Vive le Losc   Forum Index

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Search - Memberlist - Profile - Log in to check your private messages - Log in - Register

Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2)
Goto page: 1, 2, 39, 10, 11  >
 
Post new topic   Reply to topic    Vive le Losc Forum Index -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Previous topic :: Next topic  

Qui se qualifiera en quart ?
Le Brésil
71%
 71%  [ 5 ]
Le Chili
28%
 28%  [ 2 ]
Total Votes : 7

Author Message
renelelillois
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 12 Dec 2010
Posts: 26,629
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Point(s): 208

PostPosted: Tue 24 Jun - 08:17:09 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Brésil-Chili

Last edited by renelelillois on Wed 25 Jun - 07:29:44 (2014); edited 1 time in total
Back to top
Skype
Publicité






PostPosted: Tue 24 Jun - 08:17:09 (2014)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
nicolasmag
Troll

Offline

Joined: 11 Dec 2010
Posts: 30,022
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

PostPosted: Tue 24 Jun - 17:40:59 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Belle affiche, allez le Chili (sur leur 3 matchs je les trouve meilleur)
Back to top
MSN
Daniel Riolo
Joueur International
Joueur International

Offline

Joined: 18 Dec 2010
Posts: 6,213
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 1

PostPosted: Tue 24 Jun - 20:10:48 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Malgré sa médiocrité le Brésil passera parce qu'il faut qu'ils passent et que si nécessaire on fera en sorte qu'ils passent.
_________________
Les cons gagnent toujours, ils sont trop.
Following members like this message:
HeyImKev (24/06/14)
Back to top
HeyImKev
Joueur de Ligue 1
Joueur de Ligue 1

Offline

Joined: 11 Dec 2010
Posts: 4,788
Localisation: Ici, ou la-bas.
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre
Point(s): 371

PostPosted: Tue 24 Jun - 20:11:22 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote


_________________
Dieu wrote:

Félicitations !


KAWAIIIIIII O_O
Back to top
Skype
Ignacio
Admin
Admin

Offline

Joined: 16 Feb 2012
Posts: 14,874
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

PostPosted: Fri 27 Jun - 19:38:46 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Sur l'Equipe.fr

Arbitrage : le Brésil répond au Chili



Les craintes exprimées par le Chili d'avoir affaire à un arbitrage favorable au Brésil lors du huitième de finale entre les deux équipes, samedi, sont «une insulte» aux Brésiliens, a affirmé vendredi la Fédération brésilienne. Les joueurs chiliens ont été interrogés à plusieurs reprises cette semaine sur la possible partialité de l'arbitre lors d'un match où le pays hôte pourrait être éliminé, et ont exprimé un certain scepticisme. «Nous ne reviendrons plus là-dessus, a déclaré un porte-parole de la Fédération brésilienne. Les Chiliens et la presse ont fait preuve d'immaturité à ce sujet. Ce type de pression est ridicule. Nous pensons qu'il s'agit d'un manque de respect pour le peuple brésilien. Le Brésil n'a pas besoin de l'arbitre pour gagner un match.»

Je trouve que les Chiliens, n'ont pas tort ( ),les arbitres ont été assez cléments avec les Brésiliens, il me semble.

.

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Back to top
Daniel Riolo
Joueur International
Joueur International

Offline

Joined: 18 Dec 2010
Posts: 6,213
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 1

PostPosted: Sat 28 Jun - 02:13:50 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Vous pouvez mettre votre maison sur le Brésil. C'est écrit qu'ils ne peuvent pas perdre si tôt chez eux. Les brésiliens joueront à 13 contre 11, avec le public et l'arbitre.
_________________
Les cons gagnent toujours, ils sont trop.
Back to top
Ignacio
Admin
Admin

Offline

Joined: 16 Feb 2012
Posts: 14,874
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:30:15 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Sur l'Equipe.fr

Bravo, Medel, Sanchez, les piliers de la Roja pendant la Coupe du monde
Si le Brésil du football est en adoration devant Neymar, le Chili soutient la comparaison avec trois joueurs avant les huitièmes de finale (18h00) : Claudio Bravo, Gary Medel et Alexis Sanchez.



Claudio Bravo a réalisé des prouesses dans le but chilien depuis le début du Mondial. (Reuters)



Claudio Bravo, le mur

Le FC Barcelone vient de dépenser 12 millions d’euros pour recruter le gardien de but de la Real Sociedad. A 31 ans, Claudio Bravo réalise un Mondial de haut niveau. Auteur de trois arrêts contre l’Australie pour le premier match des Chiliens au Brésil (3-1), il a réalisé un festival contre l’Espagne lors du deuxième match (2-0), arrêtant six tentatives ibériques, notamment celles de Xabi Alonso (15e), Cazorla (80e) et Iniesta (84e). Il a été moins décisif contre les Pays-Bas (0-2), en n’effectuant que deux arrêts, mais le Chili était déjà qualifié pour les huitièmes de finale. Il sera opposé samedi à son futur partenaire Neymar Jr, un adversaire qui lui a mis un but en Championnat la saison dernière en deux confrontations.

Gary Medel, le roc




Gary Medel en défense centrale, c’est une des trouvailles de Jorge Sampaoli. Habituel milieu de terrain à Cardiff City, l’international chilien est du genre rugueux et dur sur l’homme. Au Brésil, il a reculé d’un cran pour être le patron de la défense chilienne. Medel a joué très proprement lors de la phase de poules, ne commettant que trois fautes, contre six subies. Il a réussi 75% de ses tacles et a réalisé six interceptions. Petit bémol : il a été en difficulté lors du premier match dans les airs face à Tim Cahill. Il a toutefois remporté plus de la moitié de ses duels aériens (55%). Pas mal pour un joueur qui ne mesure qu’un mètre soixante-douze. Autre bémol : il est très incertain pour cette rencontre à cause d'une blessure.

Alexis Sanchez, l'artiste



Le Chili possède avec Alexis Sanchez un attaquant de classe mondiale. Alors qu’Arturo Vidal peine à se remettre de son opération au genou début mai, l’attaquant du Barça réalise un début de Mondial de feu. Il a livré un véritable récital contre l’Australie (un but, une passe décisive) et son activité incessante contre l’Espagne a créé des brèches dans la défense, dans lesquelles ses partenaires se sont engouffrés. Le Chilien est sur la lancée de son excellente saison avec Barcelone, au cours de laquelle il a inscrit 19 buts, un record pour lui. S’il n’a pas trouvé la faille contre les Pays-Bas, se procurant toutefois deux occasions, David Luiz et Thiago Silva devront se méfier de son activité s’ils veulent éviter une désillusion à l’espagnole.


. En avant Chili. N'oubliez pas qu'Ignacio Prieto est un de vos prédécesseur.


Fernandinho, le Brésil compte sur lui
Alors que le Brésil manquait d'équilibre depuis le début du Mondial, l'entrée de Fernandinho contre le Cameroun a transformé la Seleção. Le milieu de Manchester City a certainement gagné sa place de titulaire. A confirmer contre le Chili samedi (18h00).



Fernandinho a changé le visage du Brésil contre le Cameroun lundi. (Reuters)


Le Brésil a le regard fixé sur Fernandinho depuis son entrée en jeu (46e) contre le Cameroun lundi (4-1). Et espère le revoir sur le terrain contre le Chili samedi (18h00) en huitièmes de finale. Avec lui, le ballon a beaucoup mieux circulé au milieu, la Seleção a semblé moins vulnérable et, surtout, moins dépendante de Neymar. Seulement trois minutes après son apparition sur la pelouse, Fernandinho s'est signalé en récupérant le ballon pour décaler David Luiz, auteur du centre décisif à destination de Fred. Le milieu a terminé sa soirée en inscrivant le quatrième et dernier but. «Il a été très bon à la récupération, a été très adroit dans ses passes et a inscrit un joli but. Il a pris position par rapport à Paulinho, toujours invisible». L'hommage est signé Tostão, le champion du monde 1970 et membre de la Dream Team du foot, dans le Fohla de Sao Paulo.

Fernadinho > Paulinho
«Fernandinho a bien joué lorsqu'il est entré», a déclaré, plus mesuré, Luis Felipe Scolari, le sélectionneur brésilien. Un sélectionneur fidèle aux joueurs qui ont remporté la Coupe des confédérations l'année dernière et, donc à Paulinho. Le milieu de Tottenham, titulaire lors des trois rencontre du groupe A, n'a pourtant pas apporté toutes les garanties techniques et les défenseurs ont préféré sauter le milieu pour chercher directement Neymar dans la profondeur. Plus disponible, Fernandinho leur a servi de relais. Les stats parlent : il a réussi 96% de ses passes, 100% de ses tacles et a gagné 100% de ses duels aériens.

Fermer l'"avenue Dani Alves"
Une prestation qui devrait lui assurer une place de titulaire contre les Chiliens. Scolari pourrait procéder à d'autres changements, avec Ramires à la place de Hulk et Maicon au poste d'arrière-droit pour fermer à la circulation ''l'avenue Dani Alvès''... Car le Brésil ne peut pas se permettre de laisser autant d'espaces pour la suite du tournoi. «Lorsque vous vous ratez dans un match de poules, vous avez toujours la possibilité de vous reprendre. Mais quand arrive la phase à élimination directe, vous ne pouvez pas concéder autant d'occasions. Nous ne pourrons plus commettre d'erreurs. Nous devons changer ça pour la suite du tournoi.» Si Fernandinho et ses compatriotes veulent éviter une désillusion contre le Chili qui pourrait plonger le pays dans le chaos, ils savent ce qu’ils ont à faire.

Alexis DANJON




Et si le Brésil perdait...
Personne ou presque n'ose l'imaginer mais une défaite du Brésil contre le Chili, ce samedi (18h00) en huitièmes de finale de la Coupe du monde, est évidemment possible. Ce serait un drame. Que se passerait-il alors ? Voici un scénario fiction.



Le Brésil éliminé ? Neymar ne veut pas y croire. (L'Equipe)


Samedi, 19h47, l’impensable vient d’arriver à Belo Horizonte. L’impensable ressemble à la fin du monde pour le Brésil et son équipe nationale. Sur la pelouse de l’Estadio Mineirão, la Seleçao est à terre, dévastée par une équipe du Chili conquérante (1-3) et qualifiée pour les quarts de finale. Le sélectionneur Luiz Felipe Scolari est hagard, le regard dans le vide. Il ne comprend pas pourquoi sa sélection n’a pas su relever ce défi. Ses joueurs sont sonnés, abattus. Neymar, symbole de tout un peuple, a le nez dans le gazon. Fred vient le relever tant bien que mal. Ses yeux sont rougis, mouillés et exorbités. C’est la fin aussi pour des fans tristes et consternés par cette déchéance, quelque peu inattendue.

Le bus brésilien caillassé

Pendant que les journalistes déversent leurs flots de critiques sur Scolari and Co, les tribunes peinent à se vider. Les supporters n’y croient pas. Le temps semble être arrêté. Le cauchemar a pourtant bien eu lieu. En 1950, certains ont si mal vécu la défaite en finale contre l’Uruguay (1-2) qu’ils se sont donné la mort. Pour l’instant, rien de tel. Enfin, pour l’instant. A l’extérieur, la gronde s’organise. Des fumigènes et pétards en tout genre éclatent aux alentours de l’enceinte, encerclée par une foule furieuse. La soirée ne fait que commencer. La conférence de presse de Scolari dure plus d’une heure. Le bus brésilien est caillassé, des vitres sont brisées... Une nuit en enfer.

Le pays est au bord du chaos
La suite de la compétition est perturbée par ce drame national. L’ambiance est définitivement plombée. Scolari doit être auditionné par sa fédération pour un limogeage attendu, mais il est introuvable. A-t-il quitté le pays en douce ? Les rumeurs les plus folles circulent. A la Une des journaux, les grèves et les mouvements sociaux reprennent de plus belle. Le pays est au bord du chaos à tel point que la présidente Dilma Roussef est poussée à la démission. Blatter, lui, se fait tout petit. Le Mondial n’intéresse plus que les touristes, qui ne se sentent d’ailleurs plus en sécurité. L’atmosphère est nauséabonde. Le 13 juillet à Rio, la finale ne masque pas l’immense malaise. Le Costa Rica, qui a créé la sensation en sortant l’Argentine en demies, défie l’Allemagne dans l’indifférence générale. Thomas Müller finit le tournoi comme il l’a commencé, avec un triplé (3-0)... Les Brésiliens qui avaient un billet n'ont même pas fait le déplacement. Un Mondial à oublier d’urgence.



Ils m'ont vraiment pas impressionné. Une bonne équipe, mais sans plus, jusque maintenant
.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Following members like this message:
Thierry Roland (28/06/14)
Back to top
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,002
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:39:10 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Moi je serai à fond pour le Brésil, pour plusieurs raisons :
- Je m'en contrebalance du Chili depuis le départ de Tapias. Ca n'a jamais été une grande nation du mondial, et je n'ai aucune affinité avec le Chili (quoique ce fut chaud avec une chilienne mais c'est une autre histoire ).
- Equipe qui a brillé, qui a bien fait son job. Mais complétement surcôtée, elle est loin d'(avoir donner la leçon à l'Espagne, le résultat est trompeur. Devant une équipe en réussite comme les Pays-bas, on a vu leurs limites.
- Les Chiliens se voient champions du Monde dès leur second match de poule, en insistant avec une lourdeur inouïe. Je déteste ça.
- Si il y a bien un peuple qui mérite que son équipe aille loin, c'est celui du Brésil.
- La Coupe du Monde = le Brésil ; il fait également parti de l'histoire de l'équipe de France, plus qu'aucune autre sélection (plus encore que l'Allemagne). Un quart contre l'Allemagne, une demi contre le Brésil, et pourquoi par une finale contre l'Argentine de Messi ou les Pays-Bas ; ça serait l'un des plus beaux parcours de toute l'histoire de la coupe du Monde.

Fabrice le Brésil n'a plus perdu une quarantaine de match à domicile à la suite, tu penses qu'ils ont vraiment besoin de l'arbitrage ?
Back to top
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,002
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:40:34 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

René, désolé, mais le topics deviennent difficilement lisible avec la longueur de la bannière. Il n'y a que moi que ça gène ?
Back to top
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,002
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:42:51 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Les choses sérieuses commencent

Après un premier tour maîtrisé, le Brésil attaque la deuxième phase de sa Coupe du Monde par un huitième de finale contre le Chili. Devant son public, la Seleçao part favorite. D'autant que les statistiques sont largement en faveur de Neymar et Cie.



Sept buts marqués, deux encaissés, deux victoires et un nul pour terminer premier du groupe A, le Brésil a tranquillement passé l’écueil du premier tour de son Mondial. Si dans les faits, la Seleçao n’a pas impressionné, elle est bien là au rendez-vous et se retrouve désormais à quatre matchs du titre suprême. Programmée pour remporter ce tournoi sur ses terres, la sélection de Luiz Felipe Scolari doit passer un premier obstacle samedi en huitièmes de finale : le Chili. Et la partie s’annonce compliquée face à une Roja qui a surpris tout son monde au premier tour en éliminant notamment l’Espagne, championne du monde en titre. Le Brésil sait donc à quoi s’en tenir. « J’avais déjà parlé du Chili, il y a de cela un an et à l’époque on m’avait ridiculisé suite à mes propos, a confié Luiz Felipe Scolari en conférence de presse. Je connais très bien le travail de Jorge Sampaoli et sa façon de jouer. » Les observateurs le connaissaient un peu moins. Ils savent désormais qu’il faudra suivre de près cette équipe pleine de talents individuels (Vargas, Sanchez, Medel, Vidal, etc…) mais dotée d’un sens collectif hors du commun.
Le Brésil avait déjà éliminé le Chili en 2010
Il faudra donc un Brésil bien plus tranchant que lors du premier tour. On s’en souvient, la Croatie avait malmené la Seleçao lors du match d’ouverture et le Mexique avait tenu la dragée haute à Neymar et consorts. Seul un Cameroun démobilisé avait donné le bâton pour se faire battre. Ce ne sera assurément pas le cas du Chili. Mais le Brésil connaît bien son voisin sud-américain et sait comment faire pour le battre. Les duels et les confrontations en pagaille ont très souvent tourné en faveur de la sélection brésilienne (48 victoires, 13 nuls et seulement 7 défaites). Il y a quatre ans, au même stade de la compétition, le Brésil avait largement dominé le Chili (3-0) en Afrique du Sud. Et les chiffres continuent de tourner en faveur des Brésiliens. Cela fait 40 matchs que le Brésil n’a pas perdu sur son sol. Son dernier revers ? Face au Paraguay en août 2002 en match amical. Et comme le Chili s’arrête souvent en huitième (1998 et 2010), tous les voyants sont au vert pour la Seleçao.
Neymar, 35 buts en 52 sélections
D’autant qu’au Brésil, un joueur semble pouvoir changer le cours d’une rencontre à tout moment. Depuis le début du tournoi, Neymar est en feu. L’attaquant star de la Seleçao a déjà inscrit quatre buts en trois matchs et compte 35 buts en 52 sélections dont huit lors des six dernières. En pleine bourre, le Barcelonais semble pouvoir, à l’image de Lionel Messi pour l’Argentine, faire gagner un match à lui tout seul. C’est d’ailleurs ce que l’on reproche souvent à ce Brésil version Luiz Felipe Scolari. Ne compter que sur les exploits individuels. Car on l’a bien vu à maintes reprises, cette équipe peine à enthousiasmer les foules. Son jeu est stéréotypé, un comble pour une formation réputée pour sa créativité et son imprévisibilité. Il faut s’y faire, cette Seleçao est à l’image de son sélectionneur, plus pragmatique que fantastique. Rien ne dit que cela l’empêchera d’être au rendez-vous le 13 juillet prochain au Maracana. Ce jour-là, le peuple brésilien sera derrière son équipe. Qu’importe son niveau de jeu et le spectacle proposé. L’important est ailleurs…
Back to top
Tobby
Joueur International
Joueur International

Offline

Joined: 11 Dec 2010
Posts: 7,534
Masculin
Point(s): 22

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:44:42 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Quel match que ça va être.
Ce n'est plus du tout la même compétition, on entre maintenant dans la période charnière, aucune erreur est possible
Et je pense que la pression des supporteurs brésiliens va plus desservir le Bresil que les avantager
Back to top
MSN
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,002
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:45:12 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Brésil - Chili : Les compos probables Pour la douzième fois consécutive de son histoire, le Brésil a franchi le premier tour en Coupe du Monde. De son côté, le Chili n'en est qu'à sa quatrième apparition à ce stade de la compétition. Ce sera la 69eme confrontation entre les deux pays.
 2218  3  0 Google +0  0


Pariez sur le foot - bwin vous offre 100€
Rédigé par Rédaction Football365

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé




Découvrez les offres P&G Découvrez les bons plans proposés par Procter & Gamble enviedeplus.com



Brésil - Chili 

CM 2014 / 8emes de finale - Samedi 28 juin à 18h00
Arbitre : M.Webb (ANG)
Estádio Mineirão – Belo Horizonte (58 170 places)
Pour ce 69eme Brésil - Chili de l’histoire, le pays hôte partira favori. Comme ce fut le cas en 2010 où les deux pays s’étaient déjà retrouvés… au stade des huitièmes de finale. A l’époque, la Seleçao s’était largement imposée 3-0. La formation brésilienne n’a d’ailleurs jamais perdu sur son sol face à la Roja, gagnant à 20 reprises sur 26. Pour sa part, le Chili accède au deuxième tour de la Coupe du Monde pour la quatrième fois de son histoire. Et la mission s’annonce rude pour le tombeur de l’Espagne en phase de poules. Car en face, le Brésil n’a perdu que deux fois face à un pays sud-américain en douze confrontations lors d'un Mondial. La dernière défaite remontant à 1990 contre l’Argentine, en Italie.
Les équipes probables
Brésil : Julio César - Dani Alves, Thiago Silva (cap), David Luiz (ou Dante), Marcelo - Fernandinho, Luiz Gustavo - Hulk, Oscar, Neymar - Fred
Chili : Bravo (cap) - Isla, F.Silva, Medel, Jara, Mena - Aranguiz, Diaz, Vidal - A.Sanchez, E.Vargas
Ils ont dit
Luiz Gustavo (Brésil) : « On a déjà joué contre eux. Ils ont de grands joueurs, mais on donnera le maximum. (...) Ils ont une équipe avec des joueurs qui jouent dans de grands clubs. »
Jorge Sampaoli (Chili) : « Je suis très satisfait de l'intensité et du dévouement de mes joueurs. Ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont fait jusqu'ici puisque nous sommes en huitièmes de finale. »
Calendrier et résultats | Le classement des buteurs | La Tweet Map du Mondial
Les stats à retenir (avec OPTA)
  • C’est la 12eme fois d’affilée que le Brésil passe le 1er tour de la Coupe du Monde. Il faut remonter à 1966 pour voir la Seleção échouer dès la 1ere ronde.
  • Le Brésil a gagné ses 5 derniers 8emes de finale de Coupe du Monde, inscrivant 13 buts et n’en encaissant qu’un seul. Il faut remonter à l’édition 1990 pour voir la Seleçao quitter le tournoi aussi tôt (défaite 0-1 contre l’Argentine).
  • C’est la 4eme fois de son histoire que le Chili passe le 1er tour de la Coupe du Monde (1962, 1998, 2010 et 2014). Il n’est jamais allé plus loin que les 8e de finale lors de ses 2 dernières participations (1998 et 2010).
  • Ce sera la 69eme confrontation entre le Brésil et le Chili. Bilan: 48 victoires, 13 nuls et seulement 7 défaites pour la Seleçao.
  • Le Brésil n’a d’ailleurs jamais perdu sur son sol face au Chili en 26 confrontations: 20 victoires, 6 nuls.
  • Le Brésil et le Chili se retrouvent pour la 2eme fois consécutive au stade des 8emes de finale en Coupe du Monde. En 2010, les Auriverde l’avaient emporté 3-0.
  • Ce sera la 4eme confrontation entre les deux pays en Coupe du Monde, les 3 précédentes ayant été remportées par le Brésil (11 buts marqués, 3 encaissés).
  • Le Brésil est invaincu sur son sol depuis 40 matchs, son dernier revers sur ses terres datant d’août 2002 face au Paraguay (0-1 en match amical).
  • Le Brésil n’a perdu que 2 de ses 12 confrontations face à des nations sud-américaines en Coupe du Monde (9 succès, 1 nul): lors du match final à domicile contre l’Uruguay (1-2) en 1950 et en 8emes contre l’Argentine (0-1) en Italie en 1990.
  • Le Chili a perdu ses 4 confrontations face à des nations sud-américaines en Coupe du Monde (4 buts marqués, 14 encaissés), contre l’Argentine en 1930 et le Brésil en 1962, 1998 et 2010.
  • 2 des 3 plus larges défaites du Chili en Coupe du Monde ont eu lieu face au Brésil (1-4 en 1998 et 0-3 en 2010), l’autre intervenant contre l’Allemagne (1-4 en 1982).
  • Julio Cesar, Maicon, Daniel Alves & Ramires (1 passe décisive) sont les seuls Brésiliens rescapés du Brésil-Chili en 8emes de finale du Mondial 2010.
  • S’il joue, Thiago Silva fêtera sa 50eme sélection avec le Brésil. Sa 1ere sélection remonte au 12 octobre 2008 face au Venezuela (4-0).
  • Neymar compte 35 buts en 52 sélections, dont 8 lors des 6 dernières.
  • Neymar compte 4 buts en 3 matchs de Coupe du Monde. En comparaison, le Brésilien Ronaldo, co-meilleur buteur dans l’histoire de la Coupe du Monde, n’avait inscrit qu’un seul but lors de ses 3 premiers matches.
  • Fred a marqué 2 buts en 4 matchs de Coupe du Monde (contre l’Australie en 2006 et le Cameroun). Il a inscrit seulement le 3eme but de la tête du Brésil lors des 4 dernières éditions (après Ronaldo en 2006 et Juan en 2010).
  • S’il joue, ce sera la 50eme sélection de Thiago Silva avec le Brésil.
  • Edu Vargas a marqué lors des 2 dernières confrontations entre le Chili et le Brésil (2 buts).


- See more at: http://www.football365.fr/coupe-du-monde-2014/tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur…
Back to top
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,002
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:48:13 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Tobby wrote:

Quel match que ça va être.
Ce n'est plus du tout la même compétition, on entre maintenant dans la période charnière, aucune erreur est possible
Et je pense que la pression des supporteurs brésiliens va plus desservir le Bresil que les avantager

Voilà ce que je voulais justement ajouter.

Les grosses équipes qui ont faire des matchs de poules médiocres peuvent monter en puissance d'un coup dans cette seconde partie de la compétition.
Inversement, les équipes plus modestes peuvent moins flamboyantes dans un match à élimination directe et face à de telles équipes. Les Etats-Unis et le Mexique sont coutumiers du fait.
Back to top
Ignacio
Admin
Admin

Offline

Joined: 16 Feb 2012
Posts: 14,874
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

PostPosted: Sat 28 Jun - 11:52:30 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

ケンシロウ wrote:

Les choses sérieuses commencent

Après un premier tour maîtrisé, le Brésil attaque la deuxième phase de sa Coupe du Monde par un huitième de finale contre le Chili. Devant son public, la Seleçao part favorite. D'autant que les statistiques sont largement en faveur de Neymar et Cie.



Sept buts marqués, deux encaissés, deux victoires et un nul pour terminer premier du groupe A, le Brésil a tranquillement passé l’écueil du premier tour de son Mondial. Si dans les faits, la Seleçao n’a pas impressionné, elle est bien là au rendez-vous et se retrouve désormais à quatre matchs du titre suprême. Programmée pour remporter ce tournoi sur ses terres, la sélection de Luiz Felipe Scolari doit passer un premier obstacle samedi en huitièmes de finale : le Chili. Et la partie s’annonce compliquée face à une Roja qui a surpris tout son monde au premier tour en éliminant notamment l’Espagne, championne du monde en titre. Le Brésil sait donc à quoi s’en tenir. « J’avais déjà parlé du Chili, il y a de cela un an et à l’époque on m’avait ridiculisé suite à mes propos, a confié Luiz Felipe Scolari en conférence de presse. Je connais très bien le travail de Jorge Sampaoli et sa façon de jouer. » Les observateurs le connaissaient un peu moins. Ils savent désormais qu’il faudra suivre de près cette équipe pleine de talents individuels (Vargas, Sanchez, Medel, Vidal, etc…) mais dotée d’un sens collectif hors du commun.
Le Brésil avait déjà éliminé le Chili en 2010
Il faudra donc un Brésil bien plus tranchant que lors du premier tour. On s’en souvient, la Croatie avait malmené la Seleçao lors du match d’ouverture et le Mexique avait tenu la dragée haute à Neymar et consorts. Seul un Cameroun démobilisé avait donné le bâton pour se faire battre. Ce ne sera assurément pas le cas du Chili. Mais le Brésil connaît bien son voisin sud-américain et sait comment faire pour le battre. Les duels et les confrontations en pagaille ont très souvent tourné en faveur de la sélection brésilienne (48 victoires, 13 nuls et seulement 7 défaites). Il y a quatre ans, au même stade de la compétition, le Brésil avait largement dominé le Chili (3-0) en Afrique du Sud. Et les chiffres continuent de tourner en faveur des Brésiliens. Cela fait 40 matchs que le Brésil n’a pas perdu sur son sol. Son dernier revers ? Face au Paraguay en août 2002 en match amical. Et comme le Chili s’arrête souvent en huitième (1998 et 2010), tous les voyants sont au vert pour la Seleçao.
Neymar, 35 buts en 52 sélections
D’autant qu’au Brésil, un joueur semble pouvoir changer le cours d’une rencontre à tout moment. Depuis le début du tournoi, Neymar est en feu. L’attaquant star de la Seleçao a déjà inscrit quatre buts en trois matchs et compte 35 buts en 52 sélections dont huit lors des six dernières. En pleine bourre, le Barcelonais semble pouvoir, à l’image de Lionel Messi pour l’Argentine, faire gagner un match à lui tout seul. C’est d’ailleurs ce que l’on reproche souvent à ce Brésil version Luiz Felipe Scolari. Ne compter que sur les exploits individuels. Car on l’a bien vu à maintes reprises, cette équipe peine à enthousiasmer les foules. Son jeu est stéréotypé, un comble pour une formation réputée pour sa créativité et son imprévisibilité. Il faut s’y faire, cette Seleçao est à l’image de son sélectionneur, plus pragmatique que fantastique. Rien ne dit que cela l’empêchera d’être au rendez-vous le 13 juillet prochain au Maracana. Ce jour-là, le peuple brésilien sera derrière son équipe. Qu’importe son niveau de jeu et le spectacle proposé. L’important est ailleurs…


C'est bien se que je reproche au Brésil. Ils basent tout sur Neymar, le seul capable de faire "l'exploit" qui les qualifiera. Sinon, ils n'ont pas un jeu très beau à voir, il faut le reconnaitre. Du moins jusque maintenant, ils me feront peut être changer d'avis.

Ils ont tout à fait les moyens de se retrouver en finale et même de la gagner, mais ce sera un petit Brésil. On a connu nettement mieux.

.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Back to top
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,002
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Sat 28 Jun - 12:00:33 (2014)    Post subject: Brésil 2014 - Huitième de finale : Brésil-Chili : 1-1 (tirs au but 3-2) Reply with quote

Ne pas oublie que le Brésil 94 n'était guère plus brillant, et que la plupart des joueurs jouent à l'Européenne maintenant.

D'ailleurs, j'ai appris que tous les championnats américains s'était achevés en décembre !! J'espère que c'est une grosse blague, parce que sinon l'équité serait proche de zéro ! Et que l'on ne me parle plus de la grinta, avec 6 mois de vacances ...

Non mais ça doit être un troll.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Vive le Losc Forum Index -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot All times are GMT + 2 Hours
Goto page: 1, 2, 39, 10, 11  >
Page 1 of 11

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Usergroups

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group