Vive le Losc   Forum Index

Portail - Seydoux Magazine - Interviews - Facebook - Le tchat - Search - Memberlist - Profile - Log in to check your private messages - Log in - Register

[Grand Stade] Les restaurateurs trinquent

 
Post new topic   Reply to topic    Vive le Losc Forum Index -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kara
Admin
Admin

Offline

Joined: 11 Dec 2010
Posts: 29,018
Localisation: Tombouctou
Masculin
Point(s): 75

PostPosted: Thu 20 Mar - 10:08:58 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Les restaurateurs trinquent

Les commerces autour du Stade Pierre-Mauroy font grise mine. 

COMMERCE - Le manque d'événements au Grand Stade devient inquiétant...

Elles mettent les pieds dans le plat. Depuis le début d'année, deux enseignes de restauration installées sur le parvis du Stade Pierre-Mauroy ont dû baisser le rideau faute d'une clientèle suffisante. L'une d'elle, le Bar à Pâtes, dénonce la gestion calamiteuse d'Eiffage. «On attend les événements prévus, mais il ne se passe rien. Je suis écœuré. On a eu un regain d'espoir quand il a été question que le club de Lens vienne jouer ici. Même pas!», témoigne Edouard Basseur, responsable d'exploitation de ce restaurant qui a mis la clé sous la porte le mois dernier, à la suite du Métropole. Au lieu de se remplir, le secteur se vide. Et pour Edouard Basseur, l'addition des griefs est salée: fuites d'eau au plafond, difficulté de livraison pour les fournisseurs, signalétique inexistante…

« Un lieu vraiment triste »

«Elisa promettait une cinquantaine d'événements par an, raconte un cafetier lillois qui a failli s'y installer. Heureusement, je n'ai pas pu vendre mon bar à l'époque, sinon, je serais dans la mouise.» Car l'investissement de départ tourne autour de 700.000€. «Le bouche-à-oreille commence à prendre, relativise une enseigne voisine, mais ce lieu est vraiment triste et ne donne pas envie de se balader.»

Sur l'autre façade de l'esplanade, les enseignes de fast-food font moins la grimace, grâce surtout à la clientèle étudiante du midi. «J'arrive à m'en sortir, mais j'ai la plus petite cellule, donc ça me coûte moins cher», explique Johan Schrynemakers, gérant du Village du Panini. «On s'attendait à mieux. Je comptais embaucher, je ne peux pas le faire», regrette François Deleplanque, gérant de Subway, qui reste néanmoins optimiste. Ne travaillent donc que des extras, qui doivent s'adapter aux horaires anarchiques des matches. Du coup, l'animation, certains tentent de la créer. Un samedi par mois, le bar-restaurant La régie organise une soirée salsa. Contacté, Elisa n'a pas donné suite.


20minutes.fr




Un autre qui date d'il y a quelques temps (il me semblait l'avoir vu ici mais pas retrouvé)

Villeneuve-d’Ascq: le caviste du boulevard de Valmy tacle le Grand Stade

Installée depuis plus de 25 ans boulevard de Valmy, face à V2, la Cave des Bastides a fermé définitivement le 15 janvier. Liquidation judiciaire, avec quatre licenciements à la clé. Spécialisée dans les vins français provenant uniquement de propriétaires récoltants, la boutique avait pourtant résisté pendant des décennies au mastodonte Auchan. Mais si la conjoncture et la concurrence n’sont pas étrangère à cette fermeture, le cogérant Hubert Delqueux attribue le fait qu’il ait bu la tasse d’abord au stade Pierre-Mauroy. Selon lui, il n’est pas le premier indépendant à trinquer… et ne sera pas le dernier.


La Cave des Bastides était une institution pour les amateurs de bon cru. L’aventure avait démarré en 1972. Pendant cinq ans, la SARL la Croustade a aussi proposé du foi gras frais et des salaisons en gros. De 1977 à 1987, la boutique était installée au pied de l’immeuble Le Péricentre, rue des Victoires. Un choix stratégique : la première sortie de la VRU débouchait à cet endroit. À l’arrivée rue de Valmy, Hubert Delqueux travaillait déjà depuis quatre ans pour MM. Debrigode et Willaert, deux anciens charcutiers-traiteurs. Puis, u début des années 1990, le Mouchinois a progressivement repris la gérance, avec un autre salarié. Ils n’ont pas dévié de leur route principale : d’abord des vins de terroir, de caractère, uniquement français, « car avec les crus étrangers, on ne pouvait pas garantir une totale traçabilité ».

Quand le commerçant a entendu parler de l’arrivée du Grand Stade, il a ressenti une crainte, mais mesurée : après tout, des périodes sombres, il en avait déjà connues. Les travaux d’accessibilité l‘effrayaient, et de fait, au terme de l’année 201, il a connu une baisse de chiffres d’affaires de 15 %, dans la moyenne de ceux des enseignes du quartier (de – 10 à – 17 %).
Mais 2012 n’a pas été une année plus faste, car, de février à décembre, la Cave des Bastides a dû composer avec les travaux de réfection du boulevard, du parking en épis et des trottoirs face au magasin, avec, compris dans le kit, la suppression de places de stationnement. Difficultés d’accès pour ses clients, mais aussi pour ses fournisseurs… « D’accord, il fallait des travaux. Mais un carton de six bouteilles, ça fait 7 kg. les gens doivent être garés au plus près ! Cette année-là, j’ai fait moins 40 % par rapport à 2010 ».

Qu’à cela ne tienne, Hubert Delqueux et son associé se sont dits que 2013 ne pourrait être que mieux. Sauf que cette fois, ce sont les dispositions prises par la ville les jours d’événement au stade qui les ont touchés de plein fouet. En clair, l’installation de barrages filtrants à l’entrée des voies latérales. Le coup de grâce.

« Il y a des petits malins qui passent à travers. Ce système a perturbé mes clients les plus âgés, qui étaient nombreux. Et puis, j’ai perdu des clients belges, soit 20 % de ma clientèle, qui n’étaient pas au courant des jours de match ! Quand nous avions parlé de nos craintes, LMCU et la ville nous avaient dit qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, et que le stade allait nous amenait 50 000 prospects, c’est-à-dire des clients potentiels. Moi, ce que je voulais, c’était déjà ne pas perdre mon fichier de 1 800 clients fidèles ! ». « Beaucoup de commerces du secteur subissent, mais les chaînes, elles, peuvent absorber les chocs. Nous, les indépendants, on paie comptant », ajoute le caviste, pas décidé pour autant à entamer une procédure d’indemnisation auprès de LMCU. « Ah quoi bon, ça me prendrait cinq ans, et il faut d’abord avancer de l’argent. C’est le pot de terre contre le pot de fer ».

Ironie de l’histoire : Hubert Delqueux ne le connaissait pas, car il n’était pas toujours derrière les caisses de sa boutique. Mais le 15 janvier, il a découvert que l’homme de loi qui a procédé à la liquidation de sa société était… un de ces clients.

Jours d’événements: une plaie pour les commerçants

« On peut finir la journée à deux salariés alors que le samedi est un jour d’affluence. Et lors du dernier match, nous avons dû alerter la police municipale et la mairie afin que les agents ne bloquent pas l’accès à nos clients, ce qui est anormal », explique navrée Sophie Delangue, l’une des responsables de la Pharmacie de Valmy, enseigne installée depuis 1987. La grogne des commerçants s’intensifie depuis l’ouverture du Stade Pierre Mauroy. Et pour cause, leur chiffre d’affaires est en chute libre les jours de match, l’accès des voies latérales étant filtrée et les places de stationnement gratuites souvent prises d’assaut dès l’après-midi. Un tumulte auquel les clients potentiels ne veulent pas se frotter. Conséquence : un ras-le-bol soulevé par une partie de la zone d’activité qui se trouve menacée.

Du numéro 193 au 219, les commerçants contestent le flux des voitures ventouses. « Nous demandons depuis quatre ans l’installation d’une zone bleue pour faciliter le roulement et l’accès de notre clientèle. Celle-ci a bien été réalisée mais pas du tout sur notre secteur », reprend la pharmacienne.

Un désagrément également pointé du doigt par le responsable de la boutique Optique Valmy qui entrevoit une désertification prochaine de la zone d’activité. « Nos réclamations ne sont pas prises en compte par la mairie, martèle Nicolas Duba. J’ai connu un certain nombre de bouleversements depuis mon installation il y a 5 ans, entre les problèmes de stationnement et de sécurité. Tous, avons des doutes sur la durée de notre activité, surtout si des projets de transformation sont effectués en face ». Le voisin, Jean-François Hilaire, conseiller municipal et kinésithérapeute, avance de son côté qu’il ne s’agit que de bruits de couloir et ne rentre pas dans le jeu des plaintes : « Le dispositif des barrières est bien géré, en plus ce n’est pas tous les week-ends. Cependant, on espère une mise en état de notre parking ».

Plus loin, tout comme les Caves des Bastides, l’enseigne Isambourg a mis la clé sous la porte mercredi dernier et n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet. Bien avant sa fermeture, elle a d’ailleurs réduit sa surface d’activité.

Les autres seront-ils contraints de faire de même ? J. L.
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Thu 20 Mar - 10:08:58 (2014)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Kara
Admin
Admin

Offline

Joined: 11 Dec 2010
Posts: 29,018
Localisation: Tombouctou
Masculin
Point(s): 75

PostPosted: Thu 20 Mar - 10:10:18 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Passé la satisfaction d'avoir un toit au dessus de notre tête et d'être à moins de 20 mètres de la pelousen, ce stade est une vrai déception. 
Back to top
Visit poster’s website
Ignacio
Admin
Admin

Offline

Joined: 16 Feb 2012
Posts: 14,878
Localisation: région Armentières
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 3

PostPosted: Thu 20 Mar - 11:07:42 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Déjà, si on ne regarde que le stade...vu de l'extérieur, c'est bien, mais quelle déception quand on y entre, le Gris Stade comme le nomme Ken porte bien son nom. Ça fait triste, je m'attendais à voir les couleurs du club avec les sièges, ben non, tout gris, franchement c'est moche.

On pourra nous dire qu'il est multifonctions, et qu'on ne pouvait pas mettre des sièges de couleurs, mais alors pourquoi ne pas retourner le problème et mettre des sièges de couleurs et dire à ceux qui y viendront 1 fois pas an pour un spectacle, oui mais c'est un stade de foot avec au minimum 25 matchs Pas ma faute .

En plus, si ça fait fermer des commerces...
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air cons.

À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu.
Back to top
Thierry Roland
Conseiller des Dogues

Offline

Joined: 01 Sep 2011
Posts: 17,032
Localisation: Olympe
Masculin
Point(s): -666

PostPosted: Thu 20 Mar - 13:20:56 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Au delà du stade, c'est le non accompagnement des commerçants riverains qui est absolument scandaleux et abjecte.

Voici un autre exemple des conséquences néfastes du sport pro ...
Back to top
beniz
Joueur International
Joueur International

Offline

Joined: 13 Dec 2010
Posts: 6,984
Localisation: Strasbourg
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 鷄 Coq
Point(s): 2

PostPosted: Thu 20 Mar - 17:06:11 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Et pendant ce temps là, Center Park monte un partenariat avec le PSG.

Ce n'est pas une conséquence du sport pro, mais une négligence professionnelle
Back to top
Visit poster’s website
chtiga42
Admin
Admin

Offline

Joined: 02 Jun 2012
Posts: 7,766
Localisation: Ronchin
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9

PostPosted: Thu 20 Mar - 21:43:50 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Faudrait les nourrir un peu.
On pourrait aller voir un match à l'extérieur dans un des restos du stade.
Back to top
joff
Dogue

Offline

Joined: 23 Apr 2012
Posts: 2,669
Localisation: sur mon siège
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 0

PostPosted: Thu 20 Mar - 23:30:18 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

ca fait flipper quand meme...  quelle gestion ! ...
_________________
"Arsène Wenger aime avoir la balle, jouer au football, faire des passes… c’est comme un orchestre. Mais le morceau est silencieux, hein?
Moi j’aime le heavy metal" J.Klopp
Back to top
MSN Skype
laperuk59
Joueur International
Joueur International

Offline

Joined: 11 Jul 2012
Posts: 6,910
Masculin
Point(s): 333

PostPosted: Fri 21 Mar - 11:21:37 (2014)    Post subject: [Grand Stade] Les restaurateurs trinquent Reply with quote

Je ne suis pas d'accrod avec vous.. Moi j'adore ce stade.. La couleur ? Hélas je ne suis pas du tout sensible au design et couleur..
Je suis bien assis.. Proche de l'action.. Et c'est tout ce que je demande à un stade..
Le manque d'ambiance et autres n'ont rien à voir avec le stade mais avec les personnes qui y sont..

Quand aux commerçants.. Je suis désolé pour eux.. Mais lorsque je suis à moins de 20 minutes de chez moi, c'est pas pour passer du temps chez eux après le match.. Je préfre inviter mes amis à boire une biere chez moi..

Puis.. Il faut voir les propriétaires de ces restaurants.. Si ils sont tous des grands restaurateurs comme Rami.. Pas étonnant qu'ils tombent...
_________________
Envie de disuter ?https://twitter.com/laperuk59
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Vive le Losc Forum Index -> Grimonprez Jooris -> Losc & Foot All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation | FAQ | Usergroups

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group