Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lydéric
Joueur de Ligue 1
Joueur de Ligue 1

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2013
Messages: 1 201
Localisation: Bresse Jurasienne
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Mer 10 Juin - 06:54:24 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste...

PAR ANTOINE PLACER

Alors que le Racing-club de Lens, comme tous les clubs professionnels, se présentera mercredi face au gendarme financier de la Ligue, devant lequel il jouera sa peau en Ligue 2, l’occasion est belle de tenter de comprendre comment les clubs français bâtissent leur budget, saison après saison. Difficilement ? C’est un euphémisme.

Comment faire cohabiter la rigueur d’un budget prévisionnel, froid et implacable, et la douce folie qui rythme la vie d’un club de foot, soumis aux aléas terriblement humains de la victoire ou de la défaite, de la sur-performance ou de la mauvaise passe ? Répondre à cette question confine à un exercice particulier, celui des présidents de club, contraints de trouver le bon équilibre au moment de bâtir leur saison.

Pour comprendre pourquoi l’exercice est si périlleux, il faut se confronter aux chiffres, munis si besoin de comprimés pour les maux de têtes : les clubs français sont bien trop dépendants des seuls droits télé (dont la répartition est basée sur le classement final) ou des plus-values sur la vente de joueurs (aléatoire), et pas assez sur des postes fixes et tangibles, comme la billetterie, le merchandising (vente de produits dérivés), etc.

Les clubs qui parviennent à être en adéquation avec leurs prévisions ne craignent rien : il vaut donc mieux viser la première place, à condition d’avoir une marge énorme sur les plans sportif et financier, comme le PSG, ou se battre avec ses moyens et sans prendre de gros risques pour se maintenir, comme Guingamp par exemple.

Boucher les trous

La vraie difficulté ? Elle provient du décalage entre la risque financier engagé et le résultat final : par exemple Marseille, qui a dépensé beaucoup l’été dernier mais a finalement raté la lucrative qualification en Ligue des champions. Le club phocéen est désormais contraint de vendre et de se séparer des plus gros salaires, sous peine de contraindre l’actionnaire à remettre au pot pour boucher les trous. Lille a connu ce désagrément après le doublé : sa masse salariale a explosé, ses charges sociales avec, tandis que son stade a plombé ses lignes de compte. Au moindre écart (6e en 2012-2013), le comptable a fondu en larmes.

D’où vient ce souci ? Après avoir raté le virage de la construction des stades lors du Mondial 1998, beaucoup se sont trompés sur le modèle de financement des nouvelles enceintes, qui polluent les finances plutôt que de les doper. « On a raté 98 en construisant un stade énorme (le Stade de France) et rien d’autre, c’est sûr, confirme Bruno Belgodère, directeur financier de l’Union des clubs professionnels français. Et depuis, il y a une vraie question sur le PPP (partenariat public-privé, comme à Lille). Mis à part aux groupes de BTP, ça coûte de l’argent à tout le monde, au club qui paie un loyer, à la collectivité et tout au bout au contribuable. »
Être propriétaire de son stade

Le moyen pour développer ses ressources ? Être propriétaire de son stade. Premier club français à être entré en Bourse (en 2007), Lyon veut franchir un cap grâce à l’exploitation de sa propre enceinte, bâtie sur fonds privés. Et ainsi contourner l’écueil de la dépendance aux droits TV. Jean-Michel Aulas, le président, glisse : « Savez-vous combien, dans les 15 premiers clubs européens, y en a-t-il qui ne sont pas propriétaires de leur stade ? Il n’y en a plus. Le business model des clubs a changé. Nous le subissons avec des résultats financiers qui ne sont pas bons. »

Cette fragilité a récemment poussé les dirigeants à voter un changement important : le passage de trois relégations à deux, qui doit réduire le risque d’accident industriel. Le droit chemin vers une Ligue fermée ? Sur le plan financier, certains aimeraient arrêter de jouer au yo-yo, s’épargner des sueurs froides et se rendre plus attractifs pour les capitaux étrangers. Mais la glorieuse incertitude du sport, dans tout ça...

Guingamp, le juste dosage

Vainqueur de la Coupe de France, le petit club breton fut l’une des très belles surprises de la saison 2013-14, lui qui était promu dans l’élite. Un titre, le deuxième en cinq ans, obtenu sans se mettre en danger financièrement : Guingamp était, avec Nantes et Reims, l’un des trois clubs de Ligue 1 à finir en positif, sans devoir compenser des pertes d’argent par des transferts. C’est donc du côté des plus modestes, notamment des clubs venus de Ligue 2 et habitués à toucher très peu de droits télévisés (lire par ailleurs), qu’il faut chercher ceux qui gèrent le mieux leur argent. Et lors des deux dernières saisons, les trois se sont maintenus.

Guingamp est rarement diffusé et touche peu d’argent (17 millions de droits télé, contre 37 à Lille et 85 à Paris). Les sponsors ne sont pas riches et le petit stade du Roudourou (18 256 places), limite les recettes en billetterie, même s’il fait souvent le plein. Avec 7 000 habitants et une situation géographique compliquée – concurrence locale de Rennes, Lorient et Brest –, Guingamp et son club phare n’ont pas de grands axes de développement possibles. Alors, on limite les dépenses.

Les salaires sont modestes. Quand un joueur est augmenté, c’est que son niveau progresse et qu’il est susceptible d’intéresser des plus riches. L’attaquant Mustapha Yatabaré était le mieux payé en 2013-14 (600 000 euros par an). Il fut vendu pour 2,5 millions. Claudio Beauvue, qui a pris sa place sur le terrain comme dans la grille de rémunération, devrait partir pour le double. Ce sera sans doute l’un des seuls mouvements notables puisque Guingamp n’a pas besoin de vendre pour être à l’équilibre et peut même compenser les départs de ses meilleurs éléments en recrutant, sans être obligé de sortir des stars de son centre de formation.

Avec leurs 84 actionnaires, qui détiennent 68% du capital, les Bretons sont un cas unique en France. Si l’un décidait de se retirer, l’impact serait quasiment nul. Et pas question de faire des dépenses inutiles : pour se préparer, plutôt que d’aller au soleil, les Guingampais restent dans la région, au Crouesty ou à Perros-Guirec. Un train de vie modeste assumé qui n’a pas empêché Guingamp, qualifié cette année pour la Ligue Europa, la deuxième coupe d’Europe, d’aller plus loin que Lyon, Saint-Étienne et Lille…

«Il y a plus de bons élèves que de mauvais»

Le directeur financier et marketing de l’Union des clubs professionnels français se montre optimiste pour l’avenir.

– Depuis des années, les clubs français semblent très dépendants des droits télé, du côté des recettes, et prisonniers de leur masse salariale du côté des charges. Est-ce aussi figé que cela ?

« C’est une réflexion très franco-française de penser qu’on est télé-dépendants. Le foot est d’abord un spectacle sportif donc le premier client, évidemment que ce sont les télés. Les droits sont beaucoup plus élevés en Italie ou en Angleterre que chez nous. Il faudrait donc, au contraire, qu’ils soient encore plus importants car ils sont renégociés sur des périodes de quatre ans, ce qui offre une énorme visibilité pour les clubs. Hormis sur une vente de Rafale, je ne vois pas dans quel domaine on peut bénéficier de tels contrats. Ce sont les autres domaines qu’il faut améliorer, comme le merchandising, la billetterie, etc. »

– C’est bien le problème : les autres recettes plafonnent...

« Le sponsoring a progressé, notamment grâce au contrat XXL signé par le PSG, mais c’est vrai que c’est un peu l’arbre qui cache la forêt. Les recettes matchs, elles, ont souffert de la crise, mais il n’y a pas de fatalité à avoir. Il y a quinze ans, les Anglais en étaient au même point que nous. La difficulté, c’est que les droits peuvent chuter mais que les contrats que vous signez avec les joueurs restent d’une année sur l’autre. C’est problématique quand vous avez de mauvais résultats, c’est encore pire si vous tombez en L2... »

– Les clubs ont versé dans l’excès en pleine crise, aujourd’hui il semble y avoir un effort consenti pour rentrer dans le rang...

« Les excès n’apparaissent que quand le risque a été mal calculé. Une majorité des clubs fait attention et il y a plus de bons élèves que de mauvais. Je suis aussi à la DNCG et je pense qu’on nous voit davantage comme un organisme de contrôle que comme un frein. Aujourd’hui, on termine un cycle qui a été compliqué, notamment parce qu’on avait connu une baisse des droits télé. Les clubs vont donc progressivement se libérer de gros contrats indexés sur la période précédente et toucher plus d’argent grâce à la dernière renégociation. Cet argent qui va se libérer, il faudra voir comment ils vont l’utiliser. »
_________________
Pas de ci pas de ça
Sans souci et sans cela
Pas de fumée sans feu
Pas d'idée sans être deux
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Juin - 06:54:24 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 6 571
Localisation: Ronchin
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Mer 10 Juin - 22:16:36 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Donc à Lille, on est condamné à faire faillite ou a végéter au milieu de tableau à cause du coût du stade.
_________________
Revenir en haut
laperuk59
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 6 796
Masculin
Point(s): 333

MessagePosté le: Jeu 11 Juin - 09:40:02 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

chtiga42 a écrit:
Donc à Lille, on est condamné à faire faillite ou a végéter au milieu de tableau à cause du coût du stade.




Pas du tout... Entre un stade que tu construits et dont tu rembourses le prêt et le loyer du grand stade.. Je vois pas trop la différence..


Quand aux grands top 15 qui ont leur stade.. C'est n'importe quoi.. En UK la culture est au privé.. Donc aucun stade n'est public.. En allemagne c'est la même chose..
Bref, c'est évident que dans le top 15 on ne retrouve que des clubs donc les stades appartiennent aux clubs.. Ce n'est pas économique mais culturel...


J'espère pour Lyon que tout va bien se passer car.. Ils oublient quelque chose.. C'est qu'en France la culture du foot n'est pas du tout la même..


Et JMA oublie que son stade sonne creux lorsque lyon ne joue pas le titre.. Bref.. Ce stade peut aussi être un gouffre pour Lyon..


Quand au LOSC, attention, ils ont vu comment fonctionner le stade et rattraper leurs erreurs..
La première d'entre elles étaient de ne pas empêcher les abonnées de prendre une place à l'étage.. En effet, lors des rencontres à faible remplissage, cela les a obligé à ouvrir l'étage, avec donc + d'agents de sécurité et autres choses qui plombent les finances..
Cette année, seul l'anneau du bas sera ouvert pour les petites rencontres, ce qui fera pas mal d'économies..


Je pense que le LOSC devait aussi apprendre le fonctionnement de ce nouveau stade afin d'optimiser l'aspect financier de celui-ci..


Quand aux dires de JMA sur le fait qu'aucun grand club ne peut être au top sans être propriétaire c'est faux.. Le PSG n'a pas de stade.. 
Tout les clubs dirigeaient par des grosses fortunes n'ont pas besoin de stade en propre..


Quand aux clubs espagnols.. Leurs stades leurs a surtout servi à obtenir encore et encore plus de prêt...
_________________
https://twitter.com/laperuk59
"Je ne les vois pas tout survoler comme l'an dernier. Je suis prêt à parier qu'ils ne feront pas le triplé, et qu'ils vont faire moins bien en C1."TR
"Ceux qui attendent monts et merveilles d'un éventuel rachat vont tomber de haut... "DR
Revenir en haut
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 6 571
Localisation: Ronchin
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Dim 12 Juil - 18:39:42 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Hervé Renard: «Si on arrêtait de taxer le football français à tout-va, ça irait sans doute mieux »




Alors que l’OM a subi la puissance financière des clubs étrangers et notamment ceux de Premier League, Hervé Renard s’est montré compréhensif. 
 
« À Saint-Etienne, on a un joli nouveau maillot, mais pas de recrue à mettre dedans. Enfin, pas pour l’instant. Le sujet du moment, c’est Gradel. Il veut absolument partir jouer le maintien en Angleterre, intéressé par le projet caillasse de Bournemouth ». Daniel Riolo fait partie des personnes qui critiquent largement le choix de certains joueurs de rejoindre des clubs de seconde zone en Premier League. Mais Max-Alain Gradel est loin d’être le seul dans ce cas. Dimitri Payet et André Ayew ont fait le choix de signer pour West Ham etSwanseaHervé Renard se montre donc compréhensif envers l’OM
 
 
 
 
« ON NE PEUT PLUS LUTTER »
« C’est un phénomène qui n’est pas nouveau. Au départ, on peut dire que, si les clubs anglais viennent se servir en France, c’est qu’il y a de la qualité. Les clubs français sont souvent sévèrement critiqués, car ils ne savent pas retenir leurs meilleurs joueurs, mais aujourd’hui la manne financière à l’étranger est telle qu’on ne peut plus lutter. Si on arrêtait de taxer le football français à tout-va, ça irait sans doute mieux », a confié l’entraîneur du LOSCdans les colonnes du Parisien. 
 
 
« SOYONS CLAIR, C’EST LE CHOIX DE L’ARGENT »
Bernard Caïazzo, co-président de l’ASSE est également victime de ce phénomène avecMax-Alain Gradel qui souhaiterait rejoindre Bournemouth et Franck Tabanou qui s’est engagé à Swansea. Le dirigeant des Verts et donc bien placé pour commenter le choix deDimitri Payet : « Beaucoup de joueurs quittent des bons clubs français pour aller dans des clubs qui jouent le maintien ou le milieu de tableau en Angleterre. Soyons clair, c’est le choix de l’argent. C’est dommageable pour le football français mais aussi pour la sélection », avait-il confié. 
 
 
 
 

_________________
Revenir en haut
Ignacio
Paic d'or
Paic d'or

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 13 362
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Dim 12 Juil - 20:41:44 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

C'est ce que j'avais dis il y a peu, quel challenge sportif que de quitter un club qui se qualifie régulièrement pour l'Europe avec des résultats en dents de scie ( OM- OL) pour aller à  Bournemouth (j'avais jamais entendu ce nom pourtant je suis le foot depuis 45 ans environ) West Ham, là c'est un peu plus sérieux mais rien de folichon, ils ont quand même 1 coupe des coupes mais en 1965  ou Swensea, là c'est le néant en terme de palmarès, ils viennent de recruter A.Ayew et Tabanou, l'an passé ils ont eu Gomis. Rolling Eyes

Partir pour des clubs comme Liverpool, Arsenal, les 2 Man, Tottenham OK, mais là c'est clairement pour le fric. Et se n'est pas fini vu ce qu'ils touchent en droit TV, le dernier de PL touche plus que le 1er de L1.

Sur Le Figaro.



Le PSG touche autant que le 7e de Serie et moins que le dernier de Premier League



Derrière l'Angleterre, on retrouve l'Italie (846,1 M€), puis l'Espagne (755M€) et enfin l'Allemagne (495M€) puis la France. Concernant les clubs, le Real Madrid et Barcelone occupent la première place en terme de rémunération avec 140 M€, devant une flopée de clubs anglais tels que Liverpool (117M€), Manchester City (115,8 M€), Chelsea (112,9M€) ou encore Arsenal (111,4M€). Quid des clubs français? Le PSG, champion de France en titre, doit se contenter de… 44,6 millions d'euros. Soit autant que la Fiorentina (44,4M€), 7e de Serie A ou moins que Cardiff, dernier de Premier League et qui a récolté 74,5 millions d'euros. Soit presque le double du club parisien.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Lydéric
Joueur de Ligue 1
Joueur de Ligue 1

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2013
Messages: 1 201
Localisation: Bresse Jurasienne
Masculin
Point(s): 0

MessagePosté le: Lun 13 Juil - 10:20:02 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Football : S&P dresse la liste des clubs les plus solides




S&P Capital IQ a évalué la solidité financière des clubs européens.
L'Ajax Amsterdam est en tête, le PSG loin derrière.
Championnat espagnol, Coupe du roi, Ligue des champions… le FC Barcelone a tout remporté cette saison. Toutefois, il est une première place qui lui échappe : celle du classement de la solidité financière des clubs de football européens, établi par S&P Capital IQ, et dont « Les Echos » publient les résultats en exclusivité. 44 clubs européens ont été passés à la loupe selon plusieurs critères (chiffre d'affaires, résultats opérationnels…), mais également en fonction de ressources financières et de solvabilité. En outre, S&P Capital s'est penché sur le cas de 10 « mégaclubs », dont Chelsea, le Real Madrid, le FC Barcelone, Liverpool ou le PSG, en leur appliquant une méthode différente, faute d'informations publiques suffisantes pour établir une analyse classique.
Dans les deux cas, l'objectif est le même. «  De plus en plus, les grands clubs de football s'apparentent à des entreprises, explique Pavle Sabic, chez S&P Capital IQ. Ils ont un accès croissant aux marchés de capitaux, ou attirent des investisseurs qui peuvent leur offrir des financements. Il est donc nécessaire de bien comprendre les risques de crédits que ces clubs peuvent présenter. »
Les géants absents des podiums
Le vainqueur de ce championnat financier : l'Ajax Amsterdam, porté notamment par son important niveau de cash par rapport à son endettement. Il devance Arsenal, le club britannique, qui peut compter sur son fort niveau de revenus et une structure financière à l'équilibre. Le Bayern de Munich prend la troisième place grâce, entre autres, à la solidité de son capital. Premier français, l'AS Saint-Etienne conserve sa cinquième position, derrière Manchester City. Globalement, les équipes françaises s'en sortent bien. Ainsi le FC Nantes a pris la 6e position du classement, tandis que Lyon reste 11e et que Marseille grimpe à la 17e place.
Même si les méthodes d'analyses diffèrent pour les géants européens donnant peu d'informations financières au public, la situation paraît moins reluisante. Mis à part Chelsea, qui se classe dans la catégorie « investissement », la plupart des grands noms se situent clairement dans la catégorie « spéculative ». A commencer par le PSG qui, selon l'étude, présente une probabilité de faire défaut dans les douze prochains mois de 16,62 % ! «  Le club présente à la fois un retour sur capitaux investis et des marges bénéficiaires négatives », explique Pavle Sabic. Or, à titre de comparaison, malgré une dette cumulée de 767 millions d'euros, le FC Barcelone et le Real Madrid affichent respectivement un risque de défaut de 2,24 % et de 0,71 %. Mais avec un tel actionnaire, le Qatar, une faillite du PSG paraît quand même très hypothétique...
L'analyse de S&P Capital IQ porte également sur les performances sportives des clubs, et notamment les effets parfois violents d'une sélection ou non en Ligue des champions. Une participation à la grande Coupe d'Europe est en effet synonyme de revenus complémentaires importants liés notamment aux droits de diffusion. Non qualifié cette année, Manchester United a chuté de 12 places. L'absence de Valence lui a également coûté 12 places malgré l'arrivée à son capital d'un milliardaire singapourien mettant fin à plusieurs années de difficultés économiques. De quoi encourager les clubs à tout faire pour intégrer l'élite européenne la saison prochaine.
G. Be., Les Echos
_________________
Pas de ci pas de ça
Sans souci et sans cela
Pas de fumée sans feu
Pas d'idée sans être deux
Revenir en haut
nicolasmag
Arbitre
Arbitre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Lun 13 Juil - 12:48:02 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

chtiga42 a écrit:
Hervé Renard: «Si on arrêtait de taxer le football français à tout-va, ça irait sans doute mieux »


Il se trompe de cible car l'argent de la Premier League c'est les enormes droits TV.
Pourtant quand on regarde les audiences des matchs on se rend compte que l'on fait bien mieux en france.

Moyenne Premier League 2013/2014 = 1.050.000
Record: Liverpool/ Chelsea = 2,7 millions

Moyenne Ligue 1 = 1,78 millions en 2009 - 1,1 millions en 2013
Record = OM/PSG 2,8 en 2013 2,75 en 2015

L'affluence dans les stades est aussi en hausse (devant l'Italie)
http://rmcsport.bfmtv.com/football/la-ligue-1-bat-des-records-d-affluence-8…
_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
laperuk59
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 6 796
Masculin
Point(s): 333

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 20:25:01 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

nicolasmag a écrit:
chtiga42 a écrit:
Hervé Renard: «Si on arrêtait de taxer le football français à tout-va, ça irait sans doute mieux »




Il se trompe de cible car l'argent de la Premier League c'est les enormes droits TV.
Pourtant quand on regarde les audiences des matchs on se rend compte que l'on fait bien mieux en france.

Moyenne Premier League 2013/2014 = 1.050.000
Record: Liverpool/ Chelsea = 2,7 millions

Moyenne Ligue 1 = 1,78 millions en 2009 - 1,1 millions en 2013
Record = OM/PSG 2,8 en 2013 2,75 en 2015

L'affluence dans les stades est aussi en hausse (devant l'Italie)
http://rmcsport.bfmtv.com/football/la-ligue-1-bat-des-records-d-affluence-8…


Tu oublies une choses...
Les audiences sont à prendre mondialement.. Car la première league est ragardé partout.;.
_________________
https://twitter.com/laperuk59
"Je ne les vois pas tout survoler comme l'an dernier. Je suis prêt à parier qu'ils ne feront pas le triplé, et qu'ils vont faire moins bien en C1."TR
"Ceux qui attendent monts et merveilles d'un éventuel rachat vont tomber de haut... "DR
Revenir en haut
nicolasmag
Arbitre
Arbitre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 10:18:45 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Mais le chiffre de 7 milliards sur 3 ans c'est ce qu'ils ont payés pour l'angleterre. (par Sky et BT)

on voit la recente augmentation depuis 2013. Faut juste pour la premier league que les droits ne baissent pas un jour sinon pleins de clubs vont être en difficulté.
Les droits internationaux doivent rapporter en plus 4 milliards sur 3 ans



_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
Ignacio
Paic d'or
Paic d'or

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 13 362
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 11:52:28 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Pour les droits TV on est 4éme, c'est pas si mal, mais on touche moins de la moitié du dernier de PL, + que le 8éme du Calcio, + que le 5éme de la Liga et autant que le 1er de Bundesliga.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
laperuk59
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 6 796
Masculin
Point(s): 333

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 12:28:14 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

On peut presque tout multiplier par 2 pour l'Angleterre l'année prochaine...
_________________
https://twitter.com/laperuk59
"Je ne les vois pas tout survoler comme l'an dernier. Je suis prêt à parier qu'ils ne feront pas le triplé, et qu'ils vont faire moins bien en C1."TR
"Ceux qui attendent monts et merveilles d'un éventuel rachat vont tomber de haut... "DR
Revenir en haut
nicolasmag
Arbitre
Arbitre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 13:02:23 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Ignacio a écrit:
Pour les droits TV on est 4éme, c'est pas si mal, mais on touche moins de la moitié du dernier de PL, + que le 8éme du Calcio, + que le 5éme de la Liga et autant que le 1er de Bundesliga.

.


Il faut dire qu'on etait bien classé donc les matchs passés de temps en temps le dimanche ou vendredi.
J'ai aussi halluciné pour le Bayern
En espagne le système (qui devrait changer un peu) fait que ce sont 2 clubs qui prennent une enorme part.
_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
chtiga42
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 6 571
Localisation: Ronchin
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 19:00:28 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Ignacio a écrit:
Pour les droits TV on est 4éme, c'est pas si mal, mais on touche moins de la moitié du dernier de PL, + que le 8éme du Calcio, + que le 5éme de la Liga et autant que le 1er de Bundesliga. 
 
 




Mais pourquoi on ne touche pas plus ?
Comment faire pour toucher plus ?
Est-ce que çà changerait si on touchait plus ?
_________________
Revenir en haut
Ignacio
Paic d'or
Paic d'or

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 13 362
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 22:36:15 (2015)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

Ce qui changerait c'est qu'au moins on pourrait garder un peu plus longtemps nos joueurs sortis de Luchin et faire un recrutement un peu plus glamour. Quoique, on a pris MM pour 10 M et Kjaer pour 3 ou 4, et au vu du rendement, c'est pas le plus cher qui était le meilleur.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Paic d'or
Paic d'or

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 13 362
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 22:50:49 (2016)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste... Répondre en citant

SUr l'Equipe.

Et pendant ce temps là, ailleurs !!

Les dettes des clubs pro espagnols envers l'Etat sous les 200 millions d'euros en fin de saison
Le 04/05/2016 à 22:28:00
Les dettes des clubs de D1 et D2 envers l'Etat espagnol seront amenées sous les 200 millions d'euros à la fin de la saison alors qu'elles s'élevaient encore à 317 millions en septembre.






Le président de la Ligue espagnole Javier Tebas a indiqué que les dettes des clubs de D1 et D2 envers l'Etat espagnol seront amenées sous les 200 millions d'euros à la fin de la saison (Reuters)




Les dettes des clubs de D1 et D2 envers l'Etat espagnol seront amenées sous les 200 millions d'euros à la fin de la saison alors qu'elles s'élevaient encore à 317 millions en septembre. «A la fin de cette saison, elles seraient passées sous les 200 millions d'euros. Nous avons réussi à mieux gérer et maintenant nous réduisons la dette à un rythme plus rapide», a expliqué ce mercredi le président de la Ligue Javier Tebas, après avoir présenté les comptes 2015 de la Ligue professionnelle.

Une commission avait été créée en 2013 pour superviser les dépenses des clubs, jusque-là par trop dépensiers, afin d'empêcher de transferts les formations ne respectant pas leurs engagements. Depuis, les clubs ont dû établir leur budget de transferts et de salaires en se basant sur leurs recettes qu'ils ne peuvent plus dépasser. «Nos clubs se sont conformés aux directives et ils ont gagné. Ils savent qu'ils doivent s'auto-réguler afin de parvenir à la solvabilité», a encore dit le président de la Ligue professionnelle.

. Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:28:31 (2017)    Sujet du message: Foot : le budget des clubs, cet exercice d’équilibriste...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com