Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

Les Français de l'étranger saison 2017/2018

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 21 Aoû - 07:32:53 (2017)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Tolisso au top, un cauchemar pour Griezmann
Publié le lundi 21 août 2017 à 07:36



Corentin Tolisso et les Français de Manchester United ont brillé alors qu'Antoine Griezmann et Hugo Lloris ont connu un week-end difficile.



Anthony Martial félicité par Paul Pogba et Henrik Mkhitaryan. (L'Equipe)

Tops : L'Allemagne salue Top(l)isso
La première sortie en Bundesliga de la recrue la plus cher de l'histoire du Bayern Munich (41,5M€) a été une franche réussite. Corentin Tolisso s'est distingué auprès du public bavarois, vendredi contre Leverkusen (3-1), en inscrivant son premier but. Dans le journal Kicker, Joshua Kimmich est allé plus loin en rendant hommage au volume de jeu de son nouveau coéquipier : «Coco a fait un match exceptionnel, et pas uniquement parce qu'il a marqué un but. Il a remporté beaucoup de duels et effectué beaucoup de courses. Pour moi, il a été le meilleur joueur du match.» Un constat partagé par Bild, qui l'a baptisé «To(p)lisso», où il est indiqué que le milieu de terrain a effectué 61 passes (record du match) et couru 11,2 kilomètres (deuxième total du match).

Anthony Martial et José Mourinho, c'est une greffe qui commence enfin à prendre. L'attaquant français est en train de marquer des points aux dépens de Marcus Rashford à Manchester United en se montrant une nouvelle fois décisif en sortie de banc lors du déplacement à Swansea (4-0).L'ancien joueur de Monaco est le joueur le plus efficace de Premier League pour le moment avec deux buts en 27 minutes. Paul Pogba, qui avait été plutôt inconstant avant l'entrée en jeu de son compatriote, a aussi brillé en fin de partie avec un but et une passe décisive. La bonne relation entre les deux joueurs a inspiré le technicien portugais, qui a affirmé que la «French language connection» (filière francophone) apporte beaucoup à Martial.

Flop : Griezmann loin de son meilleur niveau
La reprise a été compliquée pour Antoine Griezmann. L'attaquant de l'Atlético de Madrid n'a pas été à son avantage à Gérone (2-2). En première période, il n'a pas touché un seul ballon dans la surface adverse. Peut-être frustré, il s'est énervé quand l'arbitre lui a adressé un carton jaune pour simulation dans la surface alors qu'Iraizoz l'avait bien touché. «Eres un cagon», lui a-t-il dit avant d'être expulsé (on pourrait traduire cela par «Tu es une c..... molle»). Le premier rouge de sa carrière, en 253 matches de Liga, va lui valoir au moins deux matches de suspension, même s'il s'est excusé ensuite auprès de M.Martinez Munuera. «Il n'a rien dit aux vestiaires, a confié Koke après la rencontre. Il était triste d'avoir laissé l'équipe à dix.» Sévère, Marca lui a attribué la note de 0/3 dans ses colonnes.

twitter-tweet a écrit:

12 - Antoine Griezmann had the fewest touches of any outfield player in the first half and none from inside the box. Storm. pic.twitter.com/EM4hOClR0E
— OptaJose (@OptaJose) 19 août 2017


Après-midi frustrante pour le capitaine de l'équipe de France, Hugo Lloris, avec Tottenham. Le gardien a participé à la défaite des siens contre Chelsea (1-2) et il a eu le malheur de s'incliner sur les deux seuls tirs cadrés des Blues. Le premier, un coup franc magistral de Marcos Alonso, était presque imparable. Sur le second en revanche, le portier va nourrir des regrets. Auteur d'une mauvaise relance à la main, Lloris s'est retrouvé quelques secondes plus tard face à Marcos Alonso et s'est fait surprendre par la frappe croisée de l'Espagnol. Ce tir aurait pu être arrêté selon la presse britannique. Sur ESPN, le gardien des Bleus a même eu la pire note de son équipe (5/10).

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Aoû - 07:32:53 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 11:14:05 (2017)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe

Kingsley Coman (Bayern Munich) renversant, Karim Benzema pioche avec le Real Madrid
Publié le lundi 28 août 2017 à 08:55 | Mis à jour le 28/08/2017 à 09:00



Les Français de Bundesliga ont été en vue, à l'image de Kingsley Coman. Karim Benzema n'était pas en forme contre Valence.


Prêté depuis deux saisons par la Juventus, Kingsley Coman (21 ans) a été transféré définitivement au Bayern Munich en échange de 21M cet été. (EXPA/ JFK/Presse Sport)

Top : les anciens Parisiens d'Allemagne
Jean-Kévin Augustin a séduit la Red Bull Arena. Pour sa première titularisation en Bundesliga sous le maillot de Leipzig, l'ancien attaquant du PSG a souvent créé le danger contre Fribourg. Auteur d'une belle tentative dès la 9e minute, le natif de Paris a ensuite été proche d'obtenir un penalty, refusé après recours à l'arbitrage vidéo (17e). Un tir à peine trop croisé (21e) et une reprise pas assez appuyée (31e) l'ont empêché d'ouvrir son compteur buts mais pas d'être décisif. Le champion d'Europe U19 a d'abord offert un but à son capitaine Orban (54e) avant de permettre à l'international allemand Werner de signer son doublé (71e). Il est sorti à la 78e minute sous l'ovation du public.

Un match prometteur donc, comme celui de Dan-Axel Zagadou qui confirme semaine après semaine à Dortmund. Propre et serein, le jeune (18 ans) transfuge du PSG s'est une nouvelle fois montré digne de la confiance de son entraîneur Peter Bosz à l'occasion de sa troisième titularisation d'affilée. Encore aligné à un poste d'arrière gauche qui n'est pas le sien, le grand (1,96m) défenseur central de formation a parfaitement pris la mesure de l'impressionnant Signal Iduna Park pour son premier match officiel à domicile. Cerise sur le gâteau : sa récupération haute est à l'origine du premier but du Borussia inscrit par Pierre-Emerick Aubameyang.

Autre pépite du centre de formation parisien, Kingsley Coman s'est également mis en évidence. Utilisé comme joker pour la deuxième fois consécutive, l'international a été décisif alors que le Bayern piétinait sur la pelouse de Brême. Le natif de Paris s'est joué de son défenseur sur l'aile droite avant d'adresser un centre tendu à Lewandowski qui a ouvert le score d'une Madjer.

Flop : Benzema a tout raté
Sans Cristiano Ronaldo (suspendu), Karim Benzema a eu moins de solutions que d'habitude contre Valence (2-2). L'entente de l'attaquant du Real Madrid avec Gareth Bale n'a pas été prolifique. Intéressant dans le jeu, notamment en appui, il a vraiment péché dans la finition. Il a manqué une demi-douzaine d'occasions rien qu'en première période. A la 87e et à la 88e, il a manqué le but de la victoire sur deux énormes occasions. Sa tête a trouvé le montant à la 92e...


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 07:05:18 (2017)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Le «colosse» Samuel Umtiti, Sébastien Haller muet
Publié le lundi 18 septembre 2017 à 07:40



Le Barcelonais Umtiti et le Turinois Matuidi ont été excellents ce week-end au contraire de Haller (Francfort) et Schneiderlin (Everton).


Umtiti impressionne en ce début de saison.

Tops : Umtiti et Matuidi, les patrons
L'ancien Lyonnais est devenu, au fil des matches, le patron de la défense barcelonaise. Alors que son partenaire de charnière, Gerard Piqué, semblait fébrile à Getafe (2-1), Samuel Umtiti a rassuré tout le monde par son autorité dans le jeu aérien et son tranchant dans les interceptions. «Alors que les autres ont mis du temps à se mettre en route, il a été concentré dès la première seconde, a écrit le Mundo Deportivo à son sujet. Il a été le défenseur le plus sûr, trouvant les solutions grâce à son placement et son excellente vision du jeu. Un match presque parfait, confirmant son grand début de saison.» Pour Sport, il est «une assurance tous risques» et Marca lui a donné la meilleure note des joueurs de champ. «Un colosse. Très rapide et efficace. Il a joué comme un vieux briscard. Immense», s'est enthousiasmé AS qui lui a mis un 3/3.

A nouveau titulaire avec la Juventus Turin, dimanche, Blaise Matuidi a encore livré un match solide à Sassuolo (3-1). La Gazzetta dello Sport a même parlé de la «symphonie» jouée par la paire de milieux défensifs que l'ancien Parisien forme avec l'ancien Lyonnais Miralem Pjanic dans son 4-2-3-1. «Le Français est une très bonne recrue, par sa science tactique, son charisme et son goût du combat.» Matuidi s'est attiré un compliment, un peu baroque mais très appuyé, de son entraîneur, Massimiliano Allegri. «Il se tait et il court. Et en plus il sait jouer au foot.»

Flops : Haller toujours muet, Schneiderlin en difficulté
Sébastien Haller n'y arrive pas. Après quatre matches de Bundesliga disputés en intégralité avec l'Eintracht Francfort, l'ancien goleador du FC Utrecht (30 buts sur les deux dernières saisons d'Eredivise) n'est toujours pas parvenu à trouver le chemin des filets. Samedi, lors de la défaite à domicile de son équipe face à Augsburg (1-2), le joueur formé à Auxerre a une nouvelle fois livré une prestation décevante. Bild lui a donné la pire note de son équipe, lui reprochant notamment ses mauvais choix à répétition et son manque de lucidité sur son unique occasion.

Largement battu à Manchester contre United (0-4), Everton a perdu la bataille du milieu. Morgan Schneiderlin a été crédité d'un 4/10 dans le Daily Star. «Pas étonnant qu'il ne soit resté que 18 mois à MU», a taclé un journaliste du Manchester Evening News. Mais c'est surtout le Liverpool Echo qui s'est montré très critique à propos de l'ancien joueur de MU : «Les fans d'Everton attendent évidemment plus de celui qu'on présente comme une Rolls-Royce. Pour le moment, il n'a rien dans le moteur. Le penalty qu'il a concédé résume en une action une nouvelle mauvaise performance de sa part.»


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 18 Déc - 16:30:24 (2017)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Les Bleus de l'étranger : Matuidi ouvre (son compteur), Pavard ferme (bien son côté)
Publié le lundi 18 décembre 2017 à 08:40 | Mis à jour le 18/12/2017 à 10:33





Blaise Matuidi avec la Juve (premier but) et Benjamin Pavard avec Stuttgart (belle défense) se sont mis en évidence ce week-end. Idem pour Hugo Lloris, malgré sa lourde défaite avec Tottenham. En Espagne, Ben Yedder et Gameiro ont été moins à l'aise.



Honneur à Blaise Matuidi, auteur de son premier but en quinze matches en Serie A, dimanche. (Rts)

TOPS : Matuidi, Pavard, Lloris
C'est peut-être anecdotique pour un milieu de terrain, mais Blaise Matuidi a débloqué son compteur avec la Juventus Turin, dimanche, sur la pelouse de Bologne (3-0). Ce (joli) premier but de l'ancien Parisien récompense sa montée en puissance dans l'effectif de Massimo Allegri. Titulaire lors des cinq derniers matches, l'international aux 62 sélections forme un trio redoutable dans l'entrejeu avec Miralem Pjanic et Sami Khedira. Et si, en plus, il marque...


Bien que battu samedi avec Stuttgart par le Bayern Munich de Corentin Tolisso et Kingsley Coman (1-0), Benjamin Pavard, à droite d'une défense à trois, a fait le job, toujours bien placé dans la surface et efficace au duel face à Coman et Lewandowski (*). Hugo Lloris a lui aussi perdu avec Tottenham, et dans les grandes largeurs contre Manchester City, samedi (4-1), mais le gardien des Bleus a pris sa revanche sur ses deux boulettes de janvier dernier à l'Etihad Stadium en réussissant une dizaine d'arrêts ou sorties décisifs.

Sébastien Haller, buteur samedi avec Francfort contre Schalke 04 (2-2), tout comme Loïc Rémy, dimanche, avec Las Palmas contre l'Espanyol Barcelone (2-2), se sont aussi montrés à leur avantage ce week-end. Tiémoué Bakayoko et N'Golo Kanté ont rendu une copie propre avec Chelsea contre Southampton, samedi (1-0). L'un et l'autre ont été noté 7 sur 10 par le Sunday Express comme par le Daily Star. Eliaquim Mangala a, lui, assuré l'essentiel, derrière, avec City contre les Spurs.


Mickaël Cuisance s'éclate avec M'Gladbach. (Archives L'Equipe/N. Luttiau)

Autre Français dans le vrai, le jeune (18 ans) milieu relayeur Mickaël Cuisance, international U19, transféré l'été dernier de Nancy à Mönchengladbach. Il a disputé vendredi contre Hambourg (3-1) son troisième match en tant que titulaire. Associé devant la défense à Oxford, autre promesse (19 ans) du club allemand, il a été impressionnant dans son rôle de sentinelle et adroit dans la relance. On devrait le revoir très vite : en Coupe contre le Bayer, mercredi ?

FLOPS : Ben Yedder, Gameiro
Ces Français d'Espagne ont été plutôt neutres ce week-end, voire un peu plus que cela, à l'image de Wissam Ben Yedder, maladroit avec le Séville FC qui a buté vendredi contre Levante (0-0). «Il a raté tout ce qu'il a tenté», l'a taclé le quotidien sportif espagnol AS. L'ancien Toulousain, qui a réussi huit buts en Ligue des champions, en reste à trois seulement en Liga. Trois buts, c'est aussi le total en Championnat de Kevin Gameiro. Titulaire avec l'Atlético de Madrid contre Alaves, samedi (1-0), il a gâché une offrande d'Antoine Griezmann et a vu marquer son remplaçant, Fernando Torres, alors que les places s'annoncent chères en attaque à partir de janvier quand Diego Costa sera qualifié...



(*) le néo-international a terminé le match malgré une fracture du nez, il sera opéré cette semaine


.

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 5 Fév - 10:53:00 (2018)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Les Bleus de l'étranger : Corentin Tolisso et Franck Ribéry décisifs avec le Bayern, Eliaquim Mangala manque sa première avec Everton
Publié le lundi 5 février 2018 à 07:30 | Mis à jour le 05/02/2018 à 08:33

Corentin Tolisso, passeur décisif, et Franck Ribéry, buteur, ont brillé avec le Bayern Munich samedi, à Mayence (2-0). Malgré la nouvelle désillusion du Real Madrid face à Levante (1-1), Karim Benzema a tiré son épingle du jeu. Eliaquim Mangala a sombré avec Everton contre Arsenal (1-5).


Franck Ribéry a marqué avec le Bayern. (Reuters)

Top : Tolisso, Ribéry, Benzema, Koscielny
 
Corentin Tolisso a enchainé ce week-end une deuxième titularisation de suite avec le Bayern Munich vainqueur de Mayence (2-0). Comme face à Hoffenheim, le milieu de terrain a réalisé un bon match en position de récupérateur (même s'il a obtenu la note moyenne de 3 dans Bild). Il a notamment a offert une passe décisive à James auteur du deuxième but. Le premier avait été inscrit par Franck Ribéry. Remplaçant contre lors du match précédent, il a fêté son retour dans l'équipe de départ en inscrivant son 2e but de la saison à la 33e minute. Omniprésent, il a obtenu la belle note de 2 dans Bild.


Dans les rangs d'Arsenal, Laurent Koscielny était, sans surprise, titulaire en défense pour la réception d'Everton (5-1), samedi. Le capitaine des Gunners a réalisé un match sérieux durant lequel il a même marqué son 2e but de la saison également. Un peu perturbé par la vitesse de Walcott, il a tout de même décroché un 7/10 dans le Daily Express.

Même si le Real a été accroché à Levante (2-2), Karim Benzema a rendu une copie très intéressante, se rapprochant de son meilleur niveau. Impliqué sur le premier but où il pousse le gardien adverse à la faute, il a délivré une nouvelle passe décisive à Isco (la 8e). Selon Sport, qui lui a attribué la note de 6/10, il a été le meilleur de la BBC. Même chose dans AS, avec une note de 2/3.
 
Flop : Mangala, Varane

La première titularisation d'Eliaquim Mangala dans les rangs d'Everton a tourné au fiasco, à l'image de son équipe, balayée par Arsenal (1-5). Mangala est impliqué sur les trois premiers buts d'Arsenal. «Il a été terriblement lent» pour le Mirror, qui lui a accordé un 3/10 tout comme le Liverpool Echo.

Raphaël Varane a vécu une soirée compliquée et a contribué au nouveau faux pas du Real Madrid à Levante (2-2). Il anticipe mal sur la première égalisation et a été très nerveux en seconde période. Selon AS, il bénéficie de la protection de Zinédine Zidane, son entraîneur. Le quotidien sportif développe : «Mal placé, incapable de marquer son territoire, le français n'apporte pas de solution en ce moment». Marca, de son côté, a souligné «sa maladresse» et «ses imprécisions» ajoutant que Zidane ferait mieux de miser sur Nacho.

Et aussi...

Remplaçants contre Huddersfield, Paul Pogba et Anthony Martial, entrés respectivement à la 65e et à la 77e minute, n'ont pas tellement pesé dans le succès de Manchester United (2-0). Également sur le banc au coup d'envoi, Kingsley Coman est entré à la 82e minute à la place de Franck Ribéry et a créé quelques bons décalages alors que le Bayern avait déjà conclu son succès à Mayence (2-0).

Varane ne progresse pas depuis un bout de temps, mais malgré tout il sera en Russie...

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 12 Fév - 17:14:37 (2018)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Les Français de l'étranger : La jeunesse brille, les anciens flanchent
Publié le lundi 12 février 2018 à 08:00

Yann Karamoh (Inter) et Dayot Upamecano (Leipzig), 19 ans tous les deux, ont brillé ce week-end. En revanche, les «anciens» Karim Benzema (30 ans) et Alexandre Lacazette (26 ans) ont manqué de réussite.



Karamoh a brillé avec l'Inter, Benzema s'est fait siffler par Santiago-Bernabeu. (AFP/Reuters)

Les tops : la jeunesse à l'honneur
 

Honneur au nouveau dans cette catégorie et, donc, à Yann Karamoh. Titularisé pour la première fois par Luciano Spaletti en Serie A dimanche, contre Bologne (2-1), alors qu'il avait jusqu'alors dû se contenter de quatre apparitions et 58 minutes au total, le jeune attaquant (19 ans), prêté par Caen, a été le Nerazzurro le plus en vue sur le terrain. Impliqué sur l'ouverture du score d'Eder (2e), l'international Espoirs a aussi marqué un but superbe en seconde période, celui de la victoire. Parti de la ligne de touche, côté droit, il a échangé un une-deux avec Rafinha, réussi un double contact et décoché un tir puissant, limpide (63e). Un soulagement pour lui mais aussi pour son équipe, qui n'avait plus gagné en Serie A depuis plus de deux mois.

Toujours dans la catégorie jeunes, Dayot Upamecano (19 ans) fait déjà figure de cadre à Leipzig. Le défenseur central a même marqué son premier but chez les professionnels contre Augsbourg (2-0), lançant son équipe vers un succès précieux dans la course à la deuxième place en Bundesliga.


Dayot Upamecano (5) a marqué avec le RB Leipzig. (Presse-Sports)

Lui est plus vieux et c'est un habitué de nos tops. En grande forme ces dernières semaines, Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), élu joueur du mois de janvier en Liga, a marqué le seul but du match - son huitième de la saison - après 40 secondes de jeu à Malaga (1-0), profitant d'un tir contré pour récupérer le ballon dans la surface et ajuster le gardien de son mauvais pied, le droit. L'international français a aussi beaucoup défendu. «Je me sens bien physiquement et j'espère pouvoir continuer comme ça.»

Et aussi : André-Pierre Gignac (Tigres) et Jérémy Ménez (Club America ) ont brillé dans le choc mexicain: les deux ont marqué ; Hugo Lloris (Tottenham) a été solide contre Arsenal (1-0) ; Raphaël Varane (Real Madrid) très tranchant dans ses interventions contre la Real Sociedad (5-2). Guillaume Hoarau (YB Berne) a inscrit un doublé contre Lausanne Sports (4-1). Teddy Chevalier (Courtrai) a fait encore mieux en Belgique, inscrivant un triplé contre Antwerp (4-0).

Les flops : Benzema et Lacazette, quand ça veut pas...

Muet depuis la fin du mois de novembre en Championnat, Karim Benzema n'a pas été à la fête samedi, malgré le carton du Real Madrid contre la Real Sociedad (5-2). KB9 a trouvé le poteau en début de match (8e) et raté une occasion toute faite en toute fin de match. Il s'est d'ailleurs fait siffler par les supporters et ce, malgré la tentative de Cristiano Ronaldo de les calmer avec des grands signes. Le jeu en une touche du Français reste précieux, mais il peine à retrouver son efficacité offensive (seulement deux buts en Liga)...

Autre buteur français en plein doute : Alexandre Lacazette. Auteur de neuf buts en Premier League cette saison, l'ancien Lyonnais a perdu sa place dans le onze d'Arsenal depuis l'arrivée de Pierre-Emerick Aubameyang. Resté sur le banc contre Everton (5-1), Lacazette a manqué deux occasions en or contre les rivaux de Tottenham : entré en jeu à 25 minutes de la fin du match, il a d'abord envoyé une reprise de volée dans les tribunes (90e+1) avant de manquer un duel face à Hugo Lloris (90e+3). Sans le viser directement, Arsène Wenger a fustigé la maladresse de ses attaquants après le match : «À ce niveau, il faut être fort mentalement pour convertir ses occasions.»
 

Alexandre Lacazette a raté deux grosses occasions contre Tottenham. (Reuters)

Il avait disparu de cette catégorie depuis plusieurs semaines... Everton a beau s'être relancé contre Crystal Palace (3-1) samedi, Eliaquim Mangala a vécu un après-midi cauchemardesque pour ses débuts à Goodison Park. Prêté par Manchester City, le défenseur français est encore apparu fébrile avant de se blesser à un genou et de céder sa place peu avant la mi-temps. Il a notamment mis son gardien en difficulté avec une relance hasardeuse interceptée par Christian Benteke, finalement sans conséquence.

Et aussi : Paul Pogba (Manchester United) a été transparent lors de la défaite (0-1) contre Newcastle ; Toujours à MU, Anthony Martial a raté trois occasions franches dont un face-à-face en première période ; Laurent Koscielny (Arsenal) a craqué sur le seul but du match, pris par Harry Kane ; Aymeric Laporte (Manchester City) n'a pas su arrêter Jamie Vardy, perdant son un contre un avec l'attaquant anglais pour le seul but de Leicester. Enfin, El Mundo a parlé d'un «retour désastreux» pour Ousmane Dembélé (Barça), qui «n'a rien réussi».


.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 19 Fév - 09:05:08 (2018)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Français de l'étranger : Giroud se lance, improbable Coquelin, Gameiro supersub
Publié le lundi 19 février 2018 à 09:00

Olivier Giroud, Francis Coquelin et Kevin Gameiro se sont montrés décisifs ce week-end avec Chelsea, le Valence CF et l'Atlético de Madrid.



Olivier Giroud a marqué avec Chelsea. (Reuters)


Les tops : Giroud se lance, improbable Coquelin, Gameiro supersub

Les mauvaises langues diront toujours qu'en face, ce n'était que Hull, formation du Championship. Mais quand même. Arrivé à Chelsea en manque de temps de jeu et de buts, Olivier Giroud a débloqué son compteur chez les Blues, vendredi, en 8e de finale de la Cup. Après avoir délivré deux passes décisives, l'attaquant a marqué en reprenant un centre d'Emerson, contribuant grandement à la large victoire de l'équipe d'Antonio Conte (4-0). L'opération Mondial pour l'ex-Gunner a vraiment débuté.

Lui aussi en manque de temps de jeu à Arsenal, Francis Coquelin a rejoint en janvier le Valence CF, et le club espagnol a pu dire un grand merci à son milieu défensif samedi. Alors que la formation de Marcelino était menée 1-0 à dix minutes de la fin, le Français s'est mué en héros improbable, en égalisant de la tête sur un corner de Parejo (81e), avant que ce dernier n'offre la victoire sur penalty (2-1, 85e). Il s'agit seulement du troisième but dans la carrière de Coquelin, qui n'avait plus trouvé la faille depuis le 28 novembre 2013.

Kevin Gameiro, lui, a décidé de rester à l'Atlético de Madrid, alors qu'il n'est plus l'un des premiers choix de Diego Simenone. Ce qui ne l'empêche pas de briller. Entré en jeu à la 59e minute de la rencontre contre l'Athletic Bilbao, lorsque le score était de 0-0, l'ancien Parisien a tout changé. Servi par Griezmann, il a débloqué le match d'une frappe croisée (1-0, 67e), avant de délivrer une passe décisive pour Diego Costa (2-0, 80e).

Les flops : Dembélé au second plan
Certes, Ousmane Dembélé, longtemps blessé avec le Barça, fait son retour petit à petit à la compétition. Mais on est en droit de s'interroger sur la place qui va être désormais réservée au Français, alors que le club catalan a mis la main sur la Liga sans lui. Sur le terrain difficile d'Eibar, le milieu offensif n'est même pas entré en jeu, restant les 90 minutes sur le banc des remplaçants, à l'instar de Lucas Digne. Les deux joueurs ne devraient, d'ailleurs, pas être titulaires lors du match de C1 sur la pelouse de Chelsea, mardi.
S. Bu.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Ignacio
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2012
Messages: 14 691
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 09:38:08 (2018)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018 Répondre en citant

Sur l'Equipe.

Français de l'étranger : les défenseurs Mamadou Sakho, Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté ont assuré
Publié le lundi 19 mars 2018 à 08:00

Mamadou Sakho (Crystal Palace), Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté (RB Leipzig) ont brillé lors de la victoire de leurs équipes, tandis qu'Etienne Capoue et Abdoulaye Doucouré (Watford) ont coulé face à Liverpool.


Mamadou Sakho a réalisé un gros match contre Huddersfiled. (L'Equipe)

Les Tops : les défenseurs centraux ont été solides

Mamadou Sakho était de retour dans la défense de Crystal Palace après une blessure musculaire. S'il n'a pas marqué et a commis une grosse erreur sans conséquence en début de match, le défenseur français a réalisé une prestation solide remarquée par les médias britanniques, lors de la victoire de son équipe à Huddersfield samedi (2-0). «Leur performance (Crystal Palace) a été bâtie sur le leadership du défenseur Mamadou Sakho à l'arrière, montrant ce qui a manqué à Palace quand il était absent», a écrit Shamoon Hafez de BBC Sports. Les coéquipiers de l'ancien Parisien ont renoué avec le succès après quatre défaites consécutives, lorsque Sakho était blessé.

Jordan Veretout a connu une journée contrastée avec la Fiorentina contre le Torino (victoire 2-1). En ratant un penalty, l'ancien Nantais a mal débuté sa rencontre mais il s'est rattrapé en inscrivant un but malin pour donner l'avantage aux siens. Il n'est pas retourné frapper le penalty de la gagne dans le temps additionnel, transformé par l'autre Français buteur de la rencontre, Cyril Théréau.

Un autre duo tricolore a été à l'honneur ce week-end. Âgés respectivement de 19 et 18 ans, Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté formaient la charnière centrale du RB Leipzig lors de la victoire des leurs face au Bayern Munich (2-1). Impressionnants de hargne et de sérieux, les jeunes défenseurs ont remporté de nombreux duels et empêché les attaquants munichois de se procurer des occasions sérieuses dans la surface. Le Bayern n'a cadré que deux frappes en 90 minutes, et les deux Français n'y sont pas étrangers.


Guillaume Hoarau a été de nouveau décisif avec les Young Boys de Berne. S'il a raté un penalty, il en a transformé un autre et a délivré une passe décisive lors de la victoire des siens contre le FC Zurich vendredi (4-1).

Les Flops : Watford a coulé, Capoue et Doucouré aussi Surclassé par Liverpool (5-0) et Mohamed Salah, auteur d'un quadruplé, Watford a coulé samedi, à l'instar de ses deux milieux français, Etienne Capoue et Abdoulaye Doucouré. Dépassés, les deux comparses ont subi durant tout le match et la presse britannique l'a remarqué. Le Hertfordshire Mercury a relevé que le premier n'a eu «aucune influence», lorsque le second «avait une bonne énergie, mais [a été] surclassé par Liverpool».

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:24:47 (2018)    Sujet du message: Les Français de l'étranger saison 2017/2018

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com