Vive le Losc   Index du Forum

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Rechercher - Membres - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion - S’enregistrer

NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 09:00:27 (2011)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière" Répondre en citant

Les Sang et Or ont fait 1-1 ce dimanche à Auxerre. Les Sang et Or ont fait 1-1 ce dimanche à Auxerre.

Auxerre et Lens se sont séparés sur un score de parité (1-1) dimanche au stade Abbé-Deschamps. Un nul qui n'arrange en rien les affaires des Lensois dans leur opération maintien. Quant aux Lillois, qui ont fait match nul à Lorient, ils n'ont plus que deux points d'avance sur l'OM. Lille, leader sous pression...

Lille. Secoué mais ultra-réaliste, Lille a concédé un nul presque inespéré dimanche à Lorient (1-1) grâce à un Landreau des grands soirs, et se trouve désormais sous la menace directe de Marseille qui disputera mercredi son match en retard de la 32e journée de Ligue 1. Toujours leader avec 60 pts, le Losc ne compte plus que deux points d'avance sur l'OM, qui reçoit Nice mercredi après avoir remporté la Coupe de la Ligue samedi. Les Nordistes pourraient bien perdre le fauteuil qu'ils occupent depuis la 16e journée et... le match aller contre Lorient (6-3). Après deux rencontres au ralenti - défaite à Monaco et nul contre Bordeaux -, les Lillois espéraient s'appuyer sur leur qualification en finale de la Coupe de France (2-0 à Nice mardi) pour rebondir en championnat.Mais c'était compter sans l'enthousiasme de Lorient, auteur d'une prestation sensationnelle et qui aurait sans doute mérité la victoire. Bien sûr, le but de Debuchy juste avant la mi-temps vaut de l'or (1-0, 43). Sa reprise acrobatique dans un angle impossible a calmé au meilleur moment les ardeurs lorientaises. Mais l'homme du match côté lillois est sans aucun doute Mickaël Landreau, auteur d'un nombre impressionnant de parades décisives.
Sans lui, Lille aurait immanquablement coulé au Moustoir face aux coups de boutoirs répétés de Merlus très inspirés. Le portier international a successivement écoeuré Romao (12), Mvuemba (16), Amalfitano (36) ou Gameiro (41, 60). Il s'est ainsi bien rattrapé d'une sortie hésitante face à Gameiro (12) qui aurait changé la face du match s'il n'avait été sauvé par son poteau... Lille a pourtant débuté le match tambour-battant. Imprimant un rythme de folie à la rencontre, le Losc a étouffé Lorient lors des dix premières minutes, sans parvenir à tromper la vigilance d'Audard, décisif contre Sow (5).
Mais en cette fin de semaine à trois matches, les batteries lilloises sont un peu à plat. Et le poteau de Gameiro est venu signifier le changement de physionomie de la rencontre. Quatre-vingt minutes durant, ce sont les joueurs de Christian Gourcuff qui ont imprimé leur vision du jeu et leur sens du collectif, malgré le hold-up superbe de Debuchy (1-0, 43). Dès lors, l'égalisation de Gameiro (1-1, 68), son 18e but de la saison, d'une volée du gauche est intervenue comme une évidence. Bousculés, les Dogues ne pouvaient pas espérer mieux, malgré un poteau signé Hazard (85) sur un coup-franc joué avec malice.
Les joueurs de Rudi Garcia auront au moins affiché une solidarité sans faille qui leur permet d'arracher un point précieux, même s'ils pourraient avoir perdu Sow et Gervinho pour quelques temps, sortis avant la fin du match sur blessures. Lorient, lui, en est désormais à neuf matches sans défaite. 7e avec 44 pts, seulement devancé à la différence de buts par Bordeaux, les Merlus peuvent plus que jamais espérer décrocher la 6e place, sans doute synonyme d'Europe en fin de saison.

Lens. L'AJA, perd un rang au classement (16e) avec 38 points, deux d'avance sur la zone rouge, alors que pour les Lensois, toujours collés au 19e rang (30 pts) et qui accusaient un retard de six longueurs sur Monaco, premier non relégable avant le coup d'envoi, la situation s'est aggravée. Ils ont désormais huit points à reprendre sur Nancy, nouveau 17e. Les Auxerrois ont pourtant ouvert la marque par le jeune défenseur Willy Boly, qui reprenait de la tête dès la 6e minute un ballon donné en profondeur par le Polonais Dariusz Dudka à la suite d'un coup franc joué par ce dernier et mal renvoyé par la défense nordiste. Ce but, qui permettait à l'AJA de mener à la mi-temps et même de se hisser au 11e rang avec 40 points virtuels, sonnait alors comme un symbole pour l'AJ Auxerre, longtemps réputée pour l'efficacité de son centre de formation, moins productif ces dernières années. Privé de huit titulaires dimanche, l'entraîneur Jean Fernandez a, comme lors de ces dernières semaines, puisé dans les forces vives du club. Auxerre, qui avait adopté d'entrée une attitude très attentiste, a pourtant ouvert la marque sur l'une de ses toutes premières incursions dans le camp du Racing qui avait au contraire entamé la rencontre avec un état d'esprit positif et offensif. Hélas pour les Lensois qui ont largement dominé, ils ont une nouvelle fois fait preuve d'un manque de réalisme offensif symbolisé par la maladresse d'Issam Jemaa et par le tir lointain décoché par le capitaine Adil Hermach et heurtant la barre transversale (85).
Ce n'était que justice de voir Sébastien Roudet égaliser peu après la mi-temps en reprenant un centre en retrait adressé de la gauche par Henri Bedimo (1-1, 49).
Au rayon des occasions, Jemaa, notamment, manquait le cadre sur une reprise de la tête à la réception d'un centre de la gauche de Kanga Akalé (9) avant que le gardien Olivier Sorin ne repousse un tir du Tunisien (15). Il ratait encore le cadre, toujours de la tête, après un centre délivré de la droite par Yohan Demont (36). Sorin sortait bien devant Eduardo, alerté par Adil Hermach (24) alors qu'Akalé ratait le cadre, toujours de la tête après un centre adressé de la gauche par Bedimo (42). Le gardien auxerrois bloquait difficilement un tir de Touafilou Maoulida (75) et détournait une nouvelle tentative de Jemaa (83). Auxerre était menaçant seulement sur un coup franc de Valter Birsa (53), un tir d'Alain Traoré (65) ou encore sur une reprise de la tête de Frédéric Sammaritano repoussée par Runje après un centre de Jelen (77).
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Avr - 09:00:27 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 09:00:44 (2011)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière" Répondre en citant

À Lorient, le synthétique fait partie du décor. Et c'est peu de le dire. Les Merlus ont une complète maîtrise de leur pelouse, où les transmissions de balles sont parfois si rapides qu'elles rappellent le jeu développé en futsal. Pas étonnant qu'ils y soient invaincus depuis la 6e journée et une défaite face à Cæn (0-1), à une période où les réglages étaient encore de mise. Les Lillois, eux, n'ont pas eu le temps de prendre leurs marques. Outre l'entraînement programmé à La Chapelle d'Armentières, où la surface n'est d'ailleurs pas identique à celle du Moustoir, il a fallu se lancer sans réfléchir. Et le seul à s'être rapidement senti comme un poisson dans l'eau sur la cote bretonne n'était autre que Mickaël Landreau.
Après une première occasion de Sow, bien servi par Gervinho (5e), et un début de match bien géré par les Nordistes, le gardien lillois a été sollicité de manière intensive; gêné par la trajectoire du premier ballon dangereux, il a hésité et laissé filer Gameiro, parti dans le dos de la défense.


Le but grand ouvert n'a toutefois pas souri à l'attaquant lorientais puisque le ballon est allé mourir sur la base du poteau droit (12e). Dans la foulée, Landreau a eu affaire à Romao (13e), Mvuemba (16e), Diarra (27e) puis Amalfitano (36e) et a dû sortir la panoplie complète du gardien de but. Au sol ou dans les airs, il a affiché l'étendue de son talent et maintenu son équipe à flot alors qu'elle semblait dominée et couler à pic. À tel point que Debuchy (24e) et Chedjou, sur sa ligne (27e), ont aussi dû jouer les sauveteurs.
Hazard sur le poteau Dans ce contexte, la reprise du bout du bout du pied Debuchy, sur un service de Sow, dans un angle quasi impossible mais sur laquelle Audard n'a rien pu faire, a fait mal aux Lorientais (1-0, 42e). En sport, on appelle ça le hold-up parfait ou comment une équipe dominée réussit l'exploit de mener au score à la pause. Le scénario n'était cependant pas du tout du goût de Christian Gourcuff, qui voyait en plus Landreau reprendre ses habitudes au retour des vestiaires. L'entraîneur breton changeait alors d'option à la reprise et faisait entrer Le Lan (64e) afin que Morel prenne en charge l'animation du couloir gauche. Bingo, cinq minutes plus tard, Amalfitano sautait plus haut que tout le monde et trouvait le pied de Gameiro. Ce dernier, dans le dos de Rami, le prenait de vitesse et plaçait une de ses reprises dont il a le secret. Cette fois, Landreau ne pouvait absolument rien faire (1-1, 69 e).
Pour le LOSC, qui venait en plus de perdre Sow sur un claquage (« J'espère que ce ne sera pas trop grave parce qu'on a déjà perdu Flo Balmont » , a soufflé Rudi Garcia après la rencontre), le coup était dur. Mais les Merlus, qui avaient dépensé beaucoup d'énergie pour en arriver là, ont ensuite commencé à baisser le pied. Rudi Garcia en a profité pour pousser ses hommes à donner un dernier coup de collier, malgré le match disputé mardi à Nice en coupe de France. « Physiquement, on a tenu le choc, les joueurs ont été généreux dans l'effort », soulignait-il. Et la tactique a bien failli être payante. Sur le côté gauche, Hazard s'avançait et décochait une frappe qui s'écrasait sur le poteau du gardien lorientais (85e).
Depuis leur canapé, les Marseillais ont dû savourer.
Revenir en haut
MSN
Tobby
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 7 435
Masculin
Point(s): 22

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 09:00:54 (2011)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière" Répondre en citant

Debuchy change de rôle

Habituellement attelé à l'animation du couloir droit, Mathieu Debuchy a passé la première mi-temps un cran plus haut. Option gagnante puisqu'il s'est offert le luxe d'ouvrir le score.

GAËLLE LAURENT-DRIDI (À LORIENT) > gælle.laurent@nordeclair.fr

LANDREAU Mickaël (7/10) : il a tenu la barre du navire lillois au plus fort de la tempête. Toujours aussi décisif, il a repoussé ou stoppé les ballons les plus chauds du match. Battu par Gameiro, il a toutefois encore réalisé une grosse performance.
BÉRIA Franck (5/10) : à droite en première période puis à gauche en deuxième, il a tenu son rôle sans fausse note.
RAMI Adil (4/10) : il a sorti de nombreux ballons à coups de tête bien placés et a fait preuve de constance jusqu'à l'égalisation lorientaise. Trompé par la tête d'Amalfitano, il s'est fait prendre de vitesse par Gameiro, qui a débarqué dans son dos.
CHEDJOU Aurélien (5/10) : bien en place, il a écarté le danger au maximum et a su prendre le dessus sur ses adversaires.
EMERSON (3/10) : à la peine face à Baca, il n'a pas fait une rentrée très probante, alors que la suspension de Béria se profile à Nancy.
Averti à la 39e, il a échappé à l'expulsion juste avant la mi-temps. Remplacé par GUEYE (46e), sérieux et appliqué dans sa tache.
DEBUCHY Mathieu (7/10) : titularisé au milieu de terrain, il a rapidement retrouvé ses repères à ce poste. Plutôt à l'aise, il a même ouvert le score avant la mi-temps dans un angle extrêmement compliqué (42e). La sortie d'Emerson l'a fait redescendre d'un cran en seconde période mais il a poursuivi sur sa lancée.
MAVUBA Rio (6/10) : son rôle est encore plus important lorsque les espaces sont réduits et les transmissions rapides. En premier rideau de la défense, il a effectué un travail de sape performant.
CABAYE Yohan (5/10) : ses passes ont parfois manqué de précision et il a été moins en vue que d'habitude.
GERVINHO (5/10) : il s'est beaucoup amusé sur la surface synthétique du Moustoir mais n'a pas su forcer la décision. Il a aussi manqué son duel face à Audard (80e). Remplacé par DE MELO (83e).
HAZARD Eden (6/10) : il a cherché la solution en permutant avec ses équipiers de l'attaque et parfois développé de belles combinaisons avec eux. Souvent mis au sol, comme toujours.
SOW Moussa (5/10) : il a bien pesé sur la défense lorientaise et s'est transformé en passeur sur le but de Debuchy. Victime d'un claquage à la cuisse, il a été remplacé par FRAU (62e), qui n'a pas su trouver la faille.
Note du match : 11/20
Revenir en haut
MSN
Jujubalec
Joueur Ligue 2
Joueur Ligue 2

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2010
Messages: 819
Localisation: Entre les poteaux
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 1

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 09:05:55 (2011)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière" Répondre en citant

Le titre est tout simplement énorme !
_________________
« Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive et d’autres font que ça arrive »
Revenir en haut
Kara
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 018
Localisation: Tombouctou
Masculin
Point(s): 75

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 09:12:58 (2011)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière" Répondre en citant



Par contre ils ont fumé sur la note du match Ou alors c'est la note des lillois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nicolasmag
Conseiller des Dogues

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 29 967
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 510

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 14:26:57 (2011)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière" Répondre en citant

Jujubalec a écrit:
Le titre est tout simplement énorme !


yeah
_________________
1er des Pronos 2010/2011 et 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
1er de l'Affluence du Losc 2012/2013 + 2ème en 2011/2012
2ème des Pronos d'avant saison 2013/2014 et 2012/2013
2ème des pronos Coupe du Monde 2014
3ème de Defaitistes/Optimistes 2012/2013
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40:55 (2017)    Sujet du message: NE: Lille sous pression, Lens presque "en bière"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive le Losc Index du Forum -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Groupes

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com