des Alpes) rappellent le risque économique d’une telle solution.

Dans un rapport publié en octobre 2013, les sénateurs Jean-Marc Todeschini et Dominique Bailly déploraient que le schéma PPP débouche sur une «absence de responsabilisation des clubs, vis-à-vis de leur équipement sur le long terme.» Une bonne nouvelle, dans cet horizon bien chargé: la taxe sur les spectacles, qui peut atteindre jusqu'à 12% des recettes de billetterie, sera remplacée le 1er janvier 2015 par une TVA à taux réduit (5,5%). 

4. La TPO, un handicap provisoire
Comme la Pologne et l’Angleterre, la France interdit la «third party ownership» (TPO), tierce propriété en français. La TPO, démocratisée au Brésil et importée en Espagne et surtout au Portugal, donne la possibilité à des clubs de recruter des joueurs qui ne sont pas à leur portée. Ceux-ci sont en copropriété entre clubs et investisseurs, qui sont intéressés financièrement à la revente. 
La TPO est interdite en France, en Angleterre et en Pologne. (D.R)




Des formations étrangères profitent ainsi de ce système pour se renforcer grâce au soutien d’investissements extérieurs. La distorsion de concurrence, au détriment des clubs français, est évidente mais provisoire: invitée dès mars dernier par l’UEFA à sévir, la Fifa a annoncé fin septembre qu'elle interdirait, à terme, ce système. «Cela ne peut pas être fait dans l'immédiat mais il y aura une période de transition pour faire appliquer cette interdiction», avait indiqué Sepp Blatter. 

G. F. et F. M.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Nov - 12:35:30 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 501
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 21:33:40 (2014)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

En ce qui concerne la dernière partie, les hommes changent et les politiques avec eux.
C'est comme le fair-play financier. Petit à petit il finira aux oubliettes.

En ce qui me concerne, la seule chose qui pourrait m'empêcher de me réabonner, çà serait que je sois trop pauvre pour me l'offrir.
En fait dans l'état actuel, je pense que au-dessus de 200 euros l'abonnement, je n'irai plus.
Et il n'y a pas de rapport avec le spectacle.

Et c'est vrai aussi que j'aimerai bien pouvoir boire une vraie bière à la mi-temps et manger un vrai hamburger américain et non pas cette "m...." qu'on nous sert au GSPM.
Revenir en haut
nicolasmag
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 30 021
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 10:05:01 (2014)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

Pour la bière, ils ont oublié de parler de la belgique sponsorisé par la Jupiler
Bon après tu peux faire un partenariat avec d'autres marques de soda Pas ma faute

Hier les suisses etaient choqués d'entendre d'un stadier que les bières etaient sans alcool (il a même dit "et degeulasse")
Revenir en haut
MSN
Ignacio
Conseiller des Dogues

En ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 657
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 17:44:10 (2015)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

Sur l'Equipe.fr


Le 05/01/2015 à 13:22:07 | Mis à jour le 05/01/2015 à 14:30:45
Foot
Ligue 1 UCPF La taxe à 75 % poursuit les clubs




La taxe à 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros a disparu juridiquement au 1er janvier, mais ses effets se feront encore sentir sur le budget des clubs lors de l'année 2015. «Sur l'exercice 2014, la seconde partie de la taxe est payable en mai 2015», a ainsi rappelé Philippe Diallo, le directeur général de l'Union des clubs de football professionnels. Instaurée pour deux ans début 2013, cette taxe aurait, selon lui, coûté entre 40 et 45 M€ à un total de 14 clubs de L1 en 2014 et autant devraient être versés en mai.

«Cela a été extrêmement pénalisant en 2014 car personne n'avait anticipé et provisionné une quelconque taxe», a rappelé le dirigeant. D'après ce dernier, les pertes globales de l'exercice 2014 - environ 100 millions d'euros - sont imputables à plus de 40% à la taxe sur les hauts salaires. Les clubs de foot seront encore impactés par la taxe à 75% jusqu'en 2016.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 501
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Sam 28 Mar - 20:02:14 (2015)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

Nicolas Sarkozy a reçu à déjeuner, ce vendredi 28 mars 2015 dans ses bureaux parisiens de la rue de Mirosmenil (VIIIe), une délégation de dirigeants de clubs professionnels, d’après le quotidien Aujourd’hui en France.

Michel Seydoux (LOSC), Olivier Sadran (Toulouse FC), Bernard Caïazzo (ASSE), Vincent Labrune (OM), Vadim Vasilyev (AS Monaco) et Jean-Pierre Louvel (UCPF) étaient présents tandis que les représentants de l’OL et du PSG n’ont pas honoré cette invitation.
A l’initiative de l’UCPF, ce repas avait pour but de sensibiliser l’ancien chef de l’Etat aux difficultés économiques du football français.
Revenir en haut
laperuk59
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 6 902
Masculin
Point(s): 333

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 19:04:32 (2015)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

La bière.. La bouffe.. Tout est dégueulasse dans les stades Français (sauf en VIP ou là alcool à volonté + bouffe..)
_________________
https://twitter.com/laperuk59
"Je ne les vois pas tout survoler comme l'an dernier. Je suis prêt à parier qu'ils ne feront pas le triplé, et qu'ils vont faire moins bien en C1."TR
"Ceux qui attendent monts et merveilles d'un éventuel rachat vont tomber de haut... "DR
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 501
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 19:23:04 (2015)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

laperuk59 a écrit:
La bière.. La bouffe.. Tout est dégueulasse dans les stades Français (sauf en VIP ou là alcool à volonté + bouffe..)


Je ne suis jamais allé en VIP
Mon VIP à moi se fait avant le match quand il est à 21h, dans un des resto de façade à côté du stade.
Un chtite bouffe avec une chtite bière à plusieurs dans une ambiance locale ... c'est assez sympa et pas dégueulasse si t'as des tickets restos
Revenir en haut
laperuk59
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 6 902
Masculin
Point(s): 333

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 08:08:35 (2015)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

chtiga42 a écrit:
laperuk59 a écrit:
La bière.. La bouffe.. Tout est dégueulasse dans les stades Français (sauf en VIP ou là alcool à volonté + bouffe..)



Je ne suis jamais allé en VIP
Mon VIP à moi se fait avant le match quand il est à 21h, dans un des resto de façade à côté du stade.
Un chtite bouffe avec une chtite bière à plusieurs dans une ambiance locale ... c'est assez sympa et pas dégueulasse si t'as des tickets restos




Je suis d'accord avec toi chtiga.. Mais on devrait avoir ce service dans le stade ^^ 
_________________
https://twitter.com/laperuk59
"Je ne les vois pas tout survoler comme l'an dernier. Je suis prêt à parier qu'ils ne feront pas le triplé, et qu'ils vont faire moins bien en C1."TR
"Ceux qui attendent monts et merveilles d'un éventuel rachat vont tomber de haut... "DR
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 7 501
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 08:43:34 (2015)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays Répondre en citant

Les salaires du PSG:

Adrien Rabiot/ 3M€ jusqu'en 2019
Marco Verratti/ 4,8M€ jusqu'en 2019
Blaise Matuidi/ 9,2M€ jusqu'en 2018
David Luiz/ 11,4M€ jusqu'en 2018
Edinson Cavani/ 9,6M€ jusqu'en 2018
Lucas Digne/ 3M€ jusqu'en 2018
Salvatore Sirigu/ 4,9M€ jusqu'en 2018
Thiago Silva/ 12,6M€ jusqu'en 2018
Lucas/ 3,6M€ jusqu'en 2017
Yohan Cabaye/ 5M€ jusqu'en 2017
Ezequiel Lavezzi/ 6,6M€ jusqu'en 2016
Gregory van der Wiel/ 3M€ jusqu'en 2016
Javier Pastore/ 3,1M€ jusqu'en 2016
Maxwell/ 4,8M€ jusqu'en 2016
Mike Maignan/ 180.000€ jusqu'en 2016
Nicolas Douchez/ 2M€ jusqu'en 2016
Thiago Motta/ 6,4M€ jusqu'en 2016
Zlatan Ibrahimovic/ 16,2M€ jusqu'en 2016
Serge Aurier/ 3M€ jusqu'en 2015
Zoumana Camara/ 1,7M€ jusqu'en 2015

Hors primes à la performance, le Suédois gagne 16,2 millions d’euros et les deux Brésiliens 12,6 et 11,4 millions d’euros brut annuels.
Mais à l’addition de tout (salaire, primes et bonus diverses dont les revenus de sponsoring), c’est Thiago Silva qui va toucher le plus en 2015 : 27,5 millions d’euros selon l’estimation récemment faite par le magazine France Football contre 21,5 millions à Ibrahimovic et 17,2 millions d’euros à David Luiz.

Grâce à sa prolongation de contrat négociée il y a un an, l’international français Blaise Matuidi a triplé son salaire désormais proche de 10 millions d’euros brut annuels.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:07:04 (2018)    Sujet du message: La L1 au plan financier par rapport aux autres pays

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com